Liste des formations pour devenir ingénieur du son

 

Comment devenir ingénieur du son ?

Avant de vous lancer dans une formation pour devenir ingénieur du son, découvrez ce métier passionnant.

En quoi consiste le métier d’ingénieur du son ?

Un ingénieur du son est technicien son avant tout : c’est une personne spécialisée dans la prise de son, la retransmission, l’enregistrement, la sonorisation, etc. Il travaille pour des concerts, des lieux de spectacle, mais aussi dans des festivals, peut être amené à suivre des tournées, à travailler dans des médias (télévision, radio), des studios d’enregistrement... Concrètement, il doit savoir installer des éléments sonores dans divers environnements.

Où travailler ?

L’ingénieur du son est un métier que vous pourrez exercer dans divers lieux, comme :

  • Un studio d’enregistrement
  • Auprès des journalistes de terrain
  • Des studios de télévision et de radio
  • Dans le spectacle vivant et les arts du spectacle : des salles de spectacle, des théâtres
  • Des événements comme les festivals 
  • Etc.

Quelles sont les qualités requises et compétences nécessaires pour devenir ingé son ? 

L’ingénieur du son à des compétences techniques très poussées concernant la prise de son, le matériel à utiliser, les technologies et l’informatique. Il doit également avoir de bonnes notions d’acoustique. Soigneux de son matériel, l’ingénieur du son doit avoir une bonne oreille, capable de déceler le moindre problème de son. Il possède également une bonne culture pour comprendre ce qu’il enregistre.

Vous pourrez faire parti d’une entreprise ou bien travailler à vote compte, en tant que free-lance ou intermittent du spectacle.

Perspectives d’évolutions

L’ingénieur du son est déjà la personne la plus qualifiée dans le domaine audio. Il peut cependant avoir des débouchés autres après plusieurs années d’expérience professionnelle, tels que devenir directeur d’une salle, organisateur d’un événement ou encore producteur s’il le souhaite.

Quelle formation pour être ingénieur du son ?

Il n’existe pas de diplôme d’ingénieur du son à proprement parler. Pour se former à être ingénieur du son, il ne faut pas nécessairement passer par une formation ingénieur en école supérieure d’ingénieurs. En effet, seul un quart d’entre eux proviennent de ces établissements, qui proposent pour certains des formations diplômantes spécialisées dans l’audio et l’acoustique.

D’autres proviennent de formations masters (bac+5) passées en université ou en écoles en spécialisation dans l’audiovisuel par exemple (à savoir qu’il s’agit souvent d’écoles privées dont l’accès est sélectif et se fait via dossier de candidature puis sur un concours d’entrée).

Certains autres proviennent de formations plus courtes comme le BTS audiovisuel ou métiers de l’audiovisuel, option métiers du son (bac+2) ou des bachelors et licences professionnelles en son. Certaines formations peuvent se faire en alternance via un contrat de professionnalisation ou un contrat d’apprentissage. Vous allez alors travailler dans une entreprise, parallèlement à vos cours.

Vous pourrez également intégrer une formation professionnelle ou formation continue ingénieur du son, que vous pourrez financer grâce au Compte Personnel de Formation par exemple, et que vous pourrez suivre à distance pour plus de flexibilité. 

À savoir que l’insertion professionnelle reste plutôt compliquée pour cette profession. 

Consultez la liste des 142 formations pour devenir ingénieur du son

Les filières du métier ingénieur du son