Liste des formations pour devenir galériste

 

Devenir galeriste : le mode d’emploi

Présentation du métier de galeriste

Mi-expert en art, mi-commercial, le galeriste est un électron libre, mais indispensable du domaine artistique. En effet, il est le lien entre les artistes et les acheteurs. Dans sa galerie d’art, il choisit les œuvres qu’il expose, organise des expositions et des vernissages, invite le public, conseille les visiteurs et bien sûr, met tout en œuvre pour aboutir à une vente.

Les qualités requises pour être galeriste

Le galeriste se doit avant tout d’être passionné d’art : ce milieu ne doit avoir pour lui aucun secret. Il connait les courants, les influences, les artistes, mais aussi le marché économique de l’art : les prix de vente, les catégories d’acheteurs, etc.

Il doit également être un professionnel de la veille : rien ne doit lui échapper, le galeriste doit être au courant de la dernière tendance, et à l’affut des nouveaux artistes.

Souvent amené à travailler avec des contacts et clients internationaux, la maîtrise de l’anglais semble être inévitable. De plus, le relationnel et le sens du contact doivent être innés chez le galeriste : pour séduire les acheteurs et mener une vente, la communication et la passion seront ses seules armes.

Enfin, le galeriste doit être un pro de l’aménagement d’espace : véritable décorateur d’intérieur, il doit concevoir de part en part un lieu qui fait ressortir tout l’esthétisme des œuvres.

Ouvrir sa galerie d’art : les formations possibles

Pour travailler dans une galerie d’art, plusieurs parcours d’études sont envisageables, et notamment les formations en art :

Si vous n’avez pas obtenu de baccalauréat STD2A (sciences et technologie du design et des arts appliqués), il vous faudra passer par une prépa art ou une MANAA (mise à niveau en arts appliqués).

Les perspectives d’évolutions pour le galeriste

Le galeriste peut débuter en tant que salarié assistant de galerie et travailler sous la houlette d’un directeur de galerie. Après quelques années d’expérience, il peut ouvrir son propre établissement. Attention toutefois, car les locaux sont chers, et il faut posséder un bon réseau de contacts et de clients avant même de se lancer.

Au niveau du salaire, le galeriste est rémunéré en fonction des ventes qu’il effectue.

Consultez la liste des 144 formations pour devenir galériste

Les filières du métier galériste