Réviser le bac en groupe : nos conseils  !

par Alice Meyer et Soizic Meur dans réviser le bac

Allez allez, on se remotive ! Parce que de 1, le bac, ce n’est pas la mer à boire, de 2, on est loin d’être forcé à rester cloîtré dans sa chambre, dès 7 h du matin, les volets fermés et en pyjama toute la journée ! On a le droit de sortir voir ses amis, à condition de rester fidèle à son objectif principal… travailler !

Vous devez penser que la conciliation travail-amis n’est pas ce qu’il y a de plus facile. Vous pourrez vous déconcentrer à la moindre blague, avoir envie de reprendre vos bonnes vieilles habitudes de relaxation et finir par ne pas réussir à lire plus de trois lignes… Alors, voici nos conseils et les bonnes raisons de travailler en groupe !

Un remède contre le stress !

La pause de deux semaines en avril n’est pas synonyme de vacances pour tout le monde… surtout pour ceux qui voient les épreuves arriver à grands pas. Pour éviter le stress, rien de mieux que de réfléchir collégialement, mutualiser les compétences et connaissances bref, se serrer les coudes. Même si cette initiative peut faire peur au début, nombreux sont ceux qui ont trouvé dans ce procédé de révisions un moyen d’améliorer ses résultats, et surtout pour le bac.

Parmi eux, Salomé, étudiante en master MEEF pour devenir professeur des écoles, a passé son bac littéraire en 2012 et puise dans le travail de groupe, motivation et réconfort :

« J’aime et j’aimais beaucoup travailler en groupe, pour la plupart de mes examens (Bac, BTS, partiels) je me sentais dans l’obligation de constituer mon petit groupe de révisions

Pour ma part cela n’apporte que des points positifs, explique-t-elle. Tout d’abord, une grande motivation, travailler avec une bande d’amis permet de se fixer des objectifs sur l’avancée des révisions ou du travail à fournir, de quoi ne pas se faire attraper par le stress. »

Voir où sont rendus vos camarades dans leurs révisions peut aussi vous rassurer, vous aider à vous dire que vous n’êtes pas si en retard que cela !

Une solution pour gagner du temps !

Cela dépend des élèves, mais qui dit programme à intégrer, ne dit pas forcément fiches à écrire soi-même. Allez, on note les cours à ficher et on se distribue les rôles de façon équitable, comme au UNO : 7 chacun, donc pas de jaloux !

Super solution pour Salomé qui, même avec sa mémoire d’éléphant, voyait en cette répartition des avantages indéniables :

« Je me rappelle d’une expérience précise, celle des révisions intenses pour mon bac de français. Étant en filière littéraire, j’avais pour mon épreuve orale, un corpus de 74 textes à apprendre ! Il était donc impossible de se concentrer précisément sur l’ensemble de tous ces textes. Alors avec mes copines de classe, nous nous étions divisés les textes et puis par la suite nous avons échangé nos fiches de révisions pour que ça aille plus vite. »

Confiance oblige nous direz-vous. Eh bien oui, mais se lancer réserve de jolies surprises comme en témoigne notre future institutrice :

« Oui, la confiance est primordiale pour ce genre d’exercice, mais visiblement, mes copines n’étaient pas fourbes, car j’ai réussi à obtenir une super note à mon oral de français : un 15 sur 20 ! »

Une occasion de s’enrichir du savoir des autres !

Bernard Werber a dit : « Celui qui pose une question est bête cinq minutes, celui qui n’en pose pas l’est toute une vie ».

Voilà qui résume bien l’état d’esprit dans lequel il est intéressant de se trouver lors des révisions du bac !

Alors on saisit l’occasion de poser des questions. On ne soupçonne pas ce que l’autre peut nous apporter à travers des anecdotes, même des plus rigolotes, des moyens mnémotechniques des plus farfelus. Et c’est d’autant plus le cas quand on connaît bien les personnes avec lesquelles on travaille !

Bien sûr, il faut éviter de trop se disperser et donc bien choisir ses collaborateurs. Il ne sert à rien de réviser à 7 ou 8, un groupe de 3 ou 4 est largement suffisant pour éclaircir certains points ou se rendre compte qu’on ne fait pas fausse route. Pas la peine non plus de faire un casting pour ne réviser qu’avec les plus brillants de vos amis ! Au contraire, si tous les niveaux se mélangent, vous pourrez être fier d’avoir aidé un camarade plus en difficulté ou inversement trouver de l’aide auprès d’un ami !

En complément

Et si vous révisiez le bac
en vous amusant ?
Nos solutions sympas sont
dans cet article
 !

Et Salomé nous suit dans cette idée : « Il m’arrive très souvent de me retrouver devant mes feuilles de cours en me disant que je n’ai pas bien compris ce chapitre ou mal interprété cette problématique. L’avis de plusieurs personnes me rassure, l’échange de cours ou de petits conseils est très enrichissant ».

Cependant, réviser en groupe n’est pas toujours une tâche facile, car loin d’être au goût de tout le monde, notamment quand l’esprit de compétition est là ! Mais halte là ! Il ne faut pas juger les personnes qui ne souhaitent pas former des groupes de travail.

Certaines personnes peinent à se concentrer pleinement en présence de camarades et voient en ces séances d’échange, des barrières à un travail sérieux. Et cela se comprend aisément. L’essentiel est de sentir que l’on intègre les concepts, que l’on retient les leçons, peu importe les moyens entrepris !

Trouvez la bonne formation Post-bac

Attention au cadre…

Pour éviter le risque principal des révisions en groupe, à savoir la déconcentration, évitez des cadres trop propices à cela… Préférez des lieux comme les bibliothèques ou chez un de vos amis plutôt que les cafés ou les parcs, qui sont, de base, des lieux destinés à la détente entre amis.

Normalement, vous ne devriez pas être déconcentré par les messages de vos amis, car ils sont avec vous ! Mais si votre smartphone a tendance à sonner H24, éteignez-le : déconnectez-vous ! La terre ne devrait pas s’arrêter de tourner pendant ce temps de révision… Et si c’est trop dur, confiez votre téléphone à un ami pour qu’il vous y empêche d’y toucher. Pas de pitié pendant les révisions ! S’il le faut, aller même chez votre grand-mère qui n’a pas internet avec vos amis : vous aurez un cadre idéal pour réviser, tout en étant avec vos proches ! Comme un air de vacances avant l’heure… Courage, bientôt les VRAIES vacances !

Retour en haut de page