Liste des formations pour devenir entraineur de foot

 

Liste des Formations pour devenir entraineur de foot

Demandez aux plus jeunes leur métier rêvé ? La plupart répondront footballeur. Puis en grandissant, leur avis évolue et certains rêvent désormais d’entraîner les plus grandes équipes. Pourquoi ne pas faire de ce rêve une réalité ?

Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour devenir entraîneur de football.

En quoi consiste le métier d’entraîneur de foot ?

Lorsqu’on pense au métier d’entraîneur, les légendes du football nous viennent en tête : Zinedine Zidane, Laurent Blanc, Diego Maradona, Guardiola, etc. Tant de figures du football qui consacrent leur vie à ce sport.

Pourtant, entraîner n’est pas synonyme de joueur. Il n’est pas obligatoire d’avoir mis un doublé en final de coupe du monde pour prétendre occuper le banc.

Qu’il travaille dans un club ou au sein d’une fédération, sa mission est la même : amener une équipe et ses joueurs au meilleur niveau. Il élabore des exercices appropriés, selon un rythme, une progression et une intensité adaptée à chacun. Il définit les tactiques en fonction des adversaires et exploite les qualités de ses joueurs en fonction des différents schémas de jeu.

En clair, un entraîneur de football doit :

  • concevoir une programmation des entraînements et adapter ses exercices en fonction des exigences de la discipline et de ses athlètes
  • faire évoluer techniquement et tactiquement ses athlètes en vue de la compétition
  • participer à la gestion du club sportif qui l’emploie

Les compétences pour devenir entraîneur

L’entraîneur est avant tout un bon manager, qui sait diriger une équipe, la motiver, la faire progresser, et surtout savoir les écouter en tant qu’humain.

En plus d’être un fin psychologue, l’entraîneur est un expert du football. Il connaît son histoire et les grands matchs. C’est un fin technicien. Bien qu’il soit assisté par des conseillers techniques et des préparateurs physiques, l’entraîneur de football connaît le corps humain ; il sait ce dont il est capable, la manière dont il peut évoluer et les risques que le sport peut engendrer.

Les qualités requises pour être un bon entraîneur

Premier sur le terrain et dernier aux vestiaires, l’entraîneur est un travailleur acharné. Il sait diriger, communiquer et se fait respecter par les joueurs et le club.

Un entraîneur doit pouvoir supporter la pression. Il doit toujours mener son équipe à la victoire. Lorsqu’il est médiatisé, c’est le premier a subir les conséquences du club. Parfois fatalement.

Comment devenir entraîneur de foot ?

Bien entendu, Sir Alex Ferguson et l’entraîneur au fin fond du Loir-et-Cher n’ont pas obtenu les mêmes qualifications. Ni entraîné les mêmes joueurs. Vous l’aurez compris, un gouffre existe entre les entraîneurs médiatisés et les autres. Néanmoins, on distingue tout de même des qualifications nécessaires au diplôme d’entraîneur.

Le brevet fédéral d’initiateur

Les premiers échelons de la formation d’entraîneur de football débutent sous l’autorité des instances régionales. Les ligues, ou districts sont en charge de ces premières étapes. Les BFI des 1er et 2ème degrés vous incluent dans une formation de 40 heures. Une fois validés, ils vous légitiment pour la prise en charge des équipes de jeunes de moins de 15 ans de niveau départemental.

Le brevet fédéral d’animateur senior

Une fois les premières étapes validées, vous voici prêt pour le monde impitoyable des adultes ! Le BFA consiste en une formation de 30 heures qui, une fois acquise, vous permettra de prendre en charge des équipes seniors. Ce diplôme vous autorise à entraîner jusqu’en division d’honneur (DH). Il ouvre vers le dernier palier de formation régional, le brevet d’état d’éducateur sportif (BEES1).

Vers une carrière professionnelle ?

Les étapes régionales acquises, vous disposez de tous les titres nécessaires pour éventuellement ambitionner une carrière de manager de football. Vous rêvez de vous asseoir sur le banc d’une équipe professionnelle ? Votre route sous l’égide de la Fédération française de football (FFF) commence par le diplôme d’entraîneur de football (DEF). Cette formation de 850 heures vous autorise à prendre en charge des clubs de nationale (3ème division). Une fois acquis, vous pourrez alors passer l’examen en vue d’obtenir le diplôme d’entraîneur professionnel de football (DEPF) (630 heures de formation).

Salaire d’un entraîneur de football

Le salaire d’un entraîneur de football dépend du club ou de la fédération dans lequel il travaille. En moyenne, un entraîneur débutant a un salaire aux alentours de 2 000 €. Le double lorsqu’il est professionnel. Le décuple lorsqu’il s’appelle José Mourinho.

Évolution de carrière

Le monde du sport attire les passionnés ; d’un côté on trouve ceux qui désirent faire de leur passion un métier, et de l’autre les anciens sportifs qui souhaitent une reconversion en entraîneur. Dans de nombreuses situations, c’est dans le club où il est d’abord licencié depuis quelques années en tant que pratiquant que l’entraîneur sportif possédera la plus grande chance de signer son premier contrat. Les postes disponibles dans le monde sportif s’ouvrent ensuite presque exclusivement à partir d’un réseau de connaissances et de rencontres opportunes. S’il parvient à former des athlètes et à les amener au haut niveau, un entraîneur sportif peut évoluer en intégrant les directions techniques nationales des fédérations sportives et entraîner les meilleurs sportifs français ou étrangers.

Consultez la liste des 150 formations pour devenir entraineur de foot

Liste des métiers associés

Les autres métiers entraîneur sportif

Les filières du métier entraineur de foot