Étudiant en recherche d’emploi : comment gérer sa e-réputation ?

Lecture

La recherche d’un premier emploi ou d’un petit job lorsqu’on est étudiant est toujours une étape difficile. Si le manque d’expérience peut parfois ralentir la recherche, d’autres facteurs influent énormément sur une candidature, à commencer par la e-réputation.

Jeune homme concentré devant son ordinateur

La recherche d’emploi est aujourd’hui indissociable des pratiques numériques. Si la plupart des jeunes en quête d’emploi se renseignent essentiellement en ligne pour découvrir de nouvelles opportunités dans le milieu professionnel, c’est aussi le cas des employeurs qui espèrent trouver de nouveaux collaborateurs. L’e-réputation joue un rôle clé dans ce rapport entre employeur et candidat. Il s’agit d’un facteur encore plus important pour les jeunes qui recherchent un job d’été, un job étudiant ou leur premier emploi à la suite de l’obtention de leur diplôme. Diplomeo vous donne toutes les astuces pour soigner sa e-réputation lors de la recherche d’un emploi. 

Qu’est-ce que la e-réputation ?

L’e-réputation, aussi appelée réputation numérique, désigne l’image véhiculée par une personne ou une entreprise sur internet et sur d’autres supports numériques. En d’autres termes, il s’agit de toutes les informations publiées par ou au sujet d’un individu ou d’un groupe sur le web. Cela peut donc aussi bien être ce qui est publié sur des sites, des blogs ou des réseaux sociaux (articles, commentaires, statuts, photographies, vidéos…). 

Aujourd’hui, tout un chacun laisse une trace numérique. En soignant sa e-réputation et en l’orientant d’une certaine façon, il est possible l’utiliser au profit de sa carrière. Mais attention : pas de n’importe quelle façon ! Gérer convenablement sa cyber-réputation est tout à fait possible si vous maîtrisez quelques compétences en communication, en e-marketing ou encore en SEO. Grâce à vos connaissances, vous saurez alors comment valoriser votre image en ciblant certains mots clés en lien avec votre recherche ou encore comment gérer votre présence sur les réseaux sociaux.

Que faire pour améliorer ma e-réputation ?

Plusieurs pratiques simples permettent d’améliorer sa web-réputation. Trouver conseil auprès de sites spécialisés, mettre à jour son profil sur un réseau social, supprimer les contenus compromettants… Voici quelques astuces pour soigner votre web réputation si vous êtes étudiant et débutez dans le monde professionnel. 

Taper son nom sur Google 

Première étape et pas des moindre, taper son nom dans un moteur de recherche permet de faire un état des lieux de sa réputation en ligne. En effet, 90% des recruteurs recherchent aujourd’hui le nom des candidats sur Google. Un moyen d’en savoir autant que possible sur les personnes qui postulent à un poste dans leur entreprise, afin de ne pas faire d’erreur de casting. Les éléments qu’un recruteur trouvera à votre sujet sur le net pourront ainsi être variés, notamment si vous portez un nom plutôt commun, mêlant votre e-réputation à celle des autres. Une bonne nouvelle si vous avez des choses à cacher, moins si vous cherchez une visibilité. Alors comment faire pour être remarqué par les recruteurs de façon positive ? Si vous cherchez à faire mouche, il est indispensable de vous tourner vers les réseaux sociaux, qui sont les premiers espaces numériques où les recruteurs s’aventurent. 

Devenir visible sur le net avec les réseaux pros

Pour trouver un premier emploi, les réseaux sociaux professionnels seront vos meilleures alliés. Il en existe un certain nombre sur le net, mais les incontournables sont bien évidemment LinkedIn et Viadeo

D’après l’enquête Parole aux Jeunes de Diplomeo, en 2020, seulement 23% des jeunes de 16 à 25 ans utilisent LinkedIn. Pourtant, cet outil créé par Reid Hoffman et Allen Blue permet de véritablement booster son entrée sur le marché du travail. En s’y constituant un réseau dès le début de ses études dans l’enseignement supérieur et des premiers stages en entreprise, l’étudiant peut se créer un réseau solide sur la plateforme. Mais tout ne réside pas seulement dans l’accumulation de ses connaissances. Afficher une image professionnelle de qualité est également essentiel. Le premier réflexe à avoir est donc de compléter son profil

Détails sur les formations suivies et ses récentes expériences professionnelles, photo de profil, relai des demandes, inscription à des groupes liés à son secteur, rédaction de billets : il est important de perfectionner continuellement son profil sur ses réseaux pros. Attention toutefois à ne pas en faire trop en exagérant ses compétences ou en privilégiant la quantité des contacts plutôt que leur qualité.  Hormis Viadeo et LinkedIn, il peut aussi être utile de se tourner vers Twitter, notamment dans une optique de veille sur son secteur

Passer ses comptes personnels en mode privé

Si les réseaux sociaux professionnels pèsent beaucoup dans la balance et permettent d’améliorer son image, il est également important de s’assurer de la confidentialité de sa vie personnelle sur des réseaux sociaux moins sérieux. Soirées un peu trop arrosées, commentaires publiés sous le coup de la colère, publications polémiques… Certains contenus de l’ordre de la sphère privé exposés aux yeux de tous peuvent refroidir certains recruteurs. Pour éviter de vous tirer une balle dans le pied et dans le même temps protéger votre vie privée, pensez à passer certains de vos comptes sur des réseaux sociaux plus ludiques, notamment sur Facebook, en mode privé. 

Blogs, forums, sites : prêtez attention à votre trace hors réseaux sociaux

Selon votre domaine d’activité, vous pourrez aussi laisser une trace sur certains sites, par exemple dans le cas où vous auriez signé un article en ligne ou que vous tenez un blog. Si vous souhaitez aiguiller les internautes et d’éventuels recruteurs vers les contenus dont vous êtes le plus fier (et éventuellement les détourner de ceux qui sont un peu plus gênants), pensez à créer un portfolio en ligne. Behance, Wix, FolioLink… De nombreux sites permettent de réaliser un portfolio professionnel. 

Pour ce qui est des traces numériques gênantes à votre sujet, pensez à les supprimer si vous en êtes à l’origine. Sinon, il faudra vous adresser directement aux sites qui hébergent ces contenus ou à leurs auteurs. 

Faire appel à une agence de e-réputation

Si cette solution est le plus souvent utilisée par des entreprises, les particuliers peuvent, eux aussi, se tourner vers des agences de e-réputation. Ainsi, les étudiants en recherche d’emploi peuvent tout à fait faire ce choix. Par exemple, vous pouvez suivre les conseils de l’agence e-reputation Netoffensive. Vous serez alors en contact avec des professionnels du domaine, qui sauront comment gérer votre e-réputation de manière personnalisée. 

La rédaction

Partager