Étudier à l'étranger : découvrez les différents programmes

Étudier à l’étranger, beaucoup d’étudiants en ont envie et ne savent pas toujours comment s’y prendre. Différents organismes proposent de les épauler.

Pour une semestre ou quatre ans, de nombreux programmes proposent d'étudier à l'étranger.

Parce qu’il n’y a pas que le programme Erasmus qui propose de faire une partie de ses études à l’étranger, Diplomeo vous détaille les organismes qui peuvent vous accompagner vers une aventure étudiante au-delà des frontières.

Étudier à l’étranger avec Erasmus

Le programme Erasmus est le plus connu de tous. Depuis sa création en 1987, il a déjà accompagné plus de 3 000 000 de jeunes Européens. Parmi les nombreux pays européens où l’on peut se rendre, la France est la seconde destination la plus prisée, après l’Espagne.

Qui peut étudier à l’étranger avec Erasmus ?

Le programme Erasmus est destiné aux étudiants européens inscrits à l’université ou dans une école privée agrée par l’Etat. Il s’adresse aux étudiants ayant déjà validé une première année d’études universitaires.

Si vous êtes étudiant en BTS ou DUT, vous ne pouvez malheureusement pas partir avec le programme Erasmus. Certains établissements développent toutefois des partenariats pour permettre à leurs élèves de partir.

Où étudier avec le programme Erasmus ?

Le programme Erasmus est exclusivement européen et concerne les 28 états membres de l’Union Européenne (Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie et Suède), ainsi que l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège qui font partie de l’espace économique européen. La Turquie et la Macédoine sont en procédure d’adhésion au programme.

Comment étudier à l’étranger avec Erasmus ?

Le relais pour entrer dans le programme Erasmus est le ou la responsable des relations internationales de votre établissement. Pour s’inscrire, trois documents sont indispensables :

  • Une lettre de motivation
  • Une lettre de demande de bourse
  • Deux lettres de recommandation de professeurs

Chaque pays qui accueille des étudiants Erasmus doit respecter un quota, les places sont limitées. Les meilleurs étudiants ont donc plus de chances d’aller dans un pays de leur choix.

Combien de temps dure un voyage Erasmus ?

Au choix, vous pouvez partir durant un semestre ou une année entière.

Comment financer mon voyage Erasmus ?

Il existe plusieurs aides financières pour partir étudier à l’étranger avec Erasmus sans se ruiner.

  • La bourse communautaire Erasmus : son attribution dépend de l’enveloppe attribuée à chaque pays et n’est pas automatique. La demande doit se faire auprès de votre établissement.
  • La bourse de mobilité ou le complément Erasmus : elles sont réservées aux étudiants boursiers et financées par le ministère de l’Éducation nationale.

    À noter que si vous bénéficiez d’une bourse d’enseignement supérieur en France, vous la conservez lors de votre voyage.

Étudier à l’étranger en passant par une Agence de Placement Universitaire International (APUI)

Les Agences de Placement Universitaire International (APUI) sont des entreprises souvent spécialisées dans une ou deux destinations qui aident aux démarches administratives avant le grand départ. Contrairement au voyage avec Erasmus, partir avec une APUI se fait indépendamment d’un établissement français.

Qui peut étudier à l’étranger avec une APUI ?

Avec ces agences privées et payantes, on peut partir après des études en France et même directement après le bac :

  • Après le bac : il est possible de choisir d’intégrer une formation en 2, 3 ou 4 ans. L’idéal est de rejoindre une formation qui sera reconnue en France ensuite.
  • Après un BTS ou un DUT : ces agences proposent d’intégrer une 3e année d’études, grâce à des passerelles. Ce type de parcours est apprécié des écoles de commerce et d’ingénieurs car il montre une capacité à évoluer à l’international de manière indépendante.
  • Après une licence : il est possible de poursuivre ses études en master à l’étranger en intégrant un Master’s degree.

Où étudier avec une APUI ?

Les agences proposent en majorité des pays anglophones comme les États-Unis, le Canada ou l’Australie. Certaines proposent d’autres destinations comme la Chine, Malte ou Singapour. Les destinations dépendent des agences.

Comment étudier à l’étranger avec une APUI ?

