Écoles de commerce : comment réussir les tests de logique  ?

Si vous envisagez d’entrer en école de commerce, il y a une étape à laquelle vous ne pourrez pas échapper et qu’il ne faut pas négliger : les tests de logique des concours. Diplomeo vous donne ses conseils pour les affronter et bien sûr, les réussir !

Dans les concours post-bac ou en admissions parallèles, on vous demandera de passer par un test de logique.

Grammaire, calculs, suites de mots, géométrie… Autant de notions que vous allez retrouver dans les tests de logique des écoles de commerce. Que vous entriez post-bac, post-prépa ou dans le cadre des admissions parallèles (après un bac+2 ou plus), vous allez être face à cette épreuve simple en apparence, car elle se base sur des notions normalement acquises au collège et au lycée, mais qui demande quand même un minimum de préparation…

Selon le concours, cette épreuve de logique peut occuper 25 à 60 % de la note finale comptant pour votre classement.


Muscler son cerveau

Au-delà des questions autour des mathématiques et de la logique, cette épreuve de logique est aussi un moyen de tester votre rapidité, votre efficacité et votre résistance à la pression et au stress.

Être très rapide

En effet, le temps pour répondre aux questions est limité, voire très limité. Pour le concours Sésame par exemple, vous aurez une heure pour répondre à 50 questions, soit à peine plus d’une minute par exercice. Il va donc falloir réfléchir vite et ne pas bloquer sur une question pour éviter de perdre un temps précieux. L’une des techniques plébiscitées consiste à rapidement scanner les questions qui vous semblent rapidement faisables, d’y répondre et de garder les plus complexes pour la fin. Attention cependant à ne pas être trop rapide et à en oublier que certaines d’entre elles comportent des pièges

Pour augmenter votre rapidité, vous pouvez poser un chronomètre devant vous et vous fixer des objectifs de temps. Au fur et à mesure, vous verrez vos performances augmenter jusqu’à être capable de répondre à tout dans le temps imparti !

Travailler sa concentration

Un autre facteur de réussite très important de ces tests est votre capacité à rester concentré sur les questions. Ne perdez pas le fil ! Si vous bloquez sur une question, passez-la et revenez-y plus tard. Rester trop longtemps sur un problème pourra vous faire perdre pied et vous aurez alors du mal à vous replonger dans le test.

Tout simplement, comme pour d’autres examens, vous pouvez utiliser des bouchons auditifs pour être complètement dans votre bulle. L’épreuve ne dure pas longtemps, n’encombrez pas votre table avec des friandises, qui pourraient attirer votre œil (et votre estomac) et vous déconcentrer…

Enfin, prenez quand même le temps de respirer ! Il n’est pas nécessaire d’être en tension permanente durant une heure. Faites-vous confiance, si vous avez bien préparé les questions et travaillé votre efficacité, il n’y a pas de raison que vous soyez dépassé par l’épreuve !


S’entraîner

Une autre clé pour réussir les tests de logique des concours d’entrée en école de commerce, c’est l’entraînement. Au fond, les questions n’ont rien de sorcier, elles contiennent juste parfois des petits pièges, que vous saurez identifier une fois bien entraîné.

Identifier les questions

Tous les tests de logique sont différents selon les concours que vous allez passer. Cependant, les questions sont du même genre à chaque fois. Vous en trouverez autour

  • des mathématiques (calcul mental, problèmes)
  • du français (synonymes, figures de style, grammaire)
  • et du raisonnement (séries à poursuivre ou intrus)

Voici quelques genres de questions sur lesquels vous pourrez tomber :

Avec les lettres et les mots :

  • séries de synonymes
  • observation de la récurrence des lettres
  • anagrammes
  • champs lexicaux
  • nombre de syllabes
  • cryptages
  • nombre de consonnes ou de voyelles
  • etc.

En mathématiques :

  • suites de nombres et de chiffres
  • additions
  • multiplications
  • symétrie de nombres
  • calcul d’âge
  • calcul de proportions
  • séries de formes géométriques
  • logique de mouvement
  • etc.

Attention, la calculatrice, comme tout autre document ou outil, n’est pas autorisée. Savoir calculer dans votre tête est donc indispensable !

Des ouvrages et sites pour vous aider

Comme pour les autres épreuves au cours de votre cursus, vous trouverez des annales d’examens. Vous pourrez vous procurez des livres d’entraînement complets, mais aussi aller sur les sites des concours communs à plusieurs écoles comme Sésame, Pass, Acces, Link, Team, Atout+3, etc.

Des sites proposent des tests en ligne pour vous donner une idée des questions qui vous seront posées. Attention la plupart ne sont pas chronométrés, et, nous l’avons vu plus haut : le temps est un élément important dans la réussite de l’épreuve de logique. Voici quelques plateformes en ligne pour vous entraîner :

Il existe aussi des stages intensifs pour préparer les épreuves, en ligne ou en présentiel. Notez aussi que si vous suivez une classe préparatoire, vous aurez parfois des entraînements et conseils pour cette épreuve, intégré dans votre formation.

Des exercices dans votre quotidien

Pour vous préparer, il n’est pas forcément utile de rester planter des heures devant des annales. Vous pouvez aussi utiliser votre quotidien pour vous exercer. Voici quelques exemples de situations à appréhender pour préparer les tests de logique :

  • lorsque vous faites vos courses, calculer le prix de votre ticket final au fur et à mesure : vous travaillerez le calcul mental et la concentration dans un environnement bruyant
  • en voiture, observez les voitures durant deux minutes et calculez la proportion de voitures noires que vous avez vu : vous travaillerez le calcul mental, les proportions et occuperez votre temps libre utilement ! Lors d’un trajet, le jeu des plaques d’immatriculation correspondant aux départements peut aussi vous faire réviser pour l’épreuve de culture générale
  • forcez-vous à enrichir votre vocabulaire, notamment en utilisant des synonymes lorsque vous parlez

S’organiser

Enfin, pour être prêt le jour J, vous allez devoir vous organiser. Vous pouvez choisir de planifier vos révisions, en n’oubliant pas les autres épreuves : langues, culture générale, synthèse, etc.

Ne vous y prenez pas à la dernière minute. Il y a moins de choses à mémoriser que pour l’épreuve de culture générale par exemple. Il s’agit plus de juger vos capacités de réflexion que vos connaissances.

Abordez le test avec sérénité, malgré quelques pièges, les questions sont abordables. Bon courage !

Retour en haut de page