Sondage Flash : les jeunes et la recherche d’alternance

Lecture

Pourquoi certains jeunes choisissent-ils l'alternance ? Comment se sont déroulées leurs recherches ? Diplomeo dévoile les résultats de son enquête flash menée auprès des jeunes de 18 à 25 ans.

Sondage Flash : les jeunes et l'alternance

Crédit Diplomeo

C’est la rentrée. Alors que certains démarrent leur année scolaire sur les chapeaux de roues, d’autres sont encore à la recherche d’une formation, voire d’une alternance pour pouvoir poursuivre leur cursus. 

Trois ans après son premier sondage sur l’alternance, Parole aux Jeunes by Diplomeo s’est penché sur les conditions de recherche d’alternance des jeunes. Et il semblerait que trouver une alternance est de plus en plus compliqué pour les étudiants…

L’alternance : un gage d’expérience 

Qui a dit que la génération Z n’était pas motivée ? Alors qu'on peut choisir l'alternance pour de nombreuses raisons, une majorité de jeunes semble s'accorder sur l'intérêt professionnel du contrat d'alternance. De fait, 71% des répondants qui ont fait le choix de l’alternance affirment l'avoir fait pour acquérir de l’expérience. Parmi les étudiants restants, 20% s’y sont pliés afin de financer leur formation, et seulement 9% parce que leur cursus n’existe qu’en alternance. 

Malgré une évidente bonne volonté des 19-23 ans, trouver une entreprise dans laquelle effectuer son alternance reste extrêmement compliqué...

Trouver un contrat d’alternance : mission (de plus en plus) impossible ?

La recherche d’alternance est un chemin semé d'embûches. En effet, d’après 83% des sondés, trouver une entreprise est difficile. Pire encore : parmi ces 83%, 55% parlent d’une recherche “très difficile”. En 2016, seulement 57% des alternants avouaient avoir connu ce genre de complications.... 

Et ce n'est pas fautre d'essayer ! Pour décrocher le Graal, 45% des étudiants interrogés ont envoyé plus de 30 candidatures, contre 36% en 2016. De même, 49% des sondés ont mis plus de 3 mois à chercher leur alternance, contre 34% il y a 3 ans. En ce qui concerne ceux qui cherchent encore, on ne peut même pas les accuser de s'y être pris trop tard... Effectivement, 3 étudiants qui ne trouvent toujours pas d'alternance sur 5 poursuivent leur quête de contrat depuis plus de trois mois !

Une disparité selon les domaines et le niveau d’études

En ce qui concerne l’alternance, tout le monde n’est pas sur un même pied d’égalité, notamment selon le domaine et le niveau d’études. En effet, les étudiants en art, en santé, en sport, en animation, mais aussi dans le social, sont ceux qui expérimentent le plus de difficultés. Les jeunes d'autres secteurs comme l'industrie, l'agriculture, la beauté ou le bien-être rencontrent moins de difficultés, mais restent toutefois nombreux à trouver les recherches compliquées. Par exemple, alors que seulement 26% des élèves en industrie et BTP envoient plus de 30 candidatures, 63% des étudiants en art, culture, mode et design en ont envoyé le même nombre pour trouver une alternance. 

De même, les étudiants en bac+2 et bac+3 rencontrent davantage de difficultés que les alternants en bac+4 et bac+5. Un constat qui semble logique, mais qui n’élude pas pour autant le fait que, même à un haut niveau d’études, le recherche d’un contrat d’alternance en entreprise n’est pas si simple. En effet, 2 jeunes sur 5 en bac+4 et bac+5 ont rencontré de très grandes difficultés pour trouver une entreprise et cherché pendant plus de trois mois. Pour les bac+2 et bac+3, il s’agit de plus d’1 jeune sur 2.

Candidature spontanée, plateformes d'emploi, réseau : des pratiques qui évoluent

Les disparités constatées sont-elles dues à une mauvaise préparation des étudiants à la recherche d’emploi ? À un manque d’expérience ? À un manque d’aide de la part des écoles ? 

Quelle que soit la réponse, on remarque que certaines pratiques ressortent davantage que d’autres parmi les sondés : 

  • 80% ont recours à la candidature spontanée 
  • 67% utilisent les plateformes de recherche d’emploi
  • 60% font appel à leur réseau personnel (famille, amis…)
  • 45% sont aidés par leur école

On observe d'ailleurs que l’usage des plateformes de recherche d’emploi et l’appel au réseau personnel sont bien plus courants chez les nouveaux alternants que chez les anciens. 

Les sites comme Indeed et Linkedin étaient par exemple utilisés par seulement 30% des jeunes qui étaient en alternance il y a quelques temps, contre 61% d’étudiants actuellement en alternance et 74% de ceux qui sont encore en recherche

De même, 2 anciens alternants sur 5 avaient à l'époque recours à leur réseau personnel pour trouver une entreprise, contre 3 répondants sur 5 chez les alternants actuels ou en recherche

* Sondage flash réalisé par Diplomeo du 23 au 29 août 2019, auprès d’un échantillon représentatif de 632 jeunes âgés de 18 à 25 ans. 

La rédaction

Partager