Dans l’idéal, un projet d’études à l’étranger se prépare environ un an à l’avance (pour le visa, l’inscription, etc.). Des conseillers se chargeront de vous inscrire, à vous installer sur place, etc. Vous décharger de l’aspect administratif pourra vous faire gagner du temps.

Certaines agences vous feront passer des tests d’anglais officiels (TOEIFL par exemple).

Combien de temps dure un voyage avec une APUI ?

La durée du voyage dépend de la formation choisie et ne se compte pas en semestres, mais en années.

Comment financer mon voyage Erasmus ?

Les services des APUI se calculent généralement en forfaits. Ils peuvent aller du simple conseil à la prise en charge totale de tous les aspects organisationnels du voyage (environ 4 000 € pour cette formule). Là aussi, les prix varient selon les agences.

Étudier à l’étranger avec le programme MICEFA

Le programme MICEFA (Mission Interuniversitaire de Coordination Échanges Franco-Américains) met en relation 15 universités parisiennes avec environ 80 universités américaines et canadiennes.

Qui peut étudier à l’étranger avec le programme MICEFA ?

Pour participer au programme MICEFA, il faut être inscrire dans une des 15 universités parisiennes partenaires : Paris 1 – Panthéon Sorbonne, Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, Paris 4 – Sorbonne, Pierre et Marie Curie UPMC (Paris 6), Paris 7 – Diderot, Paris 8 – Vincennes – Saint Denis, Paris Ouest – Nanterre – La Défense/UPOND (Paris 10), Paris Sud – Orsay (Paris 11), Paris Est Créteil + Paris Est Val-de-Marne (Paris 12), Paris Nord – Villetaneuse (Paris 13), Catholic University of Paris/ICP, Versailles Saint Quentin-en-Yvelines/UVSQ, Evry Val d’Essonne/UEV, Cergy Pontoise/UCP, et l’ISEP.

Autre prérequis : avoir validé une première année d’études universitaires. Il faudra également passer le test d’anglais TOEFL et obtenir un score minimum de 80.

Où étudier avec le programme MICEFA ?

Le programme MICEFA concerne uniquement des échanges avec des universités américaines et canadiennes. La liste détaillée des 80 universités est visible sur : http://micefa.org/

À noter qu’il s’agit d’un échange et que les étudiants nord-américains peuvent venir étudier à Paris grâce au programme MICEFA.

Comment étudier à l’étranger avec le programme MICEFA ?

Pour étudier en Amérique du Nord avec le programme MICEFA, il faut se rapprocher du service des relations internationales de votre établissement. En remplissant le dossier, vous pourrez choisir 3 universités où postuler. Attention, la mise en place d’un dossier peut prendre du temps car il faut traduire tous les documents en anglais. Si vous n’avez pas le TOEFL, il faut également prévoir du temps pour le préparer et obtenir une date de passage de l’examen.

Combien de temps dure un voyage avec le programme MICEFA ?

Un voyage d’études avec le programme MICEFA peut durer un semestre et ne peut excéder un an.

Comment financer mon voyage avec le programme MICEFA ?

L’avantage qu’offre le programme MICEFA est qu’il vous exonère des frais d’inscription à l’université américaine. Il faut s’acquitter de l’inscription à l’université parisienne (tarifs variables selon l’université), du coût de la demande de Visa (145 € environ) et du TOEFL si vous ne l’avez pas déjà passé (182 €).

D’autres programmes pour étudier en Europe

L’Écosse avec le Student Award Agency for Scotland (SAAS)

Le Student Award Agency for Scotland (SAAS) est un organisme d’Etat écossais qui permet aux étudiants étrangers, grâce à une bourse, de ne pas payer les frais d’inscription des universités (environ 2 200 €). Il suffit de remplir le formulaire et de choisir une université écossaise.

L’Allemagne avec l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ)

Avec l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ), vous pouvez partir en Allemagne pour étudier la langue ou suivre des cours en Allemand dans une université grâce à l’attribution d’une bourse. Seule condition : avoir moins de 30 ans.

Un autre programme pour étudier au Canada

Le programme du CREPUQ (Conférence des Recteurs et des Principaux des Universités du Québec) permet d’esquiver les frais d’inscriptions dans certaines universités canadiennes.

Retour en haut de page