Liste des formations pour devenir directeur technique

 

Le métier de directeur technique informatique : toutes les infos

Lecture

Spécialiste d’un domaine spécifique, le directeur technique est responsable des services techniques d’une entreprise. Il se doit de superviser des projets tout en gérant les ressources de la société au sein de laquelle il travaille. À mi-chemin entre le technicien informatique et le directeur général, celui que l’on appelle le Chief Technology Officer (CTO) est un professionnel polyvalent !

Qu’est-ce que qu’un directeur technique ?

Depuis la conception du projet jusqu’à sa finalisation, le responsable technique est en charge de définir la stratégie d’innovation de l’entreprise. En analysant son environnement concurrentiel, il réfléchit à des services et produits innovants dans le but de conquérir de nouveaux marchés et augmenter l’influence de l’entreprise. Responsable de la direction technique de l’entreprise, il doit également se porter garant du bon fonctionnement des services télécoms et informatiques de l’organisation.

Lorsqu’il souhaite développer un nouveau projet, il lui incombe de présenter au directeur général de l’entreprise les enjeux et solutions techniques de ce dernier. Si son projet se trouve en adéquation avec la stratégie de l’entreprise, le directeur technique doit en collaboration avec d’autres services, décider de la faisabilité de ce projet, d’un point de vue technique et budgétaire. Il œuvre donc aussi comme chef de projet.

La gestion du personnel qualifié est une de ses missions. Coordinateur, il pilote les fournisseurs et les prestataires tout en assurant la qualité des services informatiques et télécoms de l’entreprise. Le directeur technique supervise ensuite l’évolution des projets.

Les qualités et compétences requises pour devenir directeur technique

Directeur technique est un métier à hautes responsabilités. Il est donc nécessaire que ce dernier ait certaines compétences et qualités. On peut notamment citer :

  • Des compétences techniques : le directeur technique a un poste d’analyste, mais également de technicien. Il doit, de ce fait, justifier de connaissances solides autant théoriques que pratiques dans le domaine de systèmes informatiques et télécoms.
  • Un don pour la communication : ce professionnel est en constante interaction avec des ingénieurs et des techniciens, d’autres équipes de l’entreprise et même des professionnels externes. Le directeur technique a un bon relationnel, il est donc un professionnel à l’écoute, sachant expliciter clairement ses attentes et créer une bonne ambiance de travail.

D'après Mathieu Rosz, qui a été interrogé par Gaming Campus : «Il n’y a pas de journée type, pas de routine, il faut aimer bouger, aimer ne jamais faire les mêmes choses, ce qui est plutôt agréable, mais cela a aussi ses inconvénients. Le conseil c’est d’avoir un peu de résilience, ne pas avoir une vie cadrée».

" allow="accelerometer; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen>

Les perspectives d’évolution et le salaire

Que faire après une carrière de directeur technique ? Où aller ?

Après avoir été directeur technique, vous pouvez prétendre à des emplois à haute responsabilité. De nombreuses offres d’emploi s’ouvriront à vous comme travailler à la direction générale d’une entreprise, directeur industriel, directeur commercial ou directeur des systèmes d’information.

Le salaire minimum moyen pour un directeur technique est d’environ 4000 € par mois. Cela dépendra de l’entreprise dans laquelle vous travaillerez.

Quelles études faire pour devenir directeur technique ?

Le poste de directeur technique est accessible après une formation supérieure de haut niveau en relation avec un domaine précis et une expérience professionnelle conséquente. En formation initiale, une personne souhaitant prétendre au poste de directeur technique devra être titulaire d’un :

De plus, des études en formations en gestion comme les diplômes délivrés par les grandes écoles de commerce sont particulièrement appréciés.

Peu importe la formation choisie, le titulaire doit disposer de beaucoup de connaissances de physique et mathématiques appliquées, droit et gestion. Il faut aussi avoir de nombreuses connaissances dans le management.

Généralement, il est nécessaire d’avoir une expérience significative (environ de 6 à 10 ans minimum) dans le domaine du management et en tant que chef de projet pour pouvoir espérer occuper un poste de directeur technique.

Consultez la liste des 65 formations pour devenir directeur technique cto

Notre actualité sur le thème

croupier assistante et livreur
Top 10 des métiers qui recrutent sans diplôme

Vous n’êtes pas fait pour les études, n’avez pas obtenu de diplôme et souhaitez travaillez rapidement ? Découvrez 10 métiers accessibles sans diplôme !