90% des jeunes disent oui au travail le week-end !

Les jeunes sont-ils prêts à se rendre au bureau le week-end ? Le salaire motive-t-il les seniors à travailler plus ? Que pensent les 25-45 ans de la semaine de 5 jours ?

Les jeunes toujours motivés.

Une étude de Qapa.fr, première plateforme digitale de travail en France, teste la véracité de certaines idées reçues sur la conception du travail chez les jeunes, les adultes et les seniors. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les résultats de l’enquête se basant sur tous les domaines d’activité ont tout l’air de briser les clichés sur les différentes "géné-réactions" face au travail !

Jeunes mais loin d’être les plus fainéants !

Si l’étiquette de « travailleurs » n’est pas souvent attribuée aux jeunes, il est temps de reconsidérer les choses !

En effet, alors que 41% des jeunes déclarent faire ou avoir fait entre 40 et 45 heures de travail par semaine, 39 % des plus de 45 ans s’en tiennent à leurs 35 heures légales. Cependant, les deux générations se revendiquent prêtes à travailler plus tandis que les 25–45 ans s’opposent majoritairement à l’augmentation du volume horaire de travail.

Travailler plus, oui, mais à quelles conditions ?

Si certains actifs souhaitent travailler davantage, la question du salaire y est pour beaucoup, et cette motivation prime pour 70% des 18–25 ans, 56% des 25–45 ans et 54% des plus de 45 ans.

On ne pourrait négliger la flexibilité horaire des plus jeunes qui acceptent à 90% de travailler tard le soir et le week-end rivalisant avec les 64% des plus de 45 ans.

La réticence de ceux qui ne désirent pas travailler plus réside dans plusieurs facteurs, différents selon les générations. Alors que les 18–25 ans souhaitent plus de temps libre pour eux-mêmes, les 25–45 ans et les seniors mettent l’accent sur l’importance de leur qualité de vie et de leur santé qui se verraient altérées par des heures de travail supplémentaires.

5 jours de travail pour tous !

La génération baby-boomers, génération X et la génération Y trouveraient-elles enfin un terrain d’entente avec le nombre de jours travaillés par semaine ?

C’est en tout cas ce que cette étude semble révéler avec 49% des plus jeunes, 51% des 25 à 45 ans, et 57% des plus de 45 ans déclarant vouloir conserver la semaine de 5 jours. Une fois de plus, les 18–25 ans n'ont pas l'air d'avoir froid aux yeux: 23% d’entre eux se montrent même volontaires pour travailler 6 jours sur 7 !

Il serait donc grand temps de revoir nos idées préconçues car sur le ring du travail, la force des jeunes met bien les autres générations K.O.

Retour en haut de page