À la recherche du Master Fusion acquisition qui vous fera réussir ?

Trouvez et intégrez votre Master Fusion acquisition

en fonction :

Master Fusion acquisition

Vous souhaitez travailler dans un cabinet d’avocats d’affaires ou le service juridique d’une grande entreprise ou d’une banque ? Pourquoi ne pas intégrer un master Fusion Acquisition ? Diplomeo vous dit tout sur cette formation de niveau bac+5.

Qu’est-ce qu’un Master Fusion Acquisition ?

Un master Fusions-Acquisitions a pour but de vous initier aux différents aspects des acquisitions d’entreprises, de sociétés et des restructurations. Une fois diplômé, vous pourrez exercer votre activité au sein d’un cabinet d’avocats d’affaires, d’un service juridique de grande entreprise ou de banque.

Durant les deux années de cette formation, vous découvrirez les différents acteurs des fusions-acquisitions, vous apprendrez la technique des fusions acquisitions, et vous découvrirez l’environnement des fusions-acquisitions.

Cette formation peut être enseignée dans les universités ou dans des écoles spécialisées dans le droit.

Programme et matières d’un Master Fusion Acquisition

Voici quelques matières que vous étudierez en intégrant un Master Fusion Acquisition :

  • droit du travail
  • règlement des conflits et environnement international des fusions-acquisitions
  • droit fiscal et droit pénal des fusions-acquisitions
  • opérations d’augmentation/réduction du capital social
  • accords de confidentialité
  • droit des affaires
  • fonctionnement de l’entreprise
  • financement des entreprises
  • intégration post transaction

Comment intégrer un Master Fusion Acquisition ?

Pour intégrer un Master Fusion Acquisition vous devez :

  • être titulaire d’une licence de droit
  • candidater dans l’établissement qui propose cette formation en envoyant votre dossier de candidature

Combien coûte un Master Fusion Acquisition ?

À l’université, un master Fusions-Acquisitions ne vous coûtera rien. En école privée de droit, cette formation pourra vous revenir entre 8 000 et 14 000 euros par an en fonction des établissements.

Les débouchés métiers après un Master Fusion Acquisition

Voici quelques métiers que vous pourrez exercer après un Master Fusion Acquisition :

  • Juriste d’entreprise spécialisés en Fusions-Acquisitions
  • Juriste de banque
  • Avocat en Fusions-Acquisitions

Consultez la liste des Masters Fusion acquisition en France

Actualités enseignement supérieur

personnes autour d'un globe dessiné
Pourquoi faire un Master of Science plutôt qu’un master  ? Après avoir validé un bac+3, vous hésitez entre un Master ou un Master of Science (MSc) ? Diplomeo vous donne des pistes pour identifier les différences entre ces deux diplômes et vous aider à faire votre choix.
femme qui traverse un pont
Comment entrer en école de commerce après une licence ? Les écoles de commerce ne ferment pas leurs portes aux personnes ayant déjà un bac+2 ou un bac+3 sur leur CV : au contraire ! Ces profils sont recherchés pour varier les compositions des promotions.

Scolarité du Master Fusion acquisition

La ville où faire votre Master Fusion acquisition

Filières des Masters Fusion acquisition

Métiers envisageables après votre Masters Fusion acquisition

Consultez la liste des Masters Fusion acquisition en France

Orientation
Trouvez les formations qui correspondent à votre profil
Information et Comparaison
Consultez les fiches des formations et celles des établissements
Mise en relation
Discutez avec les responsables des formations qui vous intéressent pour choisir la bonne école
Besoin de plus d’informations sur cette formation ?

Diplomeo c’est aussi une équipe de 10 conseillers pour répondre à vos questions *

Avis sur les écoles

Déposez dès maintenant votre avis sur les écoles que vous avez fréquentées.
Aidez les futurs étudiants à se faire une idée de l'établissement, vu de l'intérieur.

Déposer mon avis

Les écoles à la une

Logo de HEAD
HEAD
Ecole de Droit et des métiers Juridique
Paris
Diplomeo en chiffres
  • + de 2 492 396 étudiants orientés
  • + de 45 304 formations
  • + de 8 107 établissements
  • + de 1 200 villes
  • + de 200 filières