Liste des formations pour devenir éducateur spécialisé

 

Devenir Éducateur Spécialisé

Le rôle d’un éducateur spécialisé est de venir en aide aux enfants et adolescents en difficulté sociale, familiale ou scolaire. Il écoute, conseille, soutient et participe à l’éducation des personnes en difficultés afin de favoriser leur réussite individuelle et sociale. Il les aide à trouver leur place au sein de la société et à devenir autonomes. 

Le métier d’Éducateur spécialisé : accompagner, organiser, aider

L’éducateur spécialisé a pour mission d’aider les personnes à préserver ou restaurer leur autonomie au travers d’activités socio-éducatives telles que les sorties, les ateliers, l’aide à l’insertion

Il travaille au quotidien avec des enfants, des adolescents et des adultes souffrant de handicaps physiques ou mentaux, de difficultés d’insertion ou de troubles du comportement. Il conçoit et met en place des projets afin d’aider l’insertion professionnelle et sociale de ses patients, en ayant au préalable analysé chaque cas via un diagnostic sanitaire et social.

Il joue le rôle de médiateur entre les personnes dont il a la charge et les organismes dont ils sont dépositaires (logement, banque, assurance, justice). Il est également sollicité pour intervenir dans les collèges et lycées afin de mener des actions préventives contre la délinquance et la drogue.

Les qualités pour devenir éducateur spécialisé 

L’éducateur est une personne dotée de qualités sociales et humaines comme :

  • l’écoute
  • la créativité
  • la disponibilité
  • la patience
  • la diplomatie

Il doit également disposer d’un solide équilibre moral, car il est amené à apporter une aide médico-psychologique dans le cas de situations de détresse.

Quelles études pour devenir éducateur ?

L’accès à la formation d’éducateur spécialisé se fait par le biais d’un concours d’entrée. Pour postuler, il faut être titulaire du baccalauréat ou d’un équivalent. Il se présente sous la forme de trois épreuves :

  • Une épreuve écrite d’admissibilité : analyser une situation familiale ou éducative à partir d’un dossier de 24 pages, en dégager la problématique et proposer des solutions pertinentes. Il peut y avoir en complément des tests psychotechniques ou un QCM sur les thèmes sanitaires et sociaux.
  • Un entretien avec le jury : vérifier l’aptitude et la motivation du candidat à exercer les fonctions d’éducateur.
  • Une « table ronde » : tester l’aptitude à la prise de parole, les qualités d’écoute et de relationnel.

Il est conseillé d’intégrer une classe de préparation aux concours afin de mettre toutes les chances de son côté.

Le programme en études pour devenir éducateur spécialisé

La formation est sous la tutelle de plusieurs ministères : le ministère chargé des Solidarités et de la Cohésion Sociale, le ministère de la Justice et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Cette formation est composée de cours théoriques dans quatre modules :

  • Communication professionnelle en travail social : coordination, travail en équipe pluridisciplinaire
  • Implication dans les dynamiques partenariales, institutionnelles et interstitutionnelles : travail en réseau et partenariat, implication dans les dynamiques institutionnelles
  • Accompagnement éducatif spécialisé et social
  • Conception et conduite du projet éducatif spécialisé

Un stage, durant entre 28 et 36 semaines, est complété par deux stages cliniques, d’au moins 8 semaines, ce qui vous permettra de justifier d'une expérience professionnelle avant votre insertion sociale dans le monde du travail. 

À l’issue des trois ans d’études, l’éducateur spécialisé obtient un Diplôme d’État d’Éducateur spécialisé (DEES) s’il a validé ses stages cliniques et ses modules

Le rythme et le salaire d’un éducateur spécialisé 

Les horaires de l’éducateur spécialisé varient en fonction du lieu où il travaille. Par exemple, s’il exerce au sein d’un internat, il a des horaires réguliers avec des permanences de nuit et certains week-ends. Sur les 62 000 éducateurs spécialisés, environ 80 % travaillent dans le secteur associatif. Il y a de nombreux postes à couvrir en région parisienne et dans les internats notamment.

En général, le salaire débutant est de 1530 euros brut par mois.

Les établissements où exercer ce métier

L’éducateur spécialisé peut travailler dans des établissements spécialisés, publics ou privés :

  • services d’aide sociale à l’enfance
  • instituts médico-éducatifs
  • centres d’hébergement et de réinsertion sociale 
  • hôpitaux

L’éducateur travaille toujours en équipe, composée d’autres éducateurs, mais aussi de médecins, kinésithérapeutes, psychologues, enseignants, assistants de service social, psychomotriciens… C’est en collaboration avec ces professionnels que les projets éducatifs sont élaborés et mis en place.

Autres métiers possibles

D'éducateur spécialisé, vous pourrez aussi changer de métier, tout en restant dans le secteur social : 

Consultez la liste des 133 formations pour devenir éducateur spécialisé

Actualité Devenir Éducateur Spécialisé

Top 10 des métiers qui recrutent sans diplôme

Les études, ce n'est vraiment pas pour vous et vous avez donc décidé de les arrêter pour travailler... Seulement, quels sont les métiers que vous pouvez faire, dans un pays où le diplôme est un sésame très (très) précieux ? Voici le top 10 des métiers qui recrutent en France, par Diplomeo !

Liste des métiers associés

Les types d’école pour devenir éducateur spécialisé

Les filières du métier éducateur spécialisé