Rentrée 2015 : La condition des stagiaires s’améliore

Bonne nouvelle pour les étudiants qui feront des stages cette année : depuis le 1er septembre 2015, de nouvelles mesures sont venues renforcer le statut des stagiaires. Désormais, les stagiaires auront notamment droit à une gratification plus avantageuse.

Entretien de stage

Une rémunération en hausse

Depuis décembre 2004, pour tous les stages de plus de 2 mois consécutifs ou non, le versement d’une gratification est obligatoire. Mais depuis le 1er septembre 2015, les stagiaires bénéficient d’une gratification plus favorable. En effet, la rémunération est passée de 3,30 à 3,60 euros de l’heure. Ainsi, pour un mois de stage à temps plein, la gratification s’élève à 554,40 euros (contre 508 euros auparavant).

Congés et autorisations d’absence

Dorénavant, pour les stages de plus de deux mois, la convention de stage doit prévoir la possibilité de congés et d’autorisations d’absence. En revanche, si la durée du stage est inférieure à deux mois, il n’y a aucune obligation. En cas de grossesse, de paternité ou d’adoption, par exemple, les stagiaires disposent du même nombre de jours de congé que les salariés. Mais par contre, leur rémunération est facultative.

Les mêmes droits que les salariés

Désormais, un stagiaire bénéficie des mêmes droits que les salariés de l’entreprise. Ainsi, pour les repas, il doit avoir accès au restaurant d’entreprise ou aux tickets restaurants. Une partie de ses frais de transport sont également pris en charge par l’entreprise, selon les conditions appliquées aux salariés.

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page