Liste des formations pour devenir secrétaire médicale

 

Comment devenir secrétaire médicale ?

Vous aimez le domaine médical et le contact humain ? Diplomeo vous présente le métier de secrétaire médicale et les formations qui vous sont accessibles.

Le métier de secrétaire médicale

Plaque tournante d’un service médical ou paramédical, la secrétaire médicale est le lien entre les patients et le médecin. Elle a plusieurs missions administratives telles que la prise de rendez-vous, l’établissement de comptes rendus des consultations et l’accueil en salle d’attente. Elle assiste le médecin au quotidien et a pour objectif d’organiser au mieux son planning. Elle est soumise, comme le médecin, au secret professionnel.

Les principales missions du secrétaire médical sont d’assurer un accueil téléphonique et physique des patients, de les orienter dans leurs démarches, de constituer et de suivre leur dossier administratif, de gérer le planning des médecins, la prise de rendez-vous, le courrier de l’équipe médicale et les outils informatiques.

Par ailleurs, la secrétaire médicale dactylographie des publications, participe aux réunions et à leur organisation, transmet des informations et réalise les tâches administratives relatives à la situation des malades, classe et archive les dossiers médicaux. Elle assure la gestion administrative d’un établissement de santé au service d’un professionnel du milieu médical. 

Où exercer cette profession du domaine médical ?

Selon que l’établissement soit privé ou public, le statut de la secrétaire varie. La secrétaire peut être fonctionnaire si elle travaille dans un établissement public. Nombreux sont les lieux où la secrétaire médicale peut exercer :

  • Cabinets médicaux
  • Laboratoires
  • Centres de radiologie
  • Cliniques et établissements privés
  • Hôpitaux (fonction publique hospitalière)
  • Centres de protection maternelle et infantile.

Les secrétaires médico-sociales travaillent au sein de services médico-sociaux, publics et privés, tels que les caisses d’allocations familiales, caisses d’assurance maladie, maisons de retraite et foyers.

Les qualités requises 

Pour exercer un métier dans le secrétariat médical, certaines qualités sont indispensables : 

Connaissance du secteur médical : elle utilise quotidiennement des termes médicaux, rencontre des professionnels de santé et doit être à l’aise. Elle peut être amenée à conseiller les patients ou seconder le médecin, elle doit donc avec une bonne connaissance du monde médical, de la terminologie médicale et plus particulièrement dans la branche dans laquelle elle exerce (cabinet dentaire, centre de radiologie, etc.). Le monde médical implique également de respecter le secret médical que la profession impose. 

Organisation et rigueur : la gestion est le cœur de son métier. La secrétaire médicale doit absolument être organisée et maîtriser les outils bureautiques. Elle s’occupe du classement des dossiers médicaux, mais également de toutes les procédures administratives et doit donc faire preuve de rigueur. Elle est la garante du bon fonctionnement du cabinet médical ou tout autre établissement de santé dont elle s’occupe. 

Bon relationnel : toujours en contact avec les patients, elle prend les rendez-vous, les accueille au cabinet et les aide dans leurs démarches administratives. Un bon relationnel lui est indispensable pour mener à bien ses missions auprès des patients, mais aussi du médecin ou de l’équipe médicale avec laquelle elle doit assurer une bonne communication. Elle doit également faire preuve de tact et de diplomatie. 

Le salaire et les perspectives d'évolution d'une secrétaire médicale 

La somme que touche une secrétaire médicale tous les mois varient selon l'établissement qui l'emploie, s'il dépend du domaine public ou privé ou de son expérience. Dans le secteur public, elle débute sa carrière avec un salaire brut mensuel de 1450 euros tandis que dans le privé, cette somme s'élève à 1550 euros. Au cours de sa carrière, le secrétaire médical peut décider de se spécialiser afin d'assister un practicien qui exerce dans un domaine particulier comme un dentiste, un orthopédiste, un kinésithérapeute, un cardiologue, un angiologue etc. Ce professionnel de l'administration dans le secteur médical et paramédical peut également obtenir un poste de chef d'équipe ou d'autres responsabilités administratives au cours de sa carrière. 

Quelles études pour devenir secrétaire médicale ?

Pour devenir secrétaire médicale, vous pouvez suivre une formation diplômante de 6 mois à un an au sein d’un centre de formation spécialisé qui vous permet d’obtenir un Titre professionnel de Secrétaire-assistant médico-social, reconnu au RNCP niveau IV. La seule condition pour accéder à cette formation de secrétaire médicale est d’être en possession d’un diplôme ou d’un titre de niveau V comme un CAP ou un BEP. Une fois diplômé, vous pouvez tout à faire commencer à exercer en tant que secrétaire médicale ou secrétaire médico-sociale au sein d’établissements privés. 

Pour pouvoir travailler au sein des centres médicaux publics, vous devez intégrer la fonction publique. Il vous faudra réussir le concours de secrétaire médical et social qui est ouvert à tous les titulaires d’un baccalauréat. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez décider de suivre une préparation aux concours de la fonction publique après votre baccalauréat ou en parallèle de votre année de terminale ou encore de votre activité professionnelle. 

Consultez la liste des 79 formations pour devenir secrétaire médicale

Notre actualité sur le thème

croupier assistante et livreur
Top 10 des métiers qui recrutent sans diplôme

Les études, ce n'est vraiment pas pour vous et vous avez donc décidé de les arrêter pour travailler... Seulement, quels sont les métiers que vous pouvez faire, dans un pays où le diplôme est un sésame très (très) précieux ? Voici le top 10 des métiers qui recrutent en France, par Diplomeo !

Liste des métiers associés

Les types d’école pour devenir secrétaire médicale

Les filières du métier secrétaire médicale