Quelles sont les différentes prépas littéraires  ?

Si vous souhaitez une grande école et êtes attiré par les lettres classiques ou modernes, vous avez peut-être pensé à intégrer une prépa lettres. Elles se déclinent en 5 catégories, à choisir selon votre profil.

En plus des cours, la prépa lettre exige de travailler beaucoup chez soi et de lire de nombreux ouvrages.

Elles préparent à l’entrée dans de grandes écoles, s’étalent sur deux années et forment à la philo, aux langues, aux sciences sociales… Elles, ce sont les prépas littéraires. Découvrez tous les types de formations et ce qu’il faut savoir pour y accéder.

La prépa littéraire, pour quoi ?

Les classes prépas littéraires sont des formations en deux ans qui préparent à l’entrée dans de grandes écoles comme les ENS (école normale supérieure), les IEP (institut d’études politiques) ou les écoles de commerce. Ces classes ont pour objectif, comme toutes les prépas, la préparation de concours. Historiquement, la première année de prépa est baptisée hypokhâgne et la seconde, khâgne.

Ces formations sont dispensées pour la plupart dans des lycées, privés ou publics. Pour y entrer, vous devrez passer par la plateforme APB, présenter votre dossier scolaire et parfois justifier vos motivations. Attention, certaines sont très sélectives…

La prépa littéraire, pour qui ?

Et non, qui dit littéraire ne dit pas forcement bac L. Les classes préparatoires littéraires sont accessibles après un

bac général, L, ES ou S. Certaines prépas plus artistiques acceptent des bacheliers STD2A.

Les types de prépa littéraires

Il existe plusieurs types de prépas littéraires, pour préparer différents concours. Voici les cinq types de prépas et leurs nuances, pour vous aider à trouver celle qui vous correspond.

  • La prépa lettres ou A/L. Cette prépa prépare aux concours de l’ENS Ulm (située à Paris) et l’ENS Lyon. L’année d’hypokhâgne est commune et l’année de khâgne sépare ceux qui veulent intégrer Ulm et ceux qui veulent intégrer Lyon. Vous pourrez entrer en classe Ulm uniquement si vous avez suivi des cours de latin ou grec en hypokhâgne. Cela n’est pas nécessaire pour l’ENS Lyon.

  • La prépa lettres et sciences sociales ou B/L. Un peu moins « lettre » que sa collègue, la prépa B/L intègre une partie de mathématiques et de sciences économiques et sociales. Elle prépare aux filières économiques et sociales de l’ENS Paris, l’ENS Lyon et l’ENS Cachan, ainsi qu’à l’ENSAE (école nationale de la statistique et de l’administration économique).

  • La prépa Saint-Cyr. Pour entrer dans cette école militaire et enviseager de devenir officier, vous devrez avoir fait une prépa Saint-Cyr. Cette formation est variée : elle associe maths, philo, histoire, langues, géographie, et bien sûr : discipline.

  • La prépa à l’École nationale des Chartes. Sans doute l’une des voies les plus étroites… Cette prépa prépare à l’entrée à l’École des Chartes, une école qui forme des archivistes et conservateurs et propose 15 places par an seulement. Pour entrer en prépa école nationale des Chartes, il fait être un très bon latiniste.

  • La prépa artistique. Un peu dérivée du domaine littéraire, cette classe, dispensée dans trois établissements seulement (La Martinière à Lyon, Arènes à Toulouse et ESAAD à Paris), prépare à l’entrée en section arts et création industrielle de l’ENS Cachan. Elle est ouverte aux bacheliers STD2A et aux étudiants ayant suivi une MANAA (mise à niveau en arts appliqués).

Ce qu’il faut savoir pour entrer en prépa littéraire

Voici quelques éléments que vous devez prendre en compte si vous souhaitez entrer en prépa littéraire.

Une prépa littéraire, c’est :

  • parfois très sélectif. Pour entrer dans certaines classes prépas littéraires, vous devez avoir un solide dossier scolaire, avec généralement une mention au bac. Avoir suivi des options comme le latin, le grec, la littérature étrangère,… sont des atouts.
  • un programme chargé. Lors des deux années, vous allez approfondir les styles littéraires, travailler des concepts philosophiques, décortiquer des textes en français mais aussi parfois en grec, latin, anglais, étudier l’histoire, etc. Un programme propre à chaque prépa est défini selon les exigences du concours, mais une chose est sûre : il est dense. Aux cours, s’ajoutent des préparations aux concours, écrits et oraux.
  • une filière d’excellence exigeante. Dans les classes prépas littéraires, vous serez amené à beaucoup utiliser votre esprit d’analyse et de synthèse. Les classes prépas littéraires préparent à de grandes écoles, à la pédagogie exigeante, normal qu’il en soit de même en prépa…
  • beaucoup de travail personnel. Pour faire face à la masse de travail des classes prépas, vous devez être bien organisé et méthodique. Ne laissez pas les tâches s’accumuler, travaillez régulièrement. Vous aurez également de nombreux ouvrages à lire, mieux vaut ne pas être allergique aux essais, recueils et autres traités.
  • des taux de réussite aux concours très faibles. Malheureusement qui dit prépa ne dit pas réussite assurée… Le chiffre est parlant : 4 % des élèves de prépas intègrent une grande école. Le taux d’admission dans les écoles est souvent faible, notamment en raison du peu de places proposées par an : 35 à Saint-Cyr en 2016, 20 à l’école nationale des Chartes par exemple.
  • des possibilités de réorientation. Bien sûr, pour ceux qui échouent aux entrées en grande école, il existe des possibilités de poursuite d’études, notamment grâce à la BEL (banque d’épreuves littéraires). Si vous avez de bons résultats au concours écrit de l’ENS, vous pourrez passer des concours d’autres écoles comme HEC, l’ESEEC, le CELSA, certains IEP, etc. En tout, une cinquantaine d’écoles ont signé ce partenariat, cela multiplie par 4 les débouchés possibles après la prépa.

Vous pouvez aussi redoubler votre deuxième année, on appelle cela « cuber », pour repasser les concours.

Autre solution, la plus plébiscitée : entrer à l’université. La plupart s’inscrivent en même temps qu’aux concours, c’est comme un filet de sécurité. Vous pourrez entrer directement en deuxième ou troisième année de lettres classiques, histoire, philosophie, langues, etc.

Retour en haut de page