Sondage exclusif : les jeunes et l'argent

Lecture

Pour notre nouvelle étude "Parole aux jeunes", nous avons voulu nous intéresser à la situation financière des 18-23 ans : comment s'en sortent-ils, quelles sont leurs dépenses principales, de quelles aides bénéficient-ils… Voici tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les jeunes et l'argent !

sondage jeunes argent

Crédit Diplomeo

Dans le tourbillon des études supérieures, il n’est pas toujours facile de sauver ses économies : frais de scolarité parfois élevés, déménagement dans une nouvelle ville, logement, loisirs… Diplomeo a souhaité interroger les 18-23 ans sur leur rapport à l’argent, et voici les principaux enseignements que l’on peut en tirer :

Des étudiants majoritairement en difficulté pécuniaire

Le sondage nous apprend que 59 % des interrogés se disent en situation financière modeste, voire précaire :

  • 1 % sont en situation très aisée
  • 9 % en situation aisée
  • 26 % en situation suffisante
  • 34 % en situation modeste
  • 25 % en situation précaire
  • 5 % en situation alarmante

D’autre part, 54 % des sondés affirment rencontrer actuellement des problèmes d’argent, et 62 % en ont déjà rencontré au cours de leurs études supérieures. Voici les différents ennuis financiers que les 18-23 ans rencontrent le plus souvent :

  • Manque d’argent 72 %
  • Dépenses trop importantes 34 %
  • Découvert trop important 19 %
  • Plafonds atteints ou dépassés 22 %
  • Problème de remboursement de prêt 6 %
  • Mauvais placement d’argent 5 %
  • Autres 17 %

Quelles sont les dépenses des jeunes ?

L’arrivée dans les études supérieures implique de nouveaux investissements qui peuvent fortement peser sur les ressources de chacun. Il apparaît que le logement est la source de dépense la plus importante pour 56 % des 18-23 ans interrogés. Viennent ensuite les frais de scolarité pour 15 % des jeunes, la nourriture pour 11 %, les loisirs pour 10 % puis les transports pour 8 %.

Outre ces « à côtés », les écoles elles-mêmes ne sont pas toujours à la portée de tous du fait de leurs frais de scolarités qui peuvent parfois être élevés, dans le cas notamment d’écoles privées et/ou spécialisées dans un domaine précis. Aussi, 89 % des étudiants considèrent que les frais de scolarité de certaines écoles sont trop élevés, 56 % des jeunes se sont déjà empêchés de suivre une formation à cause de son coût, et 88 % des sondés trouvent que le coût de la vie étudiante augmente au fil des années.

De quelles aides bénéficient les étudiants ?

Voici les différentes sources de revenus des étudiants que notre étude a recensées :

  • Leurs parents pour 70 % d’entre eux
  • Leur salaire pour 56 %
  • Leurs économies personnelles pour 45 %
  • Leurs aides pour 45 %
  • D’autres sources de revenus pour 10 %

Financièrement parlant, les études semblent loin d’être synonymes d’autonomie pour les 18-23 ans : 82 % d’entre eux disent nécessiter l’aide de leurs parents pour parvenir à joindre les deux bouts. D’autre part, 60 % des sondés ont dû trouver un job étudiant pour avoir assez d’argent pour leurs études. En revanche, seuls 18 % d’entre eux ont contracté un prêt étudiant.

Les aides type bourses pour les études, le logement, etc., ne semblent pour leur part pas très bien perçues par les jeunes qui les disent insuffisantes à hauteur de 73 %.

Amandine Martinet

Partager