Liste des formations pour devenir couvreur

 

Comment devenir couvreur ?

Vous êtes un manuel, l’effort ne vous fait pas peur et vous souhaitez travailler dans le secteur du bâtiment travaux publics ? Nous dressons pour vous les caractéristiques du métier de couvreur.

Qu’est-ce qu’un couvreur ?

Le couvreur a sans cesse la tête dans les nuages ! Cet artisan du bâtiment a pour mission de recouvrir les toits et d’assurer ainsi entre autres leur étanchéité et leur fonction d’évacuation d’eau. Ainsi le couvreur ou la couveuse peut fixer divers matériaux sur les toitures : des tuiles, des ardoises, du verre, du béton, du chaume, du zinc… Les surfaces à recouvrir sont elles aussi multiples : une maison, un appartement, un garage, des bureaux, un immeuble… 

Après avoir installé son matériel et être monté sur son échafaudage, en hauteur, l’important de la tâche du couvreur est de positionner à la perfection chaque élément sur le toit, de façon à ce que l’ensemble soit réussi et que la toiture remplisse bien ses missions : isoler le reste du bâtiment, mais aussi assurer l’évacuation de l’eau. Aujourd’hui, de nouvelles problématiques viennent s’ajouter à cela, avec notamment le souci de l’écologie et de l’économie d’énergie : les panneaux solaires sont par exemple une solution prisée.

Quelles sont les qualités requises pour exercer cette profession ?

Pour être couvreur ou couvreuse, il faut bien évidemment ne pas avoir le vertige et être un minimum habile pour éviter tout incident ! Dans le même objectif, il est impératif que le couvreur respecte à la lettre les règles de sécurité auxquelles il doit se plier. Mais plus que cela, il est requis d’être particulièrement minutieux, attentif et méticuleux pour effectuer un travail parfait. Il faut de la patience et de la précision, qualités essentielles pour un rendu satisfaisant.

Le couvreur se doit d’être résistant physiquement, car il va être amené à travailler régulièrement dans des positions inconfortables et être soumis aux désagréments éventuels de la vie en extérieur (intempéries, températures, etc.)

Statut et conditions d’exercice

Le couvreur peut travailler en tant que salarié pour le compte d’une entreprise de BTP, mais il peut aussi choisir de s’installer à son compte, auquel cas il sera son propre patron et pourra même avoir des employés sous ses ordres.

Le salaire d’un couvreur et ses perspectives d’évolution

Le salaire d’un couvreur en début de carrière avoisine le SMIC. Ce montant est bien sûr amené à évoluer et croître à mesure que le professionnel va gagner en expérience. Après plusieurs années de carrière, le couvreur peut espérer évoluer vers d’autres postes à plus hautes responsabilités tels que chef couvreur ou technicien de chantier. Il peut aussi choisir de se spécialiser dans un matériau en particulier.

Les formations pour devenir couvreur

Voici plusieurs exemples de formations qui pourront vous conduire au métier de couvreur :

Consultez la liste des 124 formations pour devenir couvreur

Les filières du métier couvreur