Que faire après une licence AES  ?

par Soizic Meur dans orientation

Une fois que vous aurez validé les trois années de votre licence Administration économique et sociale (AES), plusieurs portes s’ouvriront devant vous. Il va donc falloir choisir la suite de votre parcours. Diplomeo est là pour vous aiguiller.

jeune femme qui lit un document
La plupart des diplômés de licence AES poursuivent leurs études.

S’il y a bien un mot qui qualifie les compétences et connaissances que vous avez acquises lors de votre licence, c’est : variées. En effet, vous avez suivi des cours de droit, d’économie, de gestion, de sciences sociales, d’informatique, de langues, ou encore de mathématiques et de sciences politiques. Avec tout ce bagage, vous pourrez faire le choix de vous lancer à la recherche d’un poste, mais aussi poursuivre vos études. Que ce soit pour vous spécialiser ou pour approfondir les notions vues en licence, plusieurs formations vous sont accessibles.

Poursuivre ses études en gestion

Comme dans une grande partie des licences, les diplômés de la licence AES s’orientent en majorité vers une poursuite d’études. Il existe plusieurs voies : courtes, longues, professionnalisantes, de haut niveau, etc.

Les bac+5 : master, mastère spé ou MBA ?

Trouvez la bonne formation bac+5
dans le domaine de la gestion

Liste des
Masters gestion
Liste des
Mastères spécialisés gestion
Liste des
MBA gestion

Dans le système universitaire français LMD, pour licence-master-doctorat, la suite logique d’une licence en trois ans est un master en deux ans. Cela permet d’atteindre un grade bac+5, idéal pour la recherche d’un emploi qualifié.

Les masters sont des diplômes qui se préparent dans des universités, mais aussi dans les écoles de commerce et de gestion

Généralement, le master est l’occasion pour un étudiant de se spécialiser, de donner une voie plus précise à son cursus. Même s’il existe des masters assez généralistes, assez tournés vers la recherche et moins professionnalisants.

Vous allez pouvoir trouver des diplômes de niveau master comme le :

Entrer en école de commerce ou en IAE

Après la validation de votre bac+3, vous aurez la possibilité d’enter dans certains programmes d’écoles de commerce. Des écoles de commerce ouvrent leur Programme grande école (en trois ans après un bac+2, pour un grade bac+5) ou leur bachelor aux titulaires de BTS, DUT ou encore licence 2 ou 3. Il existe également des masters (voir ci-dessus) d’écoles de commerce accessibles après une licence. Des concours sont organisés pour ces admissions parallèles. Les épreuves y sont souvent différentes des personnes qui veulent entrer post-bac ou post-prépa.

Les formations dépendent de l’école. Certaines ont des programmes généralistes en business, d’autres proposent des bachelors ou masters spécialisés dans un domaine, comme :

Les Instituts d’administration des entreprises (IAE) sont des sortes d’écoles de commerce mais publiques, intégrées aux universités. Il en existe 32 en France. Elles proposent des formations du même niveau que celles des bonnes écoles de commerce, et fonctionnent sur le système universitaire LMD.

Trouvez la bonne école de commerce

Préparer un DCG

Une fois que vous aurez validé votre licence AES et si vous êtes intéressé par la comptabilité et la gestion comptable, vous pourrez vous tourner vers un diplôme d’expert comptable : le DCG, diplôme de comptabilité et gestion. Ce diplôme se prépare normalement en trois années, mais vous pourrez tenter de le passer en tant que candidat libre. Votre licence vous dispense de 5 épreuves sur 13. Les 8 autres épreuves, vous pourrez les préparer de votre côté ou tenter d’intégrer une classe en troisième année.

Ensuite, vous pourrez accéder au DSCG. Ce diplôme supérieur nécessité deux années de plus et délivre un niveau bac+5.

La licence pro pour se préparer à travailler

Après une licence AES, il est également possible de faire un petit pas en arrière et de préparer un second bac+3, mais spécialisé cette fois. En effet, les licences professionnelles sont des diplômes qui se préparent en un an, dans un IUT (institut universitaire de technologie). Très tournée vers le monde professionnel, cette année se fait souvent en alternance. Vous pourrez donc vous spécialiser grâce à la :

Trouvez la bonne licence pro gestion

Entrer dans la vie active

Si vous ne souhaitez pas poursuivre vos études, vous pourrez vous lancer dans la recherche d’un emploi. Vous avez des bases solides dans plusieurs domaines et votre polyvalence est un vrai atout.

Les concours de la fonction publique

Avec votre licence en poche, vous pourrez préparer un concours de la fonction publique. Plusieurs métiers sont accessibles. En effet, dans les administrations, les missions des postes peuvent correspondre à vos compétences. Vous pourrez notamment passer le concours :

  • secrétaire administratif spécialisé
  • chargé d’études documentaires
  • secrétaire d’administration de contrôle
  • attaché territorial
  • etc.

Préparez-vous aux concours de la fonction publique

Les secteurs qui vous ouvrent leurs portes

Couvrant un champ de connaissances assez vaste, la licence AES permet de prétendre à des postes dans de nombres secteurs. Certaines recrutent principalement des diplômés de masters, mais il y a également des places pour les étudiants de licence.

Voici quelques secteurs où chercher du travail après une licence AES :

  • la banque
  • les assurances
  • la distribution
  • l’immobilier
  • la fonction publique
  • l’action sociale
  • le droit
  • le commerce
  • la gestion administrative
  • les ressources humaines
  • etc.

Les métiers accessibles

Avec une licence AES, vous pourrez occuper un poste avec des responsabilités. Vous pourrez même faire évoluer votre carrière vers des postes de cadre ou de dirigeant de PME PMI. Dans tous les cas, vous allez avoir accès à des métiers variés et aux belles perspectives. En voici quelques-uns :

  • sociologue
  • assistant de gestion
  • responsable de la comptabilité
  • chercheur
  • comptable
  • chef de projet
  • chargé des RH
  • administrateur
  • etc.

Attention, certains de ces métiers nécessitent plusieurs années d’expérience ou un niveau master.

Retour en haut de page