Comment reprendre ses études quand on est salarié ?

Vous êtes salarié et vous souhaitez reprendre vos études ? À 25, 30 ou 40 ans, il n'est jamais trop tard ! De plus, de nombreux modes de financement existent. Diplomeo a listé pour vous les 5 étapes pour reprendre une formation professionnelle !

comment reprendre une formation pro

Vous avez arrêté le lycée ou la fac sans obtenir de diplôme ? Vous vous êtes lancé sur le marché du travail directement après l’obtention de votre BTS et souhaiteriez aujourd’hui poursuivre vos études ? Reprendre une formation à 25, 30 ou 40 ans, c’est possible ! Mais il ne faut pas se jeter la tête la première. Selon votre parcours, vos contraintes et vos objectifs, vous trouverez la formation professionnelle qui répondra le mieux à toutes vos attentes.

Trouvez la formation qui vous convient 

Les 5 étapes pour reprendre ses études 

Si vous souhaitez reprendre vos études ou suivre une formation professionnelle, il est important de garder en tête quelques points importants ! 

1- Faire le point sur sa situation professionnelle

Au cours de votre vie professionnelle, vous pouvez être amené à faire le point : savoir où vous en êtes et vers quoi vous voulez vous tourner. Pour y arriver et faire l'inventaire de toutes les compétences acquises, il existe le bilan de compétences. Chaque année, près de 60 000 salariés y ont recours. Ce bilan de compétences peut être financé par un DIF. Réalisé en dehors ou sur le temps du travail, il permet d’analyser ses propres compétences dans l’optique de définir un projet professionnel cohérent ou de valider un projet de formation.

2- Étudier le marché du travail

Avant de reprendre ses études, il est nécessaire d’étudier de près les différents domaines d’activités susceptibles de vous intéresser. En effet, bien qu’il soit important de prendre en compte ses aspirations et ses souhaits, il est également nécessaire de se lancer dans un domaine propice à l’emploi. Privilégiez les secteurs en plein développement : l’informatique, les nouvelles technologies et les métiers du tertiaire comme les services à la personne ou l'hôtellerie. 

3- Construire un projet professionnel solide

Pour construire votre projet professionnel, vous pouvez vous faire aider par des organismes spécialisés comme Pôle Emploi, les établissements favorisant l’insertion professionnelle ou encore des fonds de gestion de congé individuel de formation comme le Fongécif. Ils pourront ainsi vous aider à décider de la meilleure option, celle qui conviendra aux réalités socio-économiques, mais qui s’adaptera également à votre situation actuelle, à vos contraintes diverses. 

4- Choisir sa formation

Le choix de la formation est primordial et ne doit pas être pris à la légère. Pour trouver une formation, il est également nécessaire de bien faire le point sur vos besoins pour déterminer le type de formation qui vous convient le mieux. Si vous souhaitez vous améliorer en anglais, débuter l’apprentissage d’une nouvelle langue étrangère ou revoir les bases de l’informatique, une formation courte de quelques semaines devrait suffit.. Le dispositif le plus adapté pour une formation dite qualifiante est le DIF. À l’inverse, si vous souhaitez réellement préparer un nouveau diplôme, notamment dans l’optique d’une reconversion professionnelle, le CIF ou la VAE semble être la meilleure option. 

5- Financer sa formation pro

Pour financer votre formation, il est possible de faire appel à de nombreuses aides. L’État, les régions, mais également votre entreprise peuvent participer au financement de la formation continue. Au sein des entreprises, les salariés peuvent avoir recourt au Congé Individuel de Formation (CIF) ou au Droit Individuel de Formation (DIF). Il est également possible de se tourner vers l’État pour obtenir des subventions comme la Rémunération de Formation Pôle Emploi (RFPE) ou du côté des régions (Missions locales, Conseils régionaux…). 

Trouvez la formation qui vous convient 

Reprendre ses études selon son contrat 

Vous êtes salarié, en CDI, CDD, interim ou fonctionnaire et souhaitez vous former afin d’évoluer dans votre entreprise ou changer de métier ? La formation continue s’adresse à tous les salariés et demandeurs d’emploi qui, au cours de leur vie professionnelle, souhaitent acquérir de nouvelles compétences.

Aujourd’hui de nombreux établissements se sont spécialisés dans la formation aux adultes et leur permettent de débuter une formation qualifiante ou diplômante.

Reprendre ses études quand on est en CDI

Vous êtes salarié dans une entreprise et avez même « la chance » de posséder un CDI. Oui, mais au jour d’aujourd’hui, votre stabilité semble ne plus vous suffire. Vous avez peut-être besoin de vous épanouir davantage dans votre travail, d’accéder à un poste plus élevé afin d’acquérir de nouvelles responsabilités ou de recevoir un salaire plus conséquent.

Que vous souhaitiez changer d’entreprise ou évoluer en son sein, une solution s’offre à vous : reprendre vos études ou entamer une formation professionnelle. Et si vous pensez que vous êtes la seule personne à envisager cette possibilité de reconversion, il n’en est rien ! D’ailleurs, des aides sont mises à disposition des salariés, peu importe votre projet professionnel.

