"ATSEM, un métier passion !"

Avant de vous lancer et de préparer le concours pour devenir Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles, découvrez le portrait Marion. À 22 ans, elle est ATSEM en école maternelle et assiste chaque jour la maîtresse dans de nombreuses tâches.

Portrait d'une ATSEM

Marion a 22 ans et vient d’obtenir son concours d’Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles. Elle travaille depuis quelques mois en tant qu’ATSEM dans une école maternelle et primaire de Cherbourg. Interview.

Quel est votre parcours scolaire ?

Après mon BEP Carrière Sanitaire et sociales pendant deux ans, j’ai rejoint un Bac Pro Services en Milieu Rural. Une fois mon examen obtenu, j’ai souhaité me diriger vers un CAP Petite Enfance car c’est le secteur dans lequel j’ai toujours voulu évoluer. Comme j’avais déjà un BEP et un BAC, j’ai été dispensée des matières générales et j’ai pu obtenir mon CAP en un an, contre deux en règle générale. Je me suis ensuite préparée au concours d’ATSEM qui est tout de même un peu difficile.

Vous dites avoir toujours voulu évoluer dans le secteur de la Petite Enfance. Pourquoi ?

J’ai un bon contact avec les enfants et j’aime beaucoup travailler avec eux. Ce que j’aime c’est être à leurs côtés, les aider à se socialiser, évoluer et surtout s’épanouir. Je pense que c’est un secteur pour lequel il faut être passionné. 

Une fois votre concours obtenu, comment s’est déroulée ta recherche d’emploi ?

Lorsque l’on obtient le concours d’ATSEM, on intègre la fonction publique territoriale. On est alors inscrit sur une liste d’aptitude. De mon côté j’ai postulé auprès de la Marie et c’est comme cela que j’ai décroché un poste dans une école maternelle de mon département. 

Qu’est-ce qu’une journée type pour une ATSEM ?

En règle générale, j’arrive avant la maîtresse, vers 8 h 15 le matin. Cela me laisse le temps de préparer les différents ateliers de la matinée pour les petits : découpage, dessin, peinture, jeux d’eau… Vient ensuite le moment où les enfants arrivent, je les accueille dans la classe, les installe aux différentes tables.

À partir de 8 h 45, la classe se sépare en deux groupes car c’est une classe à double niveau et je pars avec les plus petits à la bibliothèque pendant une demi-heure. Je les aide alors à choisir un livre, leur lis une histoire, les surveille… De retour dans la classe j’assiste la maîtresse et aide les enfants à réaliser les différents travaux.

Pendant la récréation des enfants, j’en profite pour faire un peu de ménage et de nettoyage, pour que la salle de classe reste propre.

L’heure du repas arrivée, j’aide la maîtresse à habiller les enfants puis je les accompagne à la cantine. Je mange avec eux, tout en les surveillant et les aidant. C’est un moment de vie très agréable. Après le déjeuner c’est le moment de la sieste, puis la journée reprend son cours : j’aide les enfants dans leurs activités jusqu’au retour des parents. Le mercredi je m’occupe également du périscolaire.

Pour résumer, vos principales missions sont donc…

L’accueil des enfants, la préparation des activités avec le personnel éducatif, l’accompagnement de l’enfant, l’aide pendant les repas et l’entretien des locaux

Comment définiriez-vous le rôle d’un agent spécialisé des écoles maternelles ?

Je pense que nous avons un rôle essentiel car nous sommes vraiment avec les enfants toute la journée. On les accompagne, les aide dans les différentes tâches du quotidien… Néanmoins, ils nous différencient très bien de la maîtresse : nous n’avons pas le même rôle ni les mêmes missions et ils le savent. Nous assistons le personnel enseignant dans la réception, l’animation et l’hygiène des jeunes enfants. J’entretiens justement de très bonnes relations avec l’institutrice qui me met au même niveau.

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page