Reconversion professionnelle : changer de métier, changer de vie

En plus de développer de nouvelles compétences, la formation professionnelle peut permettre aux adultes d'envisager une reconversion. Trois adultes témoignent de leur reprise d'études et de leur changement de carrière.

La formation pro pour changer de carrière !

Décider de se lancer dans une formation professionnelle, après plusieurs années d’exercice et d’expériences, peut permettre de changer totalement de métier et de vie. La preuve au travers de ces trois portraits. 

Alexandre Pain : « La reconversion professionnelle est une superbe opportunité »

Après quelques années en tant que conseiller patrimoine financier, Alexandre Pain a décidé de changer de métier. « Je ne me sentais plus à l’aise dans cette profession, et j’avais envie de faire de la communication, un secteur que j’avais vu et aperçu durant mes études. Je me suis donc donné la chance et l’opportunité d’évoluer dans le secteur d’activité que je souhaitais », explique le jeune homme. Après une longue réflexion, Alexandre reprend des études à l’école de communication et de publicité ISCOM, en troisième cycle MCM (Marketing & Communication Management). Un programme d’un an dont il sort major de promotion ! « Je voulais faire de la communication, mais il s’agit d’un secteur d’activité très demandé et particulièrement prisé… J’en ai tiré la conclusion que suivre une formation était la meilleure occasion de glisser un pied dans le secteur, au travers notamment du stage. J’ai ainsi tout de suite cherché un stage susceptible de déboucher sur un emploi ! »

Une volonté qui s’est très vite réalisée : six mois après le début de son stage, Alexandre est en effet recruté en tant que chef de projet web au sein de l’agence ComQuat, avant de rejoindre dernièrement la Société Générale pour occuper le poste de chef de projet digital. « C’est un métier très intéressant, car on est vraiment au cœur du dispositif. Tel un chef d’orchestre, on coordonne les équipes sans forcément jouer d’un instrument. Le métier est très varié et les problématiques sont totalement différentes d’un jour à l’autre », explique Alexandre, qui considère qu’une « reconversion professionnelle est une superbe opportunité, car c’est une grande remise en question permettant de faire ce que l’on souhaite vraiment de sa vie ! »

Betty Joly Le Cren : « Reprendre des études après 10 ans d’expérience est très enrichissant »

Aujourd'hui titulaire d'un diplôme bac+5, Betty Joly peut exercer un métier à son image.

Betty Joly Le Cren a un parcours pour le moins surprenant. À 20 ans, elle obtient un BTS Action commerciale et rentre immédiatement après dans la vie active. Deux ans plus tard, elle manage sa première équipe, puis occupe différents postes de management jusqu’à ses 30 ans au sein de services ADV (administration des ventes). « L’idée de reprendre des études m’est venue suite à la combinaison de plusieurs facteurs : ma dernière expérience professionnelle qui a été psychologiquement et professionnellement destructive, mon mari qui s’est vu proposer un poste en Chine et je suis devenue femme d’expatrié dans l’impossibilité de travailler… Reprendre mes études avait deux grands objectifs principaux : obtenir le niveau de diplôme que j’avais toujours souhaité atteindre, et approfondir mes connaissances générales de l’entreprise et des outils nécessaires à la gestion », détaille Betty.

Elle décide ainsi de suivre un master Business management en e-learning à l’École de Management de Normandie, en trois ans, débutant les enseignements en Chine pour les terminer en Inde. « Reprendre un cursus long, en formation continue, est un investissement important tant en terme de budget que de temps. Étant passionnée de nature, je me suis lancée à cœur perdu dans la formation pour en retirer le meilleur », explique-t-elle. Avant d’ajouter : « j’ai trouvé que reprendre des études après 10 ans d’expérience était très enrichissant. Rapprocher sa propre expérience professionnelle de la théorie permet d’appréhender les matières de façon plus synthétique et plus approfondie. » Désormais, avec son bac+5 en poche, Betty Joly Le Cren s’est libérée de ses carcans, de ses craintes et développe son activité de formatrice et coach en management interculturel, spécialiste de l’Inde et de la Chine.

Emmanuel Schiefer : « Une reprise d’études pour créer son entreprise »

De Strasbourg en tant que technicien informatique à la Nouvelle-Zélande comme manager d’hôtel, Emmanuel Schiefer a connu plusieurs carrières. « J’ai beaucoup voyagé et occupé plusieurs métiers durant ma carrière, avant de décider de reprendre des études. L’objectif de cette reprise était de partir sur une création d’entreprise, car j’avais déjà créé trois sociétés avant, à chaque fois seul, et j’ai trouvé cela très difficile… Avec la formation suivie, l’objectif était de lancer une plus grosse structure », explique Emmanuel Schiefer, qui a d’ailleurs rencontré son futur associé au sein de l’école de management de Strasbourg, dans le cadre de son master 2 entrepreneuriat. « Nous avons vraiment été bien formés, le cursus mettant en avant une vision pratique et pragmatique des choses. Au départ, je n’avais pas les clés pour créer quelque chose de durable. L’école nous l’a véritablement apporté au travers de cours de stratégie, de marketing, de gestion de trésorerie qui est finalement le nerf de la guerre… », ajoute-t-il.

Suite à cette formation, les deux associés créent la société SoGeFCo, spécialisée dans le service aux entreprises. Initialement orientée vers la formation, la création et le développement d’un réseau de microcrèches baptisé « Les crèches de Tilio », l’entreprise étend ses activités, depuis l’année passée, dans les domaines de la formation et du coaching d’entreprises, de dirigeants et de salariés. Le réseau compte désormais 11 structures ouvertes, et deux autres sont d’ores et déjà projetées pour le début d’année prochaine. « Les projets ne manquent pas. Nous en avons trois autres dans les cartons, et l’ambition est de lancer entre 6 et 10 structures en 2015 », annonce Emmanuel Schiefer, dont la société vient de remporter le prix Espoirs des réseaux de franchise & de partenariat lors des trophées de l’IREF.

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page