Liste des formations pour devenir musicien

 

Comment devenir musicien ?

Vous vouez une passion inconditionnelle pour la musique et pensez avoir un véritable talent de composition et/ou d’interprétation ? Pas de doute, le métier de musicien est fait pour vous !

Qu’est-ce qu’un musicien ?

Le musicien est celui qui vie de sa passion pour la musique. En ce sens, il exerce plusieurs activités en rapport avec ce domaine : création de mélodies, composition musicale et instrumentale, interprétation de chansons, performances scéniques… Voilà quelques exemples de ce que fait un musicien.

Plus que de véritables « missions » ou « fonctions », le musicien exerce son art et le fait vivre, généralement au service d’un public : l’optique étant de partager son univers musical à des auditeurs ou spectateurs ciblés ou au plus grand nombre, par le biais de concerts, de diverses représentations sur scène, de vente de disques et de CD, de diffusion sur internet et dans différents médias, etc.

Entre autres, le musicien est donc celui qui : joue d’un instrument de musique (violon, guitare, flûte, trombone, tambour, accordéon, batterie, piano, harpe, guitare électrique, saxophone, contrebasse, trompette, percussions…) compose des morceaux de musique, interprète des chansons, invente des mélodies de diverses natures et de différents styles musicaux (musique classique ou musiques actuelles : jazz, rap, rock, funk, techno, électronique, rnb…)

Caractéristiques, salaire et perspectives d’évolution

Le musicien a un statut très variable selon son taux de notoriété et sa réussite. Si certains rencontrent un succès immense et la reconnaissance de la profession comme du grand public, et parviennent ainsi à gagner aisément leur vie, d’autres restent plutôt confidentiels et doivent donc diversifier leurs activités pour compléter leurs revenus.

À savoir que le métier de musicien s’exerce souvent en statut d’intermittent, mais ce professionnel peut aussi être recruté par un orchestre national sous contrat. Généralement, il s’agit d’une profession au rythme variable et soutenu, qui amène souvent à travailler le soir, les week-ends et jours fériés. À noter que le musicien peut également enseigner son art dans des collèges ou lycée (à condition qu’il soit titulaire du CAPES).

De la même façon, le salaire d’un musicien est extrêmement variable selon le statut de ce dernier. En tant que salarié d’un orchestre national, il touche un cachet d’environ 3000 € brut par mois. En tant que professeur, son salaire est de 1600 € net en début de carrière.

Quelles sont les qualités requises pour exercer cette profession ?

Évidemment, le musicien doit être passionné par son art et en maîtriser parfaitement les savoirs (musicologie : histoire de la musique, etc.), les techniques et la pratique. Il doit savoir lire les partitions, connaître les techniques du solfège, maîtriser l’utilisation d’un ou plusieurs instruments de musique, avoir le sens du rythme, etc. Il est également préférable qu’il soit inventif et créatif, car son imagination débordante lui permettra peut-être d’inventer LA mélodie qui fera son succès.

Le musicien, s’il exerce comme professeur de musique, doit être particulièrement patient et pédagogue pour parvenir à transmettre au mieux son savoir.

Un musicien se doit aussi d’être un excellent communicant et d’avoir un sens du contact extrêmement développé : en effet, son succès va dépendre aussi des contacts et des liens qu’il va créer tout au long de sa carrière : un carnet d’adresses bien fourni sera toujours préférable pour lui.

Quelle formation pour être musicien ?

Pour être musicien, il est nécessaire de s’y prendre le plus tôt possible en faisant une formation musicale dans une école de musique. La difficulté de faire carrière existe bel et bien et ceux qui auront privilégié un parcours conseillé dès le plus jeune âge afin de suivre une éducation musicale, grace à ces différents diplômes :

  • DE : diplôme d’État qui permet d’enseigner dans des écoles de musique
  • DUMI : diplôme universitaire de musicien intervenant, accessible après un bac+2
  • DEM : diplôme d’études musicales, permettant d’intégrer les plus grands conservatoires nationaux
  • DNESM : diplôme national d’études supérieures de musique, délivré après trois ans de conservatoire
  • CFEM : certificat de fin d’études musicales, délivré à la fin du conservatoire

Consultez la liste des 334 formations pour devenir musicien

Les types d’école pour devenir musicien

Les filières du métier musicien