Que faire après une licence arts plastiques ?

Une fois la licence arts plastiques en poche, arrive la question « et après ? ». C’est vrai ça, et après, qu’est-ce qu’on fait ? Bien que le master soit la poursuite de parcours privilégiée par la majorité des étudiants, il existe nombre d’autres possibilités, moins connues. Diplomeo vous présente tout ce qu’on peut faire après une licence arts plastiques.

Découvrez la formation qui vous correspond

Pour commencer : une licence d’arts plastiques, qu’est-ce que c’est ?

Dispensée à l’université, la licence arts plastiques dure trois ans et délivre un diplôme bac+3 reconnu par l'Etat, ainsi que 180 crédits ECTS. Durant ces trois années, les étudiants se forgent une culture artistique, principalement fondée sur un enseignement théorique.

Poussés à développer leur réflexion et leur esprit critique, ils étudient principalement l’histoire de l’art, la sociologie, l’ethnologie et l’esthétique. Bien sûr, grâce aux TD (travaux dirigés), des cours pratiques sont également proposés aux étudiants : dessin, technologie, peinture, etc.

Il est également possible de s’inscrire en UE optionnelle, pour diversifier ses pratiques artistiques : cinéma, théâtre, photographie, etc. On peut même choisir des cours de droit ou d’anglais renforcé, ce qui est très pratique pour se concocter une licence personnalisée.

Les évaluations se font grâce à du contrôle continu et des partiels semestriels.

Poursuivre en master art : la voie privilégiée

Une fois la licence arts plastiques obtenue, il vous sera possible de poursuivre vos études en master. Le favori reste bien sûr le master arts plastiques. Mais il est également possible de choisir un master :

Faire un master à l’université vous apportera un diplôme bac+5 et 120 crédits ECTS supplémentaires. Généralement, le master en art destine les étudiants à la recherche et à l’enseignement : plusieurs d’entre eux poursuivent ensuite en doctorat (bac+8).

Trouvez votre master en art

Entrer en école d’art : les Beaux-Arts vous attendent

À la suite d’une licence en arts plastiques, il sera également possible d’intégrer un DNSEP (Diplôme national supérieur d’expression plastique) dans une des 22 écoles supérieures d’art françaises qui le proposent (et notamment les Écoles des Beaux-Arts). Pour intégrer une de ces écoles, il faudra toutefois passer un concours.

Pour mettre toutes les chances de son côté, il est recommandé de passer par une prépa beaux-arts et de s’inscrire à plusieurs concours (environ trois). Le DNSEP offre trois options : le design, l’art, et la communication. Ce diplôme bac+5 mis en place par le ministère de la Culture ouvre les portes de l’enseignement, et du monde professionnel artistique.

Passer les concours de professeur d’arts plastiques

Après avoir été étudiant en art, pourquoi ne pas l’enseigner à votre tour ? Les concours pour devenir professeur d’arts plastiques sont accessibles après l’obtention de la licence 3, et notamment le CAPES. Le certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement du second degré se prépare en minimum un an : il faudra s’inscrire en M1 art.

Pour réussir ce concours, il faudra valider les 2 semestres, puis passer les deux épreuves écrites d’admissibilité et les deux épreuves orales d’admission. Une fois le CAPES obtenu, il vous sera possible d’enseigner au collège et en lycée général.

Pour en plus pouvoir donner des cours à l’université et autres classes post-bac, l’agrégation d’arts plastiques est la bonne solution. Elle se prépare en deux ans, grâce au master métiers de l’enseignement (MEEF) dans un ESPE (anciennement appelé IUFM).

Découvrez la formation qui vous correspond

Travailler après une licence arts plastiques : c’est possible

Eh oui ! La licence arts plastiques donne accès au monde du travail ! Enfin... presque. Après avoir étoffé leur culture en art, les licenciés de cette formation pourront s’orienter vers les métiers artistiques suivants, sous quelques conditions :

  • commissaire priseur : après une licence 2 de droit
  • photographe : à la suite d’un master photographie
  • designer d’intérieur : après un DNSEP
  • professeur des écoles : avec un master MEEF
  • antiquaire : licence pro antiquaire
  • artiste plasticien : un parcours en École des Beaux-Arts
  • professeur d’art plastique : le CAPET, le CAPES, l’agrégation ou le DNSEP
  • character designer : un bachelor arts numériques
  • galeriste : la licence arts plastiques suffit, mais un master marché de l’art est un bon complément
  • conservateur du patrimoine : formation patrimoine culturel et concours de l'Institut National du Patrimoine
  • iconographe : une formation en documentation
  • artiste-peintre : le talent !
  • responsable de projets culturels : avec un master médiation culturelle
  • sculpteur : une licence arts plastiques couplée à un DMA
  • dessinateur de BD : un DNSEP (mais souvent le talent suffit)

Anaïs Duval