Liste des formations pour devenir commerçant en alimentation

 

Comment devenir commerçant en alimentation ?

Vous avez le sens du contact et du commerce, et aimeriez évoluer professionnellement dans l’environnement convivial d’une vie de quartier ? Pas de doute, le métier de commerçant en alimentation générale est fait pour vous !

Qu’est-ce qu’un commerçant en alimentation ?

Le commerçant en alimentation (autrefois appelé épicier) tient une boutique dans laquelle il vend à sa clientèle des produits alimentaires qu’il a achetés auprès de grossistes ou de producteurs : conserve, fruits, légumes, biscuits, produits laitiers, épicerie fine, boissons, friandises, sodas… On trouve de tout chez ce professionnel du commerce de proximité !

Le commerçant en alimentation participe pleinement à la vie de l’espace où il a implanté son point de vente, qu’il s’agisse d’un village, d’un lieu-dit, d’une ville ou d’un quartier en particulier. Pour exercer ses fonctions au mieux, il a plusieurs missions :

  • Tout d’abord, il doit approvisionner sa surface de vente, et donc opérer une sélection des produits qu’il va revendre dans sa boutique. Au préalable, il choisit ses fournisseurs (grossistes, producteurs) auprès desquels il va passer commande pour ensuite la réceptionner.
  • Le commerçant en alimentation doit ensuite gérer son stock et faire la mise en rayon des produits dans son magasin. Tous doivent être enregistrés et étiquetés avec minutie, pour ensuite être exposés et mis en rayon de façon à être cohérent avec la demande des clients et le nombre de denrées disponibles.
  • L’hygiène, la propreté et l’aspect général du point de vente sont aussi primordiaux pour pouvoir attirer la clientèle.
  • Enfin, il reste à l’épicier toute la partie relative au contact avec la clientèle : il doit accueillir les personnes, les servir et leur vendre les produits, mais aussi les conseiller au mieux dans leurs choix.

Caractéristiques, salaire et perspectives d’évolution

Le commerçant en alimentation peut avoir des statuts variés et des conditions de travail très différentes : il peut être salarié ou indépendant, travailler dans une supérette, un primeur ou un marché en plein air, etc.

Généralement, comme souvent dans le domaine de la vente et du commerce alimentaire, il s’agit d’un métier soumis à des horaires élargis : le commerçant en alimentation peut être amené à travailler tard le soir ou les week-ends.

Le salaire d’un commerçant en alimentation débutant est généralement égal au SMIC. Après plusieurs années d’expérience, cette profession peut évoluer vers des métiers plus spécialisés dans la conception et vente de denrées alimentaires tels que boucher ou boulanger.

Quelles sont les qualités requises pour exercer cette profession ?

Pour être commerçant en alimentation, il est recommandé bien sûr d’avoir le sens du contact et aimer le relationnel avec la clientèle, être chaleureux et accueillant, mais aussi à l’écoute des envies des clients. Il faut aussi connaître les techniques de vente pour pour exercer au mieux son activité commerciale.

Par ailleurs, cette profession requiert une bonne connaissance des produits alimentaires de son magasin ainsi qu’une bonne résistance physique pour les livraisons de denrées. Il est nécessaire aussi d’avoir des notions en commerce et en comptabilité pour gérer les comptes du point de vente.

Quelle formation pour être commerçant en alimentation ?

Pour être commerçant en alimentation, de multiples formations peuvent être recommandées, s’étendant du niveau bac au niveau bac+2 :

Consultez la liste des 109 formations pour devenir commerçant en alimentation

Liste des Métiers

Les types d’école pour devenir commerçant en alimentation

Les filières du métier commerçant en alimentation