Liste des formations pour devenir carreleur

 

Comment devenir carreleur ?

Vous êtes habile de vos mains et avez l’esprit créatif, vous souhaitez exercer une profession dans le domaine du bâtiment travaux publics ? On vous présente le métier de carreleur-mosaïste.

Qu’est-ce qu’un carreleur ?

Le carreleur, de son nom complet le carreleur-mosaïste, est un ouvrier professionnel spécialisé dans le bâtiment et les extérieurs, qui intervient à la fin du gros œuvre des travaux, après le maçon et le plâtrier. Son rôle est de faire la pose de revêtements au sol et sur toutes les autres surfaces nécessaires, laissées nues par les ouvriers intervenant avant lui. La plupart du temps, ces revêtements de sol sont faits de carreaux, mais pas seulement. Il peut aussi s’agir de faïence, de marbre, d’ardoise, de terre cuite, etc.

Il peut intervenir sur tous types de bâtiments (immeubles, maisons, garages, bureaux…) mais aussi sur des surfaces extérieures : piscines, passages publics, rues, jardins…

Pour carreler, il doit respecter une technique bien précise d’apposition des différents éléments, en faisant en sorte que le rendu final soit esthétique et en cohérence avec les demandes des clients : il revêt alors la casquette de décorateur. Le carreleur peut être amené à faire des créations à tendance plus artistiques, avec des motifs, des dessins, etc.

Le carreleur doit bien évidemment respecter les règles de sécurité et d’hygiène en vigueur lors de l’exercice de son travail.

Quelles sont les qualités requises pour exercer cette profession ?

Pour être carreleur, il vous sera demandé d’être habile de vos mains et avoir l’esprit créatif, pour effectuer un travail manuel minutieux et réussi. Vous devrez avoir de l’imagination et être force de proposition sur des idées d’esthétisme en tous genres. Vous devrez aussi avoir le sens du contact et être à l’écoute, pour être un interlocuteur plaisant et attentionné envers les différents clients.

D’autre part, sachez qu’il sera requis que vous ayez une bonne résistance physique, car vous serez généralement amené à travailler dans des positons inconfortables et en étant soumis aux aléas de l’extérieur (intempéries, températures, etc.)

Le salaire d’un carreleur et ses perspectives d’évolution

En début de carrière, un carreleur gagne aux alentours du SMIC. Cette somme est amenée à augmenter sensiblement au fil des années d’exercice. Après avoir gagné en expérience, le carreleur salarié dans une entreprise du BTP peut se mettre à son compte (et gagner ainsi environ 3000 € brut par mois), mais aussi viser des postes à plus hautes responsabilités tels que chef d’équipe, conducteur de travaux ou chef de chantier.

Les formations pour devenir carreleur-mosaïste

Voici des exemples de formations diplômantes qui pourront vous conduire jusqu’au métier de carreleur :

Consultez la liste des 107 formations pour devenir carreleur

Les filières du métier carreleur