Master, master of sciences, mastère spécialisé, MBA : quelles différences ?

par Wally Bordas

Master, master of sciences, mastère spécialisé, MBA,… : quelles sont les différences entre ces cursus. Diplomeo vous donne toutes les clés pour comparer ces formations.

Petit singe perdu dans la jungle des labels.
Comment s'y retrouver dans cette jungle de labels ?

Complètement perdus. Voilà comment se sentent beaucoup d’étudiants devant tous ces noms, ces labels. Master, master of sciences, mastère spécialisé, MBA… Et puis quoi encore ?

Pourtant, la différence entre ces programmes sont importantes. Diplomeo vous aide à comprendre les spécificités de chacun de ces diplômes.

Qu’est-ce que le master ?

Le master est un diplôme, mais il est aussi un grade, un niveau d’études. Il ne faut donc pas confondre le diplôme national de master et le grade master.

Le diplôme national de master

Le diplôme national de master se valide en deux ans au sein d’un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP). Il ne concerne donc que les établissements publics comme les universités, Sciences Po, Normale Sup, et une autre soixantaine d’établissements.

Ce diplôme est accessible après une licence ou une autre formation de niveau bac+3. Il donne aux étudiants qui le valident le niveau bac+5.

Il existe des masters dans des domaines très variés tels que la communication, les sciences, le tourisme, l’économie, le droit ou encore les lettres modernes.

Le grade master

En revanche, le grade master, concerne à la fois le diplôme national de master, mais aussi, d’autres programmes comme le programme grande école, le diplôme d’ingénieur, et de nombreux autres diplômes.

Ce grade est issu de la déclaration de Bologne du 19 juin 1999 dont l’objectif était d’harmoniser les systèmes nationaux au sein de l’espace européen en généralisant une division en trois cycles : graduate, post-graduate et doctorat. C’est d’ailleurs de ce processus qu’est issue la réforme LMD (Licence-Master-Doctorat) mise en place par le gouvernement français à partir de l’année 2002.

Depuis, de nombreuses formations de niveau bac+5 peuvent obtenir le grade master. Celui-ci est conféré par l’État. Ainsi, le diplôme d’ingénieur, les diplômes des Instituts d’études politiques (IEP), les programmes grandes écoles (PGE), ou encore le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG) ainsi que d’autres formations dispensées au sein d’écoles spécialisées ont le grade master.

Le Master of Science

Le Master of Science, Mastère en science ou MSc est un label qui a été créé en 2002 par la Conférence des grandes écoles (CGE). Il est destiné aux étudiants étrangers qui souhaitent « parfaire leur formation dans une grande école française » et aux étudiants français qui souhaitent faire une carrière internationale.

Ce cursus qui compte un ensemble d’enseignement de 450 heures au minimum, permet aux étudiants « d’acquérir une formation spécialisée professionnelle de haut niveau qui répond aux attentes des entreprises étrangères ». Il est principalement enseigné en langue anglaise.

Un MSc dure peut durer entre trois semestres et trois années. Il s’adresse à des étudiants qui ont « validé un M1 ou un bachelor étranger équivalent », selon la CGE.

Il existe actuellement 76 MSc accrédités par la CGE, dans 29 écoles.

Le programme de MSc correspond au minimum à 90 crédits ECTS.

À noter : tous les « Masters of Science » proposés par les écoles françaises ne sont pas forcément accrédités par la CGE.

Trouvez votre master of science

Découvrez la liste des masters of science

Le mastère spécialisé

Le mastère spécialisé est également un label CGE. Il a été créé en 1983 afin de répondre à une demande des entreprises françaises souhaitant recruter des jeunes diplômés ayant « des compétences dans des spécialisations très pointues et pour des fonctions dans des secteurs très précis », précise la CGE.

Cette formation donne droit à 75 crédits ECTS.

Les mastères spécialisés sont réservés aux diplômés :

  • d’une école d’ingénieur habilitée par la CTI (Commission des titres d’ingénieur
  • d’une école de management habilitée par la CEFDG (Commission d’évaluation des formations et diplômes de gestion) à délivrer le grade master
  • d’un troisième cycle universitaire ou équivalent (niveau bac+5) ou d’un titre inscrit au RNCP Niveau 1
  • d’un master 1 (niveau bac+4) qui justifient au moins trois années d’expérience professionnelle
  • étrangers dont le diplôme équivaut à l’un de ceux cités précédemment

L’objectif ? Donner aux étudiants une spécialisation de haut niveau qui correspond à des besoins importants des entreprises.

À noter : la formation mastère spécialisé est réservée uniquement aux écoles membres de la CGE.

Trouvez votre mastère spécialisé

Découvrez la liste des mastères spécialisés

Le MBA (Master of Business Administration)

Le MBA ou Master of Business Administration s’adresse à des personnes qui possèdent déjà plusieurs années d’expérience en entreprise. Le but de cette formation ? Donner à des profils plutôt techniques des compétences en management et une vision plus globale de l’entreprise. L’objectif étant que ces personnes puissent ensuite accéder à des postes de direction.

Les MBA s’effectuent la plupart du temps en formation continue. Ils peuvent être suivis à temps plein ou à temps partiel. La formation dure généralement d’un an à un an et demi.

Les meilleurs MBA sont appelés Executive - MBA.

Attention : de nombreuses écoles proposent des MBA destinés aux étudiants. En réalité, ces MBA sont plutôt des « masters ». Ils s’effectuent en deux ans dans des écoles privés. La plupart du temps, ces MBA sont dispensés par des écoles auxquelles la CGE n’a pas attribué le label de « mastère spécialisé ». Ce qui ne veut pas forcément dire que ces cursus sont de mauvaise qualité.

Le mastère

Le « mastère » ou le « mastère professionnel » est une appellation que donnent également certaines écoles privées à leurs diplômes. Généralement, ces formations de deux ans vous donneront le niveau bac+5. Toutefois, celles-ci n’ont pas toujours le grade master.

Quelle que soit l’appellation, renseignez-vous bien sur votre futur cursus avant de vous lancer. Vous pourrez ainsi terminer vos études en obtenant un diplôme reconnu par l’État et apprécié par les entreprises. Le meilleur moyen pour obtenir un emploi rapidement.

Retour en haut de page