Liste des formations pour devenir géomètre-topographe

 

Devenir géomètre-topographe

Lecture

Ce métier du BTP est souvent aperçu avec sa machine, le tachéomètre, dans la rue. D’après l’UNGE (l’Union Nationale des Géomètres-Experts), le nombre de professionnels reste constant en France. Avec la multiplication du nombre de chantiers, ce métier ne connaît pas la crise.

Quelles sont les missions d’un géomètre-topographe ?

Connu sous le nom de topographe ou opérateur géomètre, il a pour principale mission de faire des relevés topographiques et de délimiter le terrain en question. C’est le premier à intervenir avant le début du chantier et la réalisation des plans par l’urbaniste et l’architecte.

À la suite de ses relevés, il réalise un plan (le cadastre pour l’État) des terrains. Il doit également les réaliser sur plan satellite.

Il s’occupe de la partie juridique d’un terrain foncier. Ces compétences lui permettent d’évaluer la valeur pécuniaire d’un terrain pour les propriétaires.

Il participe à l’aménagement de territoire urbain et rural. Il est salarié dans une agence ou une entreprise de topographie, une entreprise de travaux publics ou il travaille pour l’état (collectivités territoriales, municipalité, Institut National Géographique).

Il existe différents niveaux de géomètre-topographe : 

  • le technicien
  • l’assistant ou l’opérateur géomètre
  • le géomètre expert
  • l’ingénieur topographe

C’est le niveau d’études qui les distingue et leurs missions varient selon leurs compétences. 

Quelles sont les qualités requises ?

Voici quelques caractéristiques qu’un géomètre-topographe doit avoir afin de réussir dans son travail :

  • Avoir une expertise : après le relevé des données, il doit proposer une étude et une interprétation de tous les chiffres qu’il a recueillis.  
  • Avoir une bonne condition physique : ce métier de terrain peut vite se retrouver fatigant, notamment si les terrains se situent dans des endroits impraticables.
  • Avoir un esprit d’équipe : il travaille en étroite collaboration avec les spécialistes de l’aménagement du territoire et du chef de chantier.

Quels sont son salaire et ses débouchés d’avenir ?

À la sortie de l’école, le jeune géomètre-topographe peut espérer toucher aux alentours de 1 700 € brut par mois. Un diplômé de niveau bac +5 aura un salaire plus élevé en junior. Ils ont des compétences juridiques que les techniciens ne possèdent pas. 

Par la suite, il peut monter les échelons et devenir géomètre expert après quelques années d’expérience. Au sein du secteur public, il peut devenir géomètre principal. Dans le privé, il peut ouvrir sa propre agence de conseil ou son bureau d’études.

Quelles sont les différentes formations pour devenir géomètre-topographe ?

Les établissements qui proposent un cursus pour devenir topographe sont variés : université, école d’ingénieurs, grande école d’ingénieurs et centre de formation professionnelle. Les étudiants intègrent une formation en génie civil ou en BTP. Voici quelques exemples de diplômes qui permettent d’accéder à cette profession : 

Niveau bac

  • Bac professionnel TGT (technicien géomètre-topographe)
  • Bac STI2D

Niveau bac + 2

Niveau bac + 3

Niveau bac + 5

Consultez la liste des 33 formations pour devenir géomètre-topographe

Note moyenne des Formation

3.3/5


11 avis d'étudiants

Donnez votre avis