Quels sont les avantages d'un BBA ?

Le sigle apparait de plus en plus dans les propositions de formations post-bac. Mais que signifie « BBA » ? Que contient et vaut cette formation ? Zoom sur ce diplôme en plein boom.

Trois lettres derrière lesquelles se cache un diplôme international de plus en plus mis en avant par les écoles de commerce. Le BBA, Bachelor in Business Administration, creuse son trou dans l’offre de formation !

Intégrez une école de commerce

Le BBA, qu’est-ce que c’est ?

Le nouveau venu dans le catalogue des formations, c'est le BBA. Découvrez avec Diplomeo cette formation internationale.

La définition

Originaire d’Amérique du Nord, le Bachelor in Business Administration (BBA) est un diplôme de premier cycle de l’enseignement supérieur, désormais disponible en France. Très tournée vers l’international, la formation dure 4 années après le bac. Elle se déroule dans les écoles de commerce.

La pédagogie du BBA diffère généralement des programmes classiques des écoles de commerce. En effet, les cours ont des formes différentes : très participatives, ludiques, classes inversées, situations réelles... par exemple. À noter que la plupart des programmes global BBA sont totalement, ou presque, en anglais. L’importance des langues est grande puisque certains programmes intègrent jusqu’à trois langues à l’emploi du temps de l’étudiant (à l’Essec par exemple). Si les trois premières années sont assez généralistes et offrent des connaissances générales en management et commerce, il est souvent possible de se spécialiser en quatrième et dernière année, avec des options différentes selon les établissements.

Dans la plupart des écoles, le BBA est très axé sur l’entrepreneuriat. L’étudiant apprend à exercer et manager en France, mais aussi à l’étranger. Il sera ensuite capable de gérer une entreprise dans sa globalité, avec tous les aspects nécessaires : finance, marketing, commerce, ressources humaines, etc. Dans toutes les écoles qui proposent un BBA, le programme est adapté au monde de l’entreprise et à ses évolutions, notamment autour des nouvelles technologies. Pour immerger au mieux les futurs managers dans ce milieu, certains établissements proposent la formule de l’alternance en troisième et/ou quatrième année. Un moyen d’alléger les coûts de la formation, car elle peut s’avérer coûteuse... Comptez entre 8 000 et 10 000 euros par an.

Qui peut suivre un BBA ?

Le BBA est accessible après le bac, principalement aux jeunes issus des filières ES, S ou STMG. L’admission se fait, comme pour la plupart des programmes d’écoles de commerce, sur concours. Si certaines choisissent d’organiser leur propre examen, la plupart s’intègrent à des concours communs, comme le concours Sésame.

Il est également possible d’entrer en BBA via les admissions parallèles proposées par certaines écoles. Pour cela, il faut justifier d’une formation bac+2 comme un DUT, un BTS ou une L2 par exemple. L’admission se fait également sur concours, mais avec souvent moins d’épreuves que pour les candidats post-bac.

Ce programme est destiné aux jeunes qui envisagent une carrière internationale, que ce soit à l’étranger ou dans une entreprise étrangère en France. Il est construit pour de futurs managers motivés, mobiles et prêts à suivre un programme assez nouveau en France.

Trouvez votre formation post-bac en école de commerce

Où trouver cette formation ?

Les BBA sont disponibles dans de plus en plus d’écoles de commerce et très souvent à l’étranger lors d’une année, d’un semestre ou d’un stage au-delà des frontières de l’Hexagone. Les écoles ont souvent la chance de jouir de campus à l’étranger qui leur permettent de faire du BBA un programme multicampus et international, à l’image du programme ! Généralement, l’étranger représente la moitié des quatre années du programme. Auparavant réservé aux écoles étrangères implantées en France, le BBA se développe de plus en plus dans les écoles made in France. Ce programme séduit par son modèle américain et, dans un environnement concurrentiel entre les écoles, apparait sur les brochures de plus en plus d’établissements, des plus grands établissements aux moins connues.

Et après un BBA ?

Une fois les quatre années du programme validées, il est tout à fait possible de poursuivre ses études dans un master. Que ce soit pour perfectionner les notions du BBA ou pour se spécialiser, les écoles de commerce ou les universités proposent des années bac+5 dans plusieurs domaines. Outre le master, il est possible de suivre un programme tout aussi international que le BBA, à savoir le MBA (Master in Business Administration), lui aussi calqué sur les écoles outre-Atlantique.

Il est également possible de travailler après un BBA ! En effet, les compétences apportées par le programme permettent en effet de commencer une vie active. L’étudiant sait déjà en partie à quoi s’attendre puisqu’il a suivi des stages et a voyagé. Il est donc possible de s’intégrer dans une entreprise internationale, dans une entreprise nationale à l’étranger ou même d’entreprendre !

En résumé : les 5 avantages du BBA

Pour reprendre cette définition du BBA, voici les cinq points forts du diplôme BBA à retenir :

  • un bon moyen de progresser en langues étrangères grâce aux cours en anglais et aux cours de langues
  • une très grande ouverture vers l’international avec des semestres et stages à l’étranger
  • un programme cohérent avec le monde actuel, les nouvelles technologies, les besoins des entreprises, la mondialisation, etc.
  • de nombreuses opportunités professionnelles après le BBA, notamment grâce à la reconnaissance internationale du diplôme ou la possibilité de poursuivre ses études pour construire un profil complet et opérationnel
  • un accès post-bac ne nécessitant pas le passage par une prépa et permettant d’entrer dans le vif du sujet directement après le lycée !

Intégrez une école de commerce

Soizic Meur