Suivre un CAP à distance c’est possible !

Comme de nombreux diplômes, la formation à distance existe aussi pour les CAP ! La formation est la même partout, mais les modalités pédagogiques et les frais de scolarité permettent de choisir son organisme de formation.

Une centaine de CAP sont proposés à distance !

Le CAP est bien connu pour être une formation qualifiante et diplômante très appréciée des jeunes et des adultes dans le cadre de la formation professionnelle. Certains établissements proposent de suivre cette formation par correspondance. Le point sur les avantages et les spécificités de l’enseignement à distance.

Le CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) est le premier diplôme de la filière professionnelle. La formation en deux ans est accessible à tous dès la classe de 3e et dispense un diplôme d’État de niveau V. Une fois obtenu, il permet d’intégrer ou réintégrer directement la vie active. Les plus jeunes peuvent éventuellement poursuivre leurs études pour obtenir un double diplôme ou le niveau bac (niveau IV). Comme le BTS, il est très apprécié des élèves de l’enseignement secondaire et des adultes pour son programme basé sur des enseignements généraux, mais surtout technologiques et professionnels spécifiques à la filière choisie. À savoir, près de 200 disciplines de CAP sont proposées dans les lycées professionnels, les C.F.A. et les écoles spécialisées.

Mais il n’est pas toujours possible de se déplacer jusqu’au centre de formation, même le plus proche géographiquement. Lorsque les adultes reprennent leurs études, ils ont parfois l’impossibilité de concilier leur formation continue avec leur vie familiale et professionnelle. Des organismes spécialisés dans la formation à distance proposent alors aux différents publics de suivre leur CAP à domicile !

La correspondance : Autonomie mais pas abandon

La formation à distance est surtout connue pour son principal avantage : l’autonomie. Depuis leur domicile, étudiants et adultes peuvent en effet travailler à leur rythme. L’inscription est d’ailleurs possible à tout moment de l’année. Selon leurs disponibilités, les élèves aménagent leur propre emploi du temps de révisions. Pour réussir, ils doivent être rigoureux, réguliers dans leur travail et surtout motivés. Mais attention, on imagine souvent à tort que la formation à distance revient à être complètement livré à soi-même. Grâce aux nouvelles technologies du web, le suivi pédagogique est de plus en plus présent. Les étudiants peuvent plus facilement communiquer avec le corps professoral par téléphone mais aussi par e-mail et chat. Pour se préparer au mieux aux épreuves, les élèves doivent respecter les délais pour rendre des devoirs soumis à correction.

Les modalités d’enseignements font la spécificité de la formation par correspondance. Les cours peuvent en effet être présentés sous forme papier, vidéo (DVD, visioconférence) ou numérique via les plateformes d’e-learning. Mais à la fin de l’année, les étudiants en CAP reçoivent le même diplôme qu’en formation classique ! Sa valeur est la même : il est tout autant reconnu par l’État et la profession et les mêmes débouchés sont possibles.

Choisir son CAP à distance et son organisme de formation

Sur les 200 filières de CAP proposées en France, un peu moins d’une centaine sont accessibles à distance. Pour choisir son organisme de formation, il faut tout d’abord se souvenir que le référentiel de formation est commun à tous les établissements qui dispensent le certificat. L’organisme peut simplement proposer de suivre la formation complète ou certains modules. Selon son niveau, l’élève pourra être dispensé des enseignements généraux et se concentrer sur sa formation professionnelle. On retrouve également les mêmes épreuves à l’examen. L’étudiant doit s’inscrire lui-même en tant que candidat libre dans son académie. Pour obtenir le CAP, il suffit d’obtenir la moyenne générale partout. À distance, il n’y a pas de contrôle continu. Les candidats passent l’examen au sein de leur centre de formation lors d’une session unique ou d’épreuves ponctuelles.

Bien choisir son organisme reste essentiel sur certains points. On ne retrouve pas les mêmes moyens pédagogiques d’un établissement à l’autre. Les étudiants feraient mieux de privilégier ceux qui utilisent les plateformes e-learning notamment. Il faut ensuite bien vérifier que l’organisme dispense une convention de stage. Enfin, s’il n’existe pas de frais administratifs, les frais de scolarité sont eux tout à fait réels et peuvent varier très fortement d’un organisme à l’autre. Par principe, on peut s’attendre à un tarif inférieur à la formation initiale et prendre en compte les économies indirectes (logement, transport, temps), mais le prix peut monter à 2000 euros dans le privé. Il sera bien plus bas dans un établissement public comme le CNED (948 € pour le CAP petite enfance par exemple).

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page