Quels sont les CAP pour adultes  ?

par Anaïs Quillié

A l’heure où de nombreuses personnes souhaitent effectuer une reconversion professionnelle, intéresseront-nous aux formations de CAP accessibles pour les adultes.

Choisissez votre futur métier !

Sans diplôme ou envie de changer de profession ? Optez pour un métier manuel avec une formation de CAP ! Le certificat d’aptitude professionnelle (CAP) est une formation en une ou deux années. Proposé dans les écoles privées et les organismes de formation, le certificat permet d’acquérir toutes les compétences techniques indispensables pour exercer une activité professionnelle. Le CAP à la côte auprès des adultes puisqu’il s’agit d’une formation courte et professionnalisante ! Ce diplôme est reconnu par l’État au niveau V de qualification.

Dans quel domaine souhaitez-vous vous former ?

Quels CAP pour les adultes ?

Le CAP forme des employés qualifiés dans un domaine d’activité. Il existe près de 200 spécialités de CAP dans les secteurs de l’industrie, du commerce, des services, etc.

Ces spécialités sont proposées aux adultes dans les centres de formations d’apprentis (CFA), les écoles supérieures et quelques lycées professionnels. Parmi les certificats proposés en formation continue, vous trouverez :

Secteur de l’art et artisanat 

  • CAP Arts et techniques de la bijouterie-joaillerie
  • CAP Arts du Bois
  • CAP Assistant technique en instruments de musique
  • CAP Cordonnier
  • CAP Ébéniste
  • CAP Lutherie
  • CAP Métiers de la mode
  • CAP Souffleur de verre
  • CAP Horlogerie
  • CAP Coiffure
  • CAP Esthétique

Domaine de construction, industrie et maintenance 

  • CAP Charpentier
  • CAP Constructeur (route, bois, béton armé, canalisations)
  • CAP Menuisier
  • CAP Peintre
  • CAP Maintenance des matériels
  • CAP Maintenance des véhicules
  • CAP Bronzier
  • CAP métiers de la gravure
  • CAP Orfèvre
  • CAP Serrurier
  • CAP Tailleur de pierre

Secteur sanitaire et social 

Domaine de l’hôtellerie et restauration 

Domaine du commerce et de la vente 

Secteur du transport et de la logistique 

  • CAP Aéronautique
  • CAP Conducteur livreur
  • CAP Transport fluvial

Domaine de l’environnement 

Envie de vous lancer dans l'un de ces CAP ?

Comment intégrer un CAP en formation continue ?

Pour intégrer une formation de CAP, les adultes doivent se renseigner auprès des organismes de formations pour définir le lieu de formation. Un dossier de candidature doit être envoyé pendant les périodes de recrutement. Ce dossier est composé d’un CV et d’une lettre de motivation expliquant le parcours professionnel des candidats et la nécessité du CAP pour atteindre son objectif professionnel.

Deux voies sont possibles pour obtenir le certificat d'aptitudes professionnelles:

Comment financer une formation de CAP ?

Dans le cadre de la formation continue, il est possible d’obtenir des aides financières pouvant couvrir jusqu’à la totalité des frais de formation. Pour se renseigner sur ces aides, si vous êtes demandeur d’emploi, vous devez vous rapprocher de votre conseiller Pôle Emploi.

Si vous êtes salarié, il est possible de discuter de la formation avec votre employeur, le CAP peut s'avérer nécessaire pour votre évolution de carrière dans l’entreprise. Dans tous les cas, les professionnels ont a leur disposition le compte personnel de Formation (abrégé CPF). Ce dispositif est étendu à toutes les professions dans le cadre du compte personnel d'activité (CPA). 

Il s’agit d’un droit à la formation professionnelle, mis en place par le gouvernement français. Les salariés ou demandeurs d’emploi ayant déjà effectué une activité professionnelle disposent d’un nombre d’heures de formation. Ces heures sont cotisées chaque année, dans la limite de 24 heures par an. Ce compteur d’heures de formation permet de financer la préparation au diplôme de CAP. 

Le CAP peut également être réalisé en formation en alternance avec une entreprise. Le choix est de l’alternance est judicieux puisqu'il permet aux apprentis de ne pas avoir à se soucier des frais de scolarité. Ces derniers sont intégralement pris en charge par la société dans laquelle travaille l’apprenti.

Retour en haut de page