Les 10 bonnes raisons d’opter pour une formation professionnelle

La formation continue est un droit adressé à tous les professionnels français du début de leur carrière à leur départ à la retraite. On recense pas moins de dix arguments de choisir cette voie pour évoluer dans le monde du travail !

Les 10 objectifs de la formation continue !

Avant de débuter une formation professionnelle, il est conseillé de bien se renseigner et de déterminer ses objectifs et ses ambitions. Diplomeo vous dévoile ainsi les 10 bonnes raisons pour lesquelles il est nécessaire d’opter pour une telle formation.

La formation professionnelle maintient sa croissance exponentielle. De plus en plus de Français décident en effet se lancer, que ce soit auprès d’une université, d’une grande école, d’un organisme spécialisé… Mais avant de débuter un tel cursus, il est nécessaire de bien réfléchir et de définir ses objectifs. En effet, la formation professionnelle doit être un choix murement réfléchi si l’on désire qu’il puisse nous apporter satisfaction par la suite. Il existe ainsi plusieurs bonnes raisons de se lancer dans une formation professionnelle. Tour d’horizon.

Obtenir un diplôme

La raison première de l’engagement de plus en plus de salariés dans une formation continue est la nécessité de compléter son curriculum vitae. « Passé la quarantaine, nombreux sont les salariés ayant acquis des postes à responsabilité, via notamment la promotion interne. L’obtention d’un master, par exemple, peut représenter en quelque sorte une consécration, du moins une manière de se faire reconnaître par ses pairs notamment », explique Catherine Goutte, directrice du développement du groupe Cegos.

Mettre à jour ses compétences

Dans des cas de plus en plus fréquents, même en possédant le diplôme nécessaire, une compétence précise peut faire défaut… Pour y remédier, la formation professionnelle peut être une possibilité. « Du jour au lendemain, mon entreprise a souhaité que je passe du print au web, et de me lancer dans le webgraphisme… Après avoir paniqué, je me suis renseigné et j’ai demandé à mon employeur de bénéficier d’une formation, mes compétences en la matière étant insuffisantes », explique Chloé Galhi, graphiste dans une agence de communication.

Se réorienter

Bien souvent, la formation professionnelle est synonyme d’évolution, mais elle peut également rimer avec réorientation. « Après plusieurs années d’exercices, de nombreux professionnels constatent qu’ils ne sont pas faits pour évoluer dans le secteur d’activité qu’ils ont décidé d’intégrer. Auquel cas, plutôt que de tourner la page de brut en blanc, il est conseillé d’y aller progressivement, en passant notamment par la formation professionnelle, qui peut être la source d’une seconde chance », souligne Dominique Levacher, directeur général adjoint ressources humaines et relations sociales de la Matmut.

Monter en grade

La formation professionnelle peut être une source de promotion interne. La grande majorité des salariés décidant de se former se situant dans la tranche d’âge 30-45 ans, cet apprentissage peut être un véritable accélérateur de carrière. « Suivre une formation professionnelle peut permettre de changer de fonction dans son travail, sans pour autant changer d’employeur », prévient ainsi Dominique Levacher, afin de contrebalancer une idée reçue et partagée par bon nombre de salariés.

Changer de métier

Nombreux sont les salariés qui décident de suivre une formation professionnelle, avec l’objectif plus ou moins affirmé de vouloir changer de société. « Je commençais à avoir fait le tour de la question dans mes précédentes fonctions et j’avais vraiment envie d’évoluer. J’ai ainsi profité du plan de restructuration adopté par mon groupe pour postuler auprès de l’Executive MBA de Skema Business School, en suivant la spécialisation Nouveaux business models & Excellence opérationnelle », se félicite Sandra Travista, qui est ainsi passé du secteur marketing au conseil.

Augmenter sa rémunération

Évolution, réorientation, promotion… Dans de nombreux cas, le fait d’avoir suivi une formation professionnelle entraîne une hausse de la rémunération. « Le salarié, mieux formé, peut bénéficier d’un salaire plus élevé, mais il n’y a pas de règle en la matière. Cela dépendra de sa capacité à bien négocier », tient cependant à nuancer Catherine Goutte.

Acquérir un savoir-faire complémentaire

Les premières années de la vie professionnelle d’un cadre sont notamment consacrées et axées sur l’acquisition puis le perfectionnement d’un savoir-faire. Par la suite, pour accéder à des postes de management notamment, il est nécessaire, voire indispensable, de repasser par la case formation professionnelle. Celle-ci permettra alors de compléter ses compétences, et d’augmenter ses aptitudes.

Se spécialiser

Au-delà d’acquérir un savoir-faire complémentaire, la formation professionnelle peut donner lieu à une spécialisation plus ou moins poussée. « Dans ce cadre, il faudra nécessairement suivre un cursus de formation relativement long, financé par l’entreprise à la condition que cette spécialisation puisse lui être utile bien entendu », précise Dominique Levacher.

Élargir son réseau professionnel

Élargir son réseau professionnel est un autre avantage pouvant inciter à se lancer dans une formation professionnelle. « Un cursus tel qu’un Executive MBA d’une grande école de commerce permet de disposer d’un énorme carnet de contacts professionnels. Et pour cause : tous mes camarades de promotion avaient en effet plusieurs années d’expérience et occupaient des postes à responsabilité dans de grands groupes ! », met en avant Sandra Travista.

Créer son entreprise

Dernière bonne raison de se lancer dans une formation professionnelle : la création d’entreprises. Cegos, IAE, école de commerce… De plus en plus de cursus d’organismes et d’établissements proposent en effet des cursus spécialisés en vue de créer sa propre société.

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page