Liste des formations pour devenir médecin généraliste

 

Tout ce qu'il faut savoir si vous voulez devenir médecin généraliste

Attiré par le domaine médical et celui des services à la personne ? Diplomeo vous aide à trouver votre formation pour devenir médecin généraliste. 

Quel est le rôle d’un médecin généraliste ?

Le médecin généraliste est le praticien de santé qu’un Français rencontre le plus dans sa vie. C’est à lui que chacun s’adresse pour des rhumes, douleurs, suivis et avis médicaux, vaccins, etc. Il est l’intermédiaire avant de prendre rendez-vous chez chaque spécialiste. C’est lui qui donne le premier diagnostic avant d’orienter son patient vers des médecins spécialistes si besoin comme un gynécologue, un radiologue, un pédiatre, un kinésithérapeute ou un chirurgien dentiste. Il travaille en étroite collaboration avec d’autres spécialistes. Il met en place un suivi de ses patients et connait leur dossier médical. Son rôle consiste aussi à prescrire des médicaments au moyen d’ordonnance que le patient apporte ensuite à son pharmacien. Il peut avoir son propre cabinet et donc pratiquer en libéral. Certains médecins généralistes font parfois des visites à domicile pour les malades ne pouvant pas se déplacer. 

Études de médecine générale

Pour devenir médecin généraliste, l’étudiant va devoir passer par des études médicales qui s’effectuent en 9 ans, pendant lesquelles au moins 3 ans de stage sont prévus en milieu hospitalier.

Il commence par la première année de médecine appelée PACES (Première Année Commune aux Études de Santé), qu’il peut compléter par une prépa PACES. Tous les étudiants bacheliers peuvent y entrer, mais la sélection se fait à la fin de l’année avec un concours très sélectif. Le numerus clausus est très faible comparé aux personnes qui se présentent chaque année. Moins de 30 % des candidats réussissent à passer cette première étape. Une fois l’année de PACES passée, le médecin généraliste en devenir passera deux ans à l’université à suivre des cours, mais aussi à pratiquer lors de quelques stages. À l’issue de ces 3 ans, il obtient le Diplôme de Formation générale en Sciences Médicales, qui correspond à une licence.

Il passe ensuite les 3 années suivantes en externat. De nombreuses périodes de stage sont alternées avec des cours à la faculté de médecine. Il effectue en réalité l’équivalent d’un travail à mi-temps au sein d’un hôpital auprès de praticiens tels qu’un chirurgien, un urgentiste, un cardiologue, un anesthésiste, etc. Il doit également réaliser 25 gardes par an. À l’issue de ces 3 ans, il est diplômé du DFASM (Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales), qui correspond à un niveau master.

Il entame ensuite 3 ans en internat en milieu hospitalier. Il continue parallèlement à suivre des cours et doit s’atteler à sa thèse qui lui permettra d’obtenir (enfin) son Diplôme d’État de docteur en médecine. Il est enfin diplômé et peut occuper le poste de médecin généraliste.

À l’issue de ces 9 années d’études de médecine, il peut prêter serment et rejoint l’ordre des médecins

Qualités et compétences

Pour l’aider dans l’exercice de son métier, au-delà de ses compétences médicales indispensables, il a besoin de : 

  • Faire preuve de discernement : pour déterminer le meilleur des diagnostics pour ses patients, dans toutes les situations il doit faire preuve de discernement pour tenter de prendre la bonne décision même dans des situations complexes. Il doit être capable de faire appel à ses connaissances médicales, son expérience et prendre en compte les informations que le patient lui donne ou celles qu’il peut voir sur une radio, des résultats d’analyse, etc. afin de donner le diagnostic le plus juste. 
  • Aimer le contact : il est constamment en relation avec des patients, qui reviennent régulièrement, pour lesquels il assure un suivi. Il doit instaurer une relation de confiance avec ses patients pour que sa clientèle lui reste fidèle.
  • Être pédagogue : il doit savoir faire preuve de pédagogie pour expliquer à ses patients la maladie qui les touche ou ce qui leur cause telle ou telle douleur. Ses interlocuteurs n’ont pas de connaissances médicales, il doit savoir vulgariser son discours pour se rendre compréhensible et ainsi les rassurer. 

Salaires et perspectives d’évolutions

Le médecin traitant à la sortie des études peut être engagé en tant que remplaçant d’un médecin propriétaire de son cabinet afin de prendre le relai lors de ses congés. Il peut également rejoindre un cabinet de médecins libéraux ou un cabinet médical qui regroupe plusieurs spécialistes différents et s’y associer. Il peut également installer son propre cabinet médical lorsqu’il commence à se créer une clientèle. 

Après au moins 3 ans d’expérience, il peut décider de passer le concours interne pour rejoindre la médecine du travail.

Un médecin généraliste gagne en moyenne 5 700 € par mois.

Consultez la liste des 126 formations pour devenir médecin généraliste

Le type d’école pour de venir médecin généraliste

Les filières du métier médecin généraliste