Liste des formations pour devenir moniteur équestre

 

Comment devenir Moniteur de Centre Équestre ?

Vous êtes un amoureux inconditionnel des chevaux et avez un grand talent pour l’équitation ? Vous souhaitez vous épanouir professionnellement dans cette activité ? Pourquoi ne pas devenir moniteur équestre ?

Qu’est-ce qu’un moniteur d’équitation ?

Le moniteur équestre est un éducateur sportif, spécialisé dans l’équitation. Véritable passionné des chevaux, il a pour mission et objectif de transmettre cela à des élèves, et leur apprendre à bien monter à cheval.

  • Accompagné de son équipe de soigneurs, d’assistants et autres professionnels du milieu équestre (palefreniers, vétérinaires…) il prend soin des chevaux du centre équestre dans lequel il travaille. Il les nourrit, les brosse, les soigne, nettoie leurs boxes, etc.
  • Il éduque les chevaux, les habitue à l’homme et les apprivoise, les débourre dans des manèges, pour qu’ils soient aptes à être montés par des élèves lors de leçons d’équitation. Il doit ensuite les harnacher et leur mettre leur équipement (harnais, selle, filet, longe…) avant les cours.
  • Il est généralement propriétaire du centre équestre et doit donc gérer l’établissement administrativement.
  • Il donne des leçons d’équitation pour tous les publics qui le souhaitent : des enfants, mais aussi des adultes et même des personnes âgées ! Les cours peuvent être de tous niveaux et comprendre des exercices très divers : les allures (pas, trot, galop), des figures de dressage, du saut d’obstacle, la posture à adopter, faire avancer sa monture, la faire changer de direction, garder son équilibre en selle…

Caractéristiques, salaire et perspectives d’évolution

Un moniteur d’équitation débutant gagne aux alentours de 1600 € brut par mois. Après plusieurs années d’expérience, son statut peut changer en enseignant responsable pédagogique et son salaire va donc augmenter, pour atteindre jusqu’à environ 2100 € par mois.

Le moniteur équestre a pour lieu d’exercice le centre équestre, dont il peut être propriétaire ou non.

Quelles sont les qualités requises pour exercer cette profession ?

Bien évidemment, pour être moniteur en centre équestre, il faut avant tout être un passionné de la nature et des animaux, et tout spécialement des chevaux. Il ne faut pas avoir peur de se salir et mettre la main à la pâte pour leur bien-être et leur confort !

Un excellent niveau en équitation est également recommandé, pour pouvoir enseigner ce sport à d’autres personnes. Par ailleurs, le moniteur d’équitation doit avoir de grandes qualités relationnelles pour entretenir le lien avec ses élèves, mais aussi être doué de pédagogie afin d’être le meilleur professeur possible pour eux.

Quelle formation pour être moniteur de centre équestre ?

Pour devenir moniteur d’équitation, il est recommandé d’avoir au préalable un bac pro ou un BEP dans le domaine agricole ou de l’environnement, ou alors un baccalauréat général. Il vous faudra ensuite passer le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (BPJEPS) puis éventuellement par la suite un Brevet d’État d’Éducateur Sportif (BEES) pour devenir instructeur.

Consultez la liste des 171 formations pour devenir moniteur équestre

Liste des métiers associés

Le type d’école pour de venir moniteur équestre

Les filières du métier moniteur équestre