Les métiers de l’agriculture sous les feux des projecteurs !

Le Salon de l’Agriculture permet de découvrir toutes les professions de l'agricole et de l'agroalimentaire. Souffrant d’une image peu « glamour » se sont pourtant des secteurs avec de nombreux métiers d’avenir.

les-formations-du-domaine-agriculture

Le Salon de l’Agriculture (du 22 février au 2 mars, porte de Versailles) est l’occasion de mettre en avant les professions et les formations de ce secteur, trop souvent boudés car pas assez « glamour ».

Plus grande manifestation agricole en France, le Salon de l’Agriculture se tient jusqu’au 2 mars prochain. Au programme : des animations insolites, des dégustations de produits du terroir et des rencontres avec les agricultures et les 3500 animaux présents. C’est aussi l’occasion de découvrir de nombreux métiers (qui ne nécessitent pas de traire les vaches) et de susciter des vocations.

Des formations pour tous les goûts

Les secteurs de l’agroalimentaire et de l’agriculture recrutent à tous les niveaux. Les formations vont du CAP au Bac+5 et sont dispensées au sein de lycées agricoles, d’écoles des ministères de l’Agriculture et de l’Enseignement Supérieur ou bien dans des établissements privés. Parmi ces formations, on retrouve le Brevet de Technicien Supérieur Agricole (BTSA), fait pour les amoureux des animaux qui veulent travailler à leur contact. Néanmoins, il est aussi possible de travailler dans le domaine de la viticulture, ou de l’agroéquipement.
Il existe de nombreux BTS agricole et agroalimentaire :

Des écoles d’ingénieurs spécialisés telles que l’Institut Supérieur d’Agriculture de Lille (ISA), l’Institut Supérieur d’Agriculture et d’Agroalimentaire Rhône-Alpes (ISARA) et l’École Supérieure d’Ingénieurs Pour l’Agriculture (ESITPA) de Rouen préparent leurs étudiants à des formations allant du Bac+2 au Bac+5.

De nombreux emplois à la clé

Dans l’agriculture, il y a beaucoup de postes à pourvoir. C’est un secteur porteur qui manque pourtant de main-d’oeuvre qualifiée. La viticulture et l’horticulture qui, grâce au jardinage, connait depuis quelques années un développement conséquent, recrutent à foison. De même, le secteur de l’agriculture biologique est en plein boom et présente des perspectives de carrière intéressantes.
Les étudiants en commerce et marketing peuvent se lancer dans l’agroalimentaire pour devenir acheteurs, conseillers, responsables des contrôles qualité…

Pas besoin donc de chausser ses bottes !

Retour en haut de page