Vous pouvez demander à votre hiérarchie de vous former afin d’être davantage opérationnel au quotidien en suivant en présentiel ou à distance une formation professionnelle. Le Congé Individuel de Formation(CFI), le Droit Individuel de Formation (DIF) ou la Validation des Acquis de l’Expérience.

À 20, 30, 40, 50 ans, il n’est jamais trop tard pour bousculer votre quotidien en décidant de tendre à un avenir qui vous ressemble davantage. La validation des acquis de l’expérience, par exemple, vous permet d’intégrer une formation à laquelle vous n’aurez peut-être pas pu prétendre à la sortie de vos études. Ainsi, si vous possédez un BTS informatique, vous avez la possibilité de faire valoir vos annés d’expérience en développement et gestion informatique pour intégrer un master du même domaine ! Courage et détermination sont demandés. Cependant, il y a fort à parier que votre nouveau diplôme vous ouvre davantage de portes, notamment celle de l’ascenseur au niveau de votre entreprise…

Vous avez le droit d’aspirer à une autre profession dans le secteur ou le domaine dans lequel vous travaillez actuellement… ou non. Vous travaillez dans les assurances mais avez toujours rêvé de toucher au monde de la cuisine ? Bien que la transition puisse paraître difficile, de nombreuses formations professionnelles existent afin de vous donner toutes les clés nécessaires à l’exercice d’une profession de cuisinier, commis ou autre. Les formations professionnelles ne ferment pas les portes aux salariés inexpérimentés dans un domaine. Cependant, dans ce cas-là, votre formation ne pourra pas être financée par votre entreprise et vos absences, cautionnées.

Afin de ne pas prendre trop de risque en quittant un CDI, renseignez-vous sur des domaines porteurs afin de favoriser votre embauche à l’issue de votre formation.

Reprendre ses études quand on est en CDD

Vous êtes actuellement en contrat à durée déterminée dans une entreprise, à temps complet ou temps partiel. Cependant, vous ressentez le besoin de vous former au risque de ne pas évoluer au sein de l’organisation.

Ceci est parfaitement compréhensible et nombreux sont les salariés souhaitant acquérir une expertise supplémentaire afin d’occuper un poste plus élevé et d’avoir un meilleur statut au sein de l’entreprise. De manière évidente, de nombreuses questions se bousculent dans votre esprit dont : quand vais-je trouver le temps de suivre une formation ? Comment puis-je financer la formation ?

Tout dépend en réalité de ce que vous souhaitez et ce que votre entreprise vous permet. La formation professionnelle, levier d’accès certain, peut se réaliser de manières différentes c’est-à-dire en présentiel ou bien à distance.

Cependant, en CDD vous ne possédez pas les mêmes avantages que les titulaires d’un CDI. Ainsi, de façon évidente, l’employeur préferera former un salarié en CDI qu’un salarié en CDD.

Si vous travaillez à temps complet et ne pouvez pas changer votre emploi du temps, vous avez la possibilité de vous former à distance grâce au e-learning. Ce modèle d’enseignement vous permet de vous former en ligne en dehors de vos heures de travail… ce qui demande une grande motivation.

Ce système peut ne pas vous convenir. Si vous travaillez à temps partiel, il conviendra de trouver une formation correspondant à vos horaires de travail.

Reprendre ses études quand on est en intérim

L’intérim est un type de contrat pouvant tout à fait convenir à une personne souhaitant à la fois travailler et suivre une formation dans le même temps. En effet, en tant que salarié intérimaire, vous n’avez aucun lien contractuel avec l’entreprise pour laquelle vous travaillez ponctuellement.

Ainsi, vous pouvez gérer votre emploi du temps en fonction de la formation que vous désirez suivre. Peu importe votre âge, vous avez la possibilité de suivre une formation professionnelle ou de tout simplement reprendre vos études.

Pôle Emploi, par exemple, peut tout à fait vous aider dans votre projet professionnel.

Les conseillers sauront vous guider dans votre recherche de formation en analysant les attentes actuelles des entreprises, les compétences attendues et les métiers accessibles. Les formations professionnelles sont nombreuses, il convient donc de cibler celle qui vous correspondra le mieux et qui vous ouvrira des portes. Informatique, cuisine, comptabilité, marketing, ressources humaines, il existe des formations professionnelles pour tous les domaines !

Reprendre ses études quand on est fonctionnaire

Être fonctionnaire comprend des avantages considérables comme la sécurité de l’emploi, le statut, le temps de travail, la retraite, les aides. C’est d’ailleurs peut-être en partie pour ces derniers points que vous avez choisi votre profession. Mais le statut de fonctionnaire n’implique en aucun cas le fait de réaliser les mêmes missions toute votre vie.

Vous avez la possibilité de vous former au cours de votre vie professionnelle, notamment grâce au congé de formation professionnelle (CFP). Celui-ci permet aux agents de parfaire leur formation via des stages de formation proposés par l’administration. Avoir effectué trois ans de service est généralement la règle. Après ces formations, vous serez à même de réaliser de nouvelles missions et même de changer de statut.

Si vous ne souhaitez pas passer par des stages, vous pouvez toujours choisir de suivre une formation à distance dispensée par des universités, des écoles ou encore des plateformes de e-learning !

Trouvez la formation qui vous convient 

Retour en haut de page