Bachelor ou Licence : quelles différences ?

Elles ont des points communs et des différences. Si l’une est plus internationale et plus professionnelle, l’autre est peu coûteuse et offre des bases solides. Le bachelor et la licence se comparent ci-dessous, et c’est Diplomeo qui arbitre  !

Le Bachelor et la Licence ont autant de différences que de points communs.

Coût, professionnalisation, filières, aspect international, etc. Diplomeo analyse pour vous tous les côtés, bons et mauvais, des bachelors et licences pour vous aider à trancher.

Trouvez la bonne formation en Bachelor

Égalité sur certains points

Avant de comparer certains aspects des formations en bachelor à ceux de la licence, il convient d’identifier les points communs entre ces deux diplômes :

  • les deux durent 3 années, soit 6 semestres
  • avec chacune d’elle, vous atteignez le niveau bac+3 et gagnez 180 crédits ECTS
  • ils ouvrent tous les deux les portes de formations bac+5 en master, MBA ou MSc
  • les deux formations dont accessibles soit en première année post bac, soit en troisième année après la validation d’un bac+2
  • elles contiennent des périodes de stages, même si nous verrons si dessous qu’elles varient
  • la formule de l’alternance, qui prévoit une division du temps entre formation et travail en entreprise, est possible en bachelor comme en licence

Un côté professionnel plus exacerbé chez…

Le bachelor est une formation dispensée dans des établissements de formation privés. L’encadrement y est plus personnalisé et individualisé que dans les universités publiques où sont dispensées des licences. Les promotions ont des tailles plus raisonnables en bachelor : environ 40 élèves contre des promos d’une centaine d’élèves parfois en cours magistraux de licence. Notamment dans les formations plébiscitées comme la première année commune d’études de santé (PACES) ou les licences de langues par exemple. En revanche, pour sa défense, la licence propose plus de domaines de formation et de filières différentes : du droit aux sciences en passant par la philosophie ou l’environnement, l’éventail de possibilités est plus large qu’en bachelor.

La licence professionnelle est une alternative aux licences trop généralistes, elles se font en une année et sont spécialisées dans la formation à un métier précis. Cette formation est accessible après un bac+2 : BTS, DUT ou deuxième année de licence.

Même si les deux formations proposent des stages lors des trois années de formation, ils sont plus présents et plus encouragés en bachelor. Les écoles dans lesquelles vous pouvez suivre un bachelor vont souvent épauler les étudiants dans leurs recherches de stage et de voie professionnelle, chose moins évidente en université…

Au-delà des stages, les ateliers pratiques et les mises en situation sont au cœur de l’apprentissage en bachelor. Là où, en licence, la théorie à une très grande place…

Trouvez la bonne formation en Bachelor

Une des deux formations plus tournée vers l’international

Rien que le nom du diplôme donne un indice sur le gagnant dans cette catégorie. C’est bien sûr le bachelor. Même si la licence donne droit à des crédits européens pour faire reconnaître sa formation à l’international, le bachelor a résolument un axe international. Les stages à l’étranger sont encouragés et dans certains bachelors, il est même obligatoire de faire une partie de sa formation à l’étranger, dans une université partenaire par exemple. Les équipes pédagogiques de bachelor vous pousseront à découvrir un autre pays, une autre culture, et vous feront souvent suivre une partie des cours en anglais. Certains bachelors ont même des dénominations tout en anglais : sales management, international business, tourism and hospitality, gama design, etc.

Pour étudier à l’étranger en licence, il faut se tourner vers le service de la mobilité internationale de l’université pour espérer intégrer un programme d’échange comme le célèbre Erasmus par exemple.

Un grand gagnant côté porte-monnaie

Si le bachelor semble remporter les deux précédents rounds, il en a un qu’il ne gagnera certainement pas, c’est celui du coût de formation. En effet, qui dit école privée, dit frais de scolarité élevés. Une année de bachelor coûte entre 5 000 et 8 000 par an. À multiplier par trois donc…

En revanche, la licence étant une formation proposée par des établissements publics, la formation est gratuite ! Il faut simplement s’acquitter des frais d’inscription qui dépassent rarement les 500 euros.

Même si le bachelor est ouvert aux boursiers, il reste un diplôme coûteux contrairement à son homologue public.

Admission : une porte plus ouverte que l’autre

Du côté des admissions, il y a une formation qui est ouverte à tous, à condition d’avoir le bac : c’est la licence. Les universités se doivent d’accueillir toutes les personnes qui souhaitent se former à quelque licence que ce soit. Pas de sélection donc, contrairement au bachelor. Les écoles privées choisissent leurs étudiants sur dossier, puis souvent en faisant passer des épreuves écrites et orales et en demandant au candidat de justifier solidement sa motivation. D’où aussi le nombre d ’élèves limité dans les promotions et les bons taux de réussite qu’affiche le bachelor : les meilleurs profils sont retenus dès le début. Et puis, n’oublions pas le coût de la formation en bachelor, qui contribue à la fermeture de cette porte pour certains…

Balle au centre : les points forts des deux camps

On le voit, le bachelor et la licence sont deux formations qui ont autant de points communs que de différences. Remettons les choses à plat : voici trois points forts de chaque diplôme pour vous aidez à faire le choix qui correspondra le plus à votre projet de cursus.

Les atouts de la licence

  • Quasi gratuité de la formation
  • Plus grand choix de domaines de formation et de filières
  • Pas de concours d’entrée

Les atouts du bachelor

  • Plus d’expériences professionnelles et moins de théorie
  • Une formation tournée vers l’international
  • Des promotions plus petites et un apprentissage plus personnalisé

Trouvez la bonne formation en Bachelor

Retour en haut de page