Liste des formations pour devenir serrurier

 

Comment devenir serrurier/métallier ?

Vous êtes minutieux et appliqué, et le domaine du bâtiment travaux publics vous intéresse ? Avez-vous déjà pensé au métier de serrurier/métallier ?

Qu’est-ce qu’un serrurier/métallier ?

Le travail d’un serrurier est manuel : traditionnellement, il assemble les différentes pièces métalliques qui serviront à former le système de fermeture d’un bâtiment ou de structures diverses. Pour opérer, il commence par prendre les mesures nécessaires puis dessiner les plans de sa future réalisation, en fonction des demandes des clients et de la nature du bâtiment sur lequel il va œuvrer. Après ses dessins, le serrurier va pouvoir faire les découpes de matériaux, pour ensuite le plier et façonner, les percer, les meuler, les ajuster et les souder à l’arc électrique ou les visser.

Il s’agit d’un exercice très technique qui requiert un véritable savoir-faire.

En plus de la pose de serrure auprès de particuliers ou de personnes morales, le serrurier/métallier intervient en cas de nécessité de réparation : clés perdues ou bloquées, serrures abîmées… Le serrurier est là pour vous aider !

À savoir qu’aujourd’hui, le champ d’action d’un serrurier/métallier est élargi. Ce professionnel peut intervenir pour d’autres travaux en lien avec le bâtiment, en ferronnerie d’art notamment.

Quelles sont les qualités requises pour exercer cette profession ?

Si vous voulez devenir serrurier, il vous faudra être un fin technicien, minutieux et précis, et surtout très habile de vos mains ! D’autre part, vous devrez avoir le sens du contact pour entretenir le lien avec les clients et répondre au mieux à leurs demandes.

Il vous faudra également avoir une bonne résistance physique et ne pas avoir peur de l’effort. Les travaux demandés ne seront pas toujours évidents et vous serez souvent amenés à travailler dans des environnements bruyants et poussiéreux, ou soumis aux désagréments de l’extérieur (intempéries, températures…) Il s’agit par ailleurs d’un métier très prenant au niveau des horaires — voire ci-après —, vous devrez donc être prêt à accepter cela.

Statut et conditions d’exercice

Sachez qu’en exerçant le métier de serrurier, vous devrez accepter des horaires décalés : jours fériés, week-ends, horaires de jour comme de nuit, en cas de besoin, il faudra répondre présent pour assurer les réparations. D’autre part, il sera préférable d’être véhiculé, car vous devrez vous déplacer au quotidien.

Le salaire d’un serrurier et ses perspectives d’évolution

Un serrurier en début de carrière gagne aux alentours du SMIC. Cette somme est susceptible d’augmenter sensiblement au fur et à mesure de l’expérience. Après plusieurs années d’exercice, le serrurier salarié peut se mettre à son compte ou choisir de se spécialiser, dans la ferronnerie d’art par exemple.

Les formations pour devenir serrurier/métallier ?

Voici les formations recommandées pour accéder à la profession de serrurier :

Consultez la liste des 124 formations pour devenir serrurier

Les filières du métier serrurier