Que faire après une licence de psychologie  ?

Une fois que vos trois années de licence en psychologie toucheront à leur but, l’obtention du diplôme bac+3, vous serez face à une question essentielle : que faire après  ? Diplomeo vous aide à choisir entre poursuite d’études, changement de cap et travail.

psychologue qui parle à un enfant

Une chose est sûre, avec votre licence de psycho, vous avez de bonnes bases dans le domaine. Vous allez maintenant pouvoir les mettre en application dans un emploi, ou les perfectionner grâce à des formations accessibles après un bac+3.

Trouvez la bonne formation après une licence de psychologie

Poursuivre sa formation

De nos jours, avoir un bac+3 est assez commun. De plus en plus de secteurs ne recrutent que très peu à ce niveau et préfèrent les personnes titulaires de masters ou autres formations bac+5. Ainsi, après une licence psychologie, il est donc possible d’aller plus loin, pour approfondir ses connaissances ou devenir expert dans un domaine.

Se spécialiser en licence pro

Si vous ne voulez pas vous lancer dans un master, ou que vous avez été refusé à l’entrée, vous pouvez vous tourner vers une autre formation universitaire : la licence professionnelle. Cette formation en un an a pour but de vous donner des connaissances précises dans un domaine. Cela permet d’accéder rapidement au marché du travail et de vous rendre opérationnel en quelques mois de cours. Certaines formations peuvent se faire en alternance.

Voici quelques exemples de licences pros accessibles après une licence de psychologie :

  • LP Sciences humaines et sociales spécialité intervention sociale : Accompagnement de publics spécifiques Parcours Trouble du Spectre de l’Autisme
  • LP intervention sociale avec plusieurs options : soutien socio-éducatif aux enfants et adolescents avec trouble de la communication, métiers de la formation de base et de l’insertion des adultes ou encore développement social et socioculturel local.

Au-delà des licences pros, certaines universités proposent aussi des diplômes d’universités (DU) :

  • DU Carrières sociales
  • DU victimologie
  • DU approche multidisciplinaire de la fin de vie
  • DU addictions et société
  • DU ergonomie
  • DU psychologie interculturelle
  • DU neuropsychologie
  • DU soins et accompagnement de la personne âgée démente
  • DU thérapies émotionnelles
  • DU adolescents difficiles
  • DU soins palliatifs
  • DU psychosomatique
  • DU prévention des risques suicidaires
  • DU prise en charge de la douleur
  • et bien d’autres dans les facultés de psychologie de France

Trouvez la bonne licence pro

Continuer en master

Dans le schéma classique LMD (licence, master, doctorat), le master psychologie est la suite logique de la licence. Généralement, les universités qui proposent des licences de psychologie ont aussi des formations en master.

Avant de choisir le diplôme master que vous allez suivre, renseignez-vous sur toutes les spécialisations qui existent. Il existe des masters de recherche et des masters professionnels.

Les masters qui ouvrent leurs portes aux titulaires de licence psycho sont issus de plusieurs domaines : éducation, sciences humaines et sociales...

Il existe des masters purement axés vers la psychologie, avec des mentions comme :

  • Master développement de l’enfant et de l’adolescent
  • Master psychopathologie
  • Master neuropsychologie
  • Master psychologie gérontologique
  • Master économie et psychologie
  • Master psychologie du travail
  • etc.

Et des masters accessibles aux licences psycho, mais tournés vers des domaines annexes :

Vous souhaitez faire un master ?

Trouvez celui qui correpond à votre projet professionnel

Liste des masters après la
licence psychologie

Se tourner vers le paramédical, le social ou l’éducation

La psychologie a des domaines proches : le paramédical et le social. Voici quelques exemples de métiers qui allient ces domaines, à celui que vous venez d’étudier en licence :

Ces métiers sont accessibles par des concours, qui donnent accès à des formations en institut ou en école. Il existe des classes préparatoires pour vous préparer aux concours. Même si vous avez déjà des connaissances grâce à votre licence, vous pourrez vous entraîner pour les épreuves écrites et orales.

Le domaine de l’enseignement vous ouvre également ses portes : avec trois ans d’expérience en tant que professeur et une licence de psycho, vous pourrez devenir psychologue scolaire. Le métier de conseiller d’orientation est accessible, quant à lui, par un concours post licence.

Trouvez la bonne formation
pour préparer un concours paramédical ou social

Liste des prépas
paramédicales
Liste des prépas social

Entrer dans la vie active

Après des études de psychologie, la seule voie n’est pas de devenir psychologue, une multitude de métiers dans le secteur de l’accompagnement existent. Le titre de psychologue est accessible après un bac+5 ou l’obtention d’un diplôme d’État.

Il est rare d’arrêter ses études après une licence de psychologie. Cependant, quelques métiers sont envisageables :

Et si aucune de ces options ne vous convient ? 

Que faire si aucun de ces choix ne vous convient et que vous avez besoin de réfléchir à votre avenir ? Pourquoi ne pas tenter l’année de césure ? Après tout, faire une pause dans ses études pendant une durée déterminée, c’est courant aujourd’hui. Et si vous êtes dans le flou, c’est potentiellement une solution qui vous permettra de mettre les choses au clair avec vous-même. 

Ainsi, vous pourrez :

  • Partir en service civique : de nombreuses missions existent dans le social pour un service civique. Vous aurez ainsi le temps de réfléchir et de vous demander si vous prenez bien le bon chemin. 
  • Faire un stage : mais essayez de trouver une mission en lien avec la psychologie. Ce temps en immersion vous aidera à déterminer si, vraiment, vous avez envie de vous diriger vers cette voie et vous permettra d’acquérir de l’expérience professionnelle
  • Partir étudier à l’étranger : si vous avez besoin de réfléchir, changer d’air et de cadre de vie peut être une solution. Étudier à l’étranger vous permet d’acquérir de nouvelles compétences ou un double diplôme tout en vous permettant de découvrir une nouvelle culture et de faire une pause dans votre rythme d’étude classique. 
  • Trouver un emploi : vous pouvez également vous trouver un emploi qui n’a pas forcément de lien avec la psychologie pour vous faire de l’expérience professionnelle. Qui sait, vous serez peut-être content de reprendre vos études par la suite ? 

Les possibilités sont multiples de nos jours, alors pourquoi ne pas en profiter ?

Soizic Meur