Sondage : que pensent vraiment les jeunes de Greta Thunberg ?

Lecture

Trop jeune, alarmiste, arrogante… Les critiques n’ont pas manqué de déferler sur la jeune Greta Thunberg, aujourd’hui devenue un véritable symbole des mouvements de lutte pour la protection de l’environnement. Les figures médiatiques et politiques ont pu largement s’exprimer à son sujet. Mais qu’en est-il des jeunes ?

Crédit Diplomeo

« Prophétesse en culotte courte », « gourou apocalyptique », « cyborg suédoise », « adolescente sous emprise », « dommage que la fessée soit interdite, elle en mériterait une bonne » : sur les plateaux de télévision, sur les réseaux sociaux et dans de multiples tribunes, les détracteurs de Greta Thunberg n’y vont pas de main morte. Du haut de ses 16 ans, la jeune Suédoise qui a initié les grèves étudiantes pour le climat suscite clairement les passions… 

Dans les médias, de nombreuses personnalités ont pu s’exprimer à son sujet, aussi bien pour la défendre que pour la critiquer. Mais qui sont les plus légitimes pour émettre un avis à son sujet que ceux mêmes qu’elle représente, c’est-à-dire la jeunesse ? Pour y voir plus clair, Parole aux Jeunes s’est tourné vers les 16-25 ans afin de connaître leur avis au sujet de la jeune activiste.

Greta Thunberg gagne le cœur des plus jeunes

On ne présente plus Greta Thunberg... ou presque. Sans grande surprise, 9 jeunes sur 10 affirment la connaître, même si on se demande comment le dixième a pu passer à côté !

Parmi ceux qui savent qui elle est, Greta semble plaire. Si un petit tiers des jeunes ne la portent pas vraiment dans leur cœur, la majorité a une opinion positive de l’adolescente. De fait, 72 % des 16-25 ans affirment avoir une image positive d’elle, dont 37 % « très positive ». Chez les 16-17 ans, le chiffre monte même jusqu’à 86 % ! Au final, à peine 14 % du total des jeunes disent en avoir un avis « très négatif ».

Lorsqu’on leur demande plus de détails, ces derniers sont assez bienveillants à son égard :

  • 56 % la définissent comme une personne courageuse
  • 49 % estiment qu’elle a raison
  • 44 % pensent qu’elle est mature
  • 41 % affirment qu’ils la trouvent inspirante

« Greta Thunberg est vraiment le visage de la nouvelle génération, celle qui tous les jours constate les erreurs écologiques de la génération précédente. On se sent tous vraiment concernés, mais nos parents généralement n’en ont rien à faire. », ajoute l’une des sondées.

Parole aux Jeunes

Découvrez tous les résultats
de notre sondage sur le
rapport des jeunes à l’écologie

Si la Suédoise bénéficie d’un beau soutien, quelques-uns restent sévères avec elle. Parmi les étudiants interrogés, 16 % disent être agacés par Greta Thunberg et 8 % vont même jusqu’à dire qu’elle est insolente. 

D’ailleurs, et sans surprise, plus les jeunes se disent concernés par les problématiques environnementales, plus ils trouvent l’adolescente courageuse, inspirante et mature. À l’inverse, moins ils se sentent concernés, plus ils la jugent agaçante et effrayante

En outre, ils sont au total 28 % à penser qu’elle est manipulée. On note également que plus leur opinion est négative à son sujet, plus ils croient en son instrumentalisation. Pour se justifier, l’un des répondants lance : « Je pense qu’elle est sincère. Mais elle est utilisée comme un outil par les politiques pour se donner une bonne image. Il est triste que des jeunes qui croient en leur combat se fassent ainsi instrumentaliser. ». Un point de vue qui a été récemment illustré dans le tragique court-métrage Anita, dépeignant une Greta fictive désabusée, après plusieurs années à alerter les responsables politiques en vain.

Clash de générations, clash de genres ?

Dans l’ensemble, Greta fait finalement bonne impression chez sa génération. Du côté des autres tranches d’âge, c’est sûrement une autre histoire… Quelques jeunes s’agacent d’ailleurs même de voir tant de sévérité venant de leurs aînés : « Certains osent parler d’elle comme si elle était adulte. Elle mérite d’être protégée. Or, la plupart des médias sont envahis par des vieux croutons qui osent attaquer une enfant. C’est tout simplement insupportable. ». Plusieurs sondés vont même plus loin dans leur analyse : « Greta fait un travail incroyable, mais comme c’est une enfant et une femme, elle n’est pas forcément prise au sérieux, et ça me désole », argumente une jeune femme de 17 ans. 

Peut-être pas si faux, au vu des contrastes révélés par le sondage. Alors que 88 % des jeunes femmes de 16 à 25 ans assurent avoir un avis positif au sujet de Greta Thunberg, on compte seulement 55 % d’opinion positive chez les garçons ! 

Si on peut justifier ces écarts par un intérêt chez les femmes plus accentué pour les problématiques environnementales, comme l’a révélé le sondage Parole aux Jeunes sur l’écologie, certains chiffres laissent toutefois perplexe. À titre d’exemple, 24 % des hommes trouvent que Greta est agaçante contre seulement… 7 % des femmes. De même, 40 % des garçons de 16 à 25 ans la disent manipulée, contre 16 % des filles du même âge. 

 

Je la trouve courageuse

Je la trouve inspirante

Je la trouve mature

Je la trouve insolente

Je la trouve agaçante

Je pense qu’elle est manipulée

Homme

42 %

29 %

31 %

13 %

24 %

40 %

Femme

71 %

54 %

57 %

3 %

7 %

16 %

Finalement, si chacun y va de son petit commentaire, les débats autour de Greta Thunberg vont bien au-delà de sa simple personne. En effet, ils touchent avant tout à des questions sociétales voire à des frustrations bien plus profondes, qui sont peut-être un peu trop lourdes pour les épaules - quand bien même très larges - d’une enfant.

* Sondage flash réalisé par Diplomeo du 11 au 18 septembre 2019, auprès d’un échantillon représentatif de 505 jeunes âgés de 16 à 25 ans, selon la méthode des quotas.

Greta Thunberg

La rédaction

Partager