Liste des formations pour devenir platrier

 

Comment devenir plâtrier ?

Vous êtes intéressé par le secteur du bâtiment travaux publics, et voulez mettre votre habileté et votre minutie au service de votre vie professionnelle ? Le métier de plâtrier est peut-être fait pour vous !

Qu’est-ce qu’un plâtrier ?

La plâtrier est un artisan du BTP qui intervient juste après le menuisier et le maçon dans l’étape de construction d’un bâtiment. Son rôle ? Enduire les murs et plafonds de la construction avec un mélange bien spécifique.

Il commence donc par appliquer l’enduit sur les surfaces requises (cloisons et plafonds) : il s’agit d’un mélange d’eau et de plâtre qui forme une matière spécifique que lui seul utilise. Cela peut également servir à rattraper un mur présentant un défaut : pas droit ou fissuré, par exemple.

Cette première couche épaisse de plâtre est appliquée à l’aide d’une truelle. Elle est suivie après séchage d’une deuxième, plus liquide. Ces opérations servent à laisser une surface polie, lisse et travaillée pour qu’interviennent ensuite d’autres professionnels tels que le peintre. D’autre part, enduire de plâtre permet aussi de protéger la surface et qu’elle ne s’abîme pas.

Quelles sont les qualités requises pour exercer cette profession ?

Si vous voulez devenir plâtrier, il vous faudra être habile de vos mains et avoir un sens de la précision et de la minutie certains. Il s’agit de faire un travail de précision et efficace, dans les temps impartis et requis pas les clients : la rapidité est donc de mise également.

Statut et conditions d’exercice

Le plâtrier travaille souvent dans des entreprises spécialisées dans le bâtiment travaux publics, mais il est également possible qu’il se mette à son compte. Dans ce cas, il est son propre patron et peut avoir des employés qui travaillent pour lui.

Le salaire d’un plâtrier et ses perspectives d’évolution

Un plâtrier en début de carrière a un salaire qui avoisine le SMIC. Ce montant est bien sûr amené à augmenter au fil des années d’expérience, et ils sont plus élevés si la personne est à son compte. D’autre part, un plâtrier confirmé peut évoluer dans son corps de métier en choisissant de se spécialiser par exemple, ou même de changer de profession en devenant possible technicien de chantier ou technicien d’études.

Les formations pour devenir plâtrier

Voici des exemples de formations diplômantes qui pourront vous mener au métier de plâtrier :

  • CAP plâtrier - plaquiste
  • CAP staffeur ornemaniste
  • Bac pro aménagement — finition du bâtiment
  • BP métiers du plâtre

Consultez la liste des 120 formations pour devenir platrier

Les filières du métier platrier