Bac : Comment réussir l'épreuve de mathématiques ?

Réussir son épreuve de mathématiques semble pour certains relever du miracle ! Si le simple fait de penser aux quelques heures devant votre copie de maths n’a de cesse de vous donner le tournis, Diplomeo revêt son costume de professeur et vous aide à dédramatiser l’épreuve de maths du bac.

Crédit Diplomeo

« Les mathématiques, c’est pas ma thématique » ! Les mathématiques sont souvent considérées comme une matière innée qui a su toucher certains individus à la naissance et qui en a laissé d’autres sur le carreau. Terminales, il n’en est rien ! Les maths, ça s’apprend… en révisant ! Bien sûr, il arrive que l’on ait des lacunes, mais réussir son épreuve de mathématiques n’est pas si compliqué que cela en a l’air. Gros coefficient dans la filière scientifique, l’épreuve de maths se travaille également chez les autres filières. Diplomeo vous glisse ses astuces pour avoir une bonne note en maths !

Préparez l’épreuve en avance

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point. » Voilà un vers de La Fontaine qui saurait correspondre à l’état d’esprit dans lequel il semble nécessaire de se trouver à l’approche des épreuves de mathématiques.

Traduction : ne faites pas comme le lièvre, ne vous réveillez pas au dernier moment. Se précipiter sur ses corrigés d’annales de mathématiques au dernier moment sera unesource de stress en plus, au lieu de vous aider. Hâtez-vous donc lentement (#latortue) ! Réviser à l’avance vous permettra de vous sentir serein le jour J... et de ne pas vous dire qu’avec du temps supplémentaire, vous auriez pu mieux faire !

Quoi qu’il en soit, n’ayez crainte, il vous reste encore trois semaines pour vous plonger dans les chiffres. Plus vous vous y prenez à l’avance, plus vous retiendrez les concepts et les formules. C’est maintenant la dernière ligne droite avant de pouvoir souffler enfin. Prenez donc le temps de respirer et de réviser tranquillement mais efficacement.

Entraînez-vous avec des exercices

Les mathématiques, c’est de la théorie, et beaucoup de pratique ! Il est primordial de connaître ses formules (et ne pas se contenter d’inscrire tout son cours sur sa calculatrice graphique) pour pouvoir correctement réaliser ses exercices. La méthode et le cours doivent devenir des automatismes : la mémorisation est votre plus grande arme à ce stade, puisqu’elle vous aidera à gérer votre temps. 

La seule façon de s’assurer que l’on est au top pour l’épreuve de maths est de faire des exercices. Qui dit exercice ne dit pas toujours les mêmes. Oui, on reprend ceux déjà réalisés en cours et corrigés avec soin par le professeur. Cependant, prenez des risques afin de ne pas vous trouver démuni le jour du bac devant un exercice inconnu. Les corrigés des annales du bac de mathématiques sont un excellent moyen de révision, de confrontation au stress et de concentration. Équations, statistiques, et probabilités n’auront qu’à bien se tenir !

Oubliez votre fâcheuse tendance à décrocher, comme lorsque vous vous aidez de la grille corrigée au sudoku, essayez plutôt de réaliser votre exercice jusqu’au bout... Avant de consulter la correction. Vous vous sentirez plus fier en cas de bons résultats et décidé à travailler davantage si vous avez fait des erreurs !

Révisez en vous amusant 

Les maths, c’est sympa mais ils le seront peut-être encore plus si vous révisez par des jeux... Et oui, c’est possible de rendre cette matière ludique et amusante. Tout peut devenir un jeu, pour un peu qu’on s’en donne la peine !

De superbes applications existent, des sites se sont spécialisés dans les jeux. Ils ont compris la nécessité d’être intéressé par ce qu’on apprend. Bref, les jeux, c’est la vie. Certains sites sont gratuits, d’autres sont payants, tous offrent des formules qui pourraient vous convaincre, offrant dans tous les cas un focus sur chaque chapitre du programme. Pour les applications, des quizz classiques aux jeux « bac blanc », trouvez ce qui vous convient le mieux et n’ayez plus peur de réviser votre bac, au contraire !

Prendre du plaisir à faire une activité est excellent pour le cerveau, qui retiendra, de ce fait, mieux les infos que vous lui envoyez.

Révisez en groupe pour mutualiser vos connaissances 

Vous et vos amis formez les pièces d’un puzzle. Dans la vie comme dans les cours, vous ne possédez sûrement pas les mêmes qualités et compétences. Voilà qui fait que vous vous complétez plutôt bien ! Alors, à l’approche du bac de mathématiques, tirez profit des faiblesses de certains et des forces des autres en travaillant en groupe

Léo a 16 de moyenne en maths toute l’année, et vous peinez à atteindre la barre des 9. Vous pensez sûrement que vous faire progresser par quelques conseils lui fera perdre son temps. Erreur ! S’il a de bonnes notes, il a sûrement pour objectif de maintenir cette tendance, surtout pour le bac, et vous épauler lui permettra de s’assurer de ses capacités. Expliquer, il n’y a rien de mieux pour vérifier qu’on maîtrise le cours de maths. 

De plus, il y a surement un domaine dans lequel vous vous en sortez bien mieux que lui. Adoptez donc le principe du gagnant-gagnant : un +5 dans votre note de maths contre un +5 dans sa note d’histoire-géo. 1 partout, balle au centre !

Quand le bac dit oui aux vidéos !

Visionnez des vidéos pour mémoriser

Les maths, c’est pas du gâteau, sauf en vidéo ! À quelques jours du bac, vous commencez peut-être à regretter vos moments d’absence ou de bavardages intarissables en cours de M. Gauthier, le vendredi après-midi, à l’heure de la digestion… Vous aviez peut-être mille raisons de ne pas vous montrer attentifs, mais désormais, il ne vous en reste pas une seule !

Puisque les profs de maths enseignent leur science en cours comme sur internet, direction les sites spécialisés pour visionner les nombreuses vidéos pédagogiques ultra complètes de vos profs 2.0 ! A l’occasion du bac, Francetv éducation a prêté son tableau noir à des professionnels des révisions ! Que vous soyez étudiants en série LESSSTMG ou professionnelle, vous trouverez à coup sûr réponse à vos questions pour le bac grâce aux cours en ligne !

Vous finirez peut-être même par vous poser la même question qu’Henri Poincaré : « Comment se fait-il qu’il y ait des gens qui ne comprennent pas les mathématiques ? » Qui sait ?!

P.S : Dé-stressez en faisant du sport ou une autre activité qui vous détend vraiment. Votre cerveau sera ensuite plus disposé à apprendre et même approfondir les connaissances, que si vous passez d’interminables heures à plancher sans penser à autre chose. 

Alice Meyer