Liste des formations pour devenir moniteur de ski

 

Devenir Moniteur de ski : toutes les infos sur les formations, missions et débouchés…

Vous êtes sportif, pédagogue et passionné par le ski ? Diplomeo vous donne toutes les infos sur le métier de moniteur de ski et les formations pour y accéder.

Quelles sont ses missions ?

Un moniteur de ski est chargé d’enseigner la pratique du ski à des publics très variés et de tous les niveaux. Son activité se pratique au sein d'une station dotée d'un domaine skiable qui offre différentes pistes de ski, classées selon la difficulté et de nombreuses remontées mécaniques. Il dispose d’une très bonne condition physique et maîtrise parfaitement son sport. C’est également un professionnel de la montagne, capable d’en détecter les risques dus à l’instabilité du manteau neigeux qui entraine des avalanches et doit toujours assurer la sécurité de ses clients.

Le moniteur de ski peut donner des cours à des groupes de personnes de niveau équivalent, mais aussi des cours particuliers du plus jeune novice qui monte pour la première fois sur des skis à l’expert qui veulent s’entrainer sur du hors-piste. Il peut également être amené à enseigner toutes les disciplines annexes au ski telles que le snowboard, les raquettes ou encore le ski de fond.

Cet éducateur sportif peut avoir différents statuts. Il peut être indépendant, être membre d’une école de ski ou être embauché par un organisme comme l’UCPA ou des clubs de vacances comme le Club Med par exemple. Le principal inconvénient de ce métier qu’il faut avoir bien en tête avant de se lancer dans cette activité est son caractère saisonnier. Les moniteurs de ski qui sont 17 000 en France travaillent de décembre à avril, lorsque les stations de ski sont ouvertes dans les différents massifs français, mais se retrouvent dépourvus d’emploi le reste de l’année. Ces travailleurs saisonniers ont souvent une double compétence, ils exercent un métier dans le domaine de l’agriculturedu bâtiment ou du sport s’ils sont un diplôme dans une autre discipline le reste de l’année.

Qualités requises

Pour être moniteur de ski, certaines qualités sont indispensables :

  • Endurance : pendant la saison, aucune pause n’est permise, il travaille parfois 6 jours sur 7 et il passe ses journées dans le froid, sur des skis ou sur un snowboard 8 heures par jour. Il a donc besoin d’être doté d’une très bonne condition physique et d’une certaine endurance pour pouvoir assurer ses cours toute la journée.
  • Pédagogie : son rôle est d'apprendre à skier à toute personne qui manifeste son intention d’apprendre. Il sera donc face à des individus qui n’ont jamais fait de ski et d’autres qui ont plusieurs années de pratique qui cherchent à se perfectionner. Un moniteur doit savoir se mettre au niveau de chacun et leur dispenser un enseignement conforme à leurs connaissances pour les faire progresser le plus possible.
  • Rigoureux : son outil de travail peut s’avérer être périlleux. Chaque année dans les stations de ski, des moniteurs et des skieurs perdent la vie dans des avalanches ou après de mauvaises chutes. La montagne est donc un terrain dangereux, il doit toujours avoir en tête les règles de sécurité qu’implique la pratique du ski et savoir arrêter un cours si le temps est trop mauvais ou s’occuper d’un de ces élèves qui peut chuter. La sécurité doit être au cœur de ses préoccupations quotidiennes.

Salaires et perspectives d’évolution

Les revenus d’un moniteur de ski dépendent de son statut. S’il est embauché au sein d’un organisme de vacances, il peut toucher 1200 euros par mois environ auquel s’ajoute des primes. S’il est indépendant, il peut toucher entre 9 000 euros et 15 000 euros selon la discipline et la fréquence de ses activités, mais aussi selon la renommée de la station pour laquelle il travaille.

S’il est passionné, il peut devenir ensuite entraineur pour des athlètes de haut niveau ou directeur d’école de ski dans une station.

Formations pour devenir moniteur de ski

Un moniteur de ski ne peut exercer que s’il détient un diplôme d’État. Voici les différents diplômes qu’il peut obtenir au sein de l’école nationale de ski et l’alpinisme (ENSA) qui lui permettront de devenir moniteur de ski :

  • Diplôme d’État de Ski alpin
  • Diplôme d’État de Ski nordique
  • Brevet d’État d’éducateur sportif 1er degré option ski alpin

Consultez la liste des 185 formations pour devenir moniteur de ski

Liste des métiers associés

Le type d’école pour de venir moniteur de ski

Les filières du métier moniteur de ski