Comment faire un planning pour réviser le bac ?

Le planning de révision du bac est une étape essentielle à l'obtention de l'examen. Retrouvez la méthode efficace et rapide de Diplomeo pour pouvoir réviser au mieux les matières du baccalauréat, et mettre toutes les chances de son côté pour l'obtenir.

Avril, mai… et juin. Le mois du bac approche bien plus vite qu’on ne le pense ! Et ce n’est jamais le bon moment pour réviser... D’ailleurs, c’est quand le bon moment ?

Si vous avez peur de ne pas réussir à tout réviser dans les temps ou de vous y prendre trop tard, voici quelques conseils pour organiser votre temps de révision. 

En avril : organisation, action et réaction !

Il serait faux de penser qu’il est absolument bénéfique de seulement s’adonner à la relaxation pendant les deux semaines de vacances qui paraissent si loin des premières épreuves de juin. Parce que oui, il faut penser à réviser le bac, eh oui, dès maintenant, mais sans pour autant se mettre trop de pression !

Cette pause printanière est l’occasion idéale pour se remémorer, se replonger dans les cours petit à petit tout en s’autorisant des moments sympas avec la famille et les copains. Mais pour pouvoir jongler habilement entre les deux, il est essentiel de connaître ses besoins en termes de révisions. Dois-je passer plus de temps sur le programme de géographie ? Ou bien sur les concepts de philo ? Reprendre mon bac blanc est-il pertinent ? Ou plutôt les corrigés du bac de l’an passé ?

Pour s’organiser, quoi de mieux que brandir ses feutres et de dessiner un tableau hebdomadaire allant jusqu’aux épreuves du baccalauréat (le tableau Excel peut aussi bien fonctionner). Testé et approuvé par de nombreux élèves, il permet de bien visualiser le temps restant jusqu’aux épreuves. Pensez à mettre des couleurs afin de rendre la forme un peu moins déprimante que le fond !

Le planning de révision est propre à chacun : il se construit selon vos besoins, vos lacunes et ce sur quoi vous avez envie d’insister.

Si vous sentez que vous pêchez en philosophie, inutile de réserver toutes les cases de votre emploi du temps à cette matière, au risque de saturer au bout de la troisième journée de révisions. Pensez à alterner les matières. Par exemple, planifiez trois matinées dans la semaine consacrée à la philo et plongez-vous dans la géo l’après-midi ou les jours restants.

Sachant que vous avez au minimum six épreuves au bac, il semblerait que vous ayez matière à varier les plaisirs !

Pendant ces deux semaines d’avril, on révise 3 à 4 heures le matin et de même l’après-midi, on fait des fiches récapitulatives afin de pouvoir les relire avant de dormir, et on n’hésite pas à consulter les annales des épreuves du bac des années précédentes.

Ce n’est pas vraiment les vacances, mais les sorties entre amis et les repas de famille sont loin d’être à bannir, on peut bien (et on doit) se détendre un peu !

Trouvez votre formation pour l’année prochaine

La semaine : réviser le bac en soirée

Les vacances de Pâques terminées et la rentrée venue, vous sentirez vite que les professeurs vous en demandent davantage afin de pouvoir finir leur programme en temps et en heure. Alors les journées de cours sont plutôt longues et chargées, et une fois arrivées à la maison, l’envie de vous allonger sur le canapé devant une bonne série se fera plus intense que celle de réviser !

Ce moment de douce paresse est opportun pour relire ses fiches de révision réalisées pendant les vacances. À noter que le soir est particulièrement propice à la mémorisation, alors autant en tirer profit ! Si vous avez du mal à travailler tout seul, vous pouvez demander à un proche de vous poser des questions sur des formules de physique-chimie ou des repères d’histoire, par exemple. Cela évitera par la même occasion qu’ils soient sur votre dos et vous reprochent de ne pas suffisamment réviser le bac (malin, non ?) !

Les week-ends : réviser son bac une journée complète

Les fins de semaine sont, au même titre que les vacances, des moments qu’il est important de consacrer aux révisions. Deux journées complètes s’offrent à vous pour vous pencher sur les épreuves. Motivez-vous mutuellement avec vos amis, vous pouvez tout à fait choisir de réviser en groupe. Beaucoup de personnes impriment mieux les connaissances dans leur esprit grâce à des moyens mnémotechniques trouvés en équipe !

Quinze jours avant le bac : procrastination proscrite

Si, pendant les vacances d’avril, vous n’avez pas organisé votre planning jusqu’ici, il est temps de prendre les choses en main et de ne pas remettre les tâches au lendemain. Rien de plus efficace que de bien déterminer quelle matière correspond à quelle journée de révision ! Bac français, bac philo, histoire géo, langues vivantes, Svt ou Maths : toutes les matières doivent y passer pour réussir son bac. Essayez donc de planifier vos journées de façon cohérente afin de vous y tenir et de ne pas déroger à l’ordre que vous avez établi, quelle que soit la météo !

Lorsque vous sentez que vous imprégnez les concepts et les leçons, multipliez les exercices type bac des annales ! Des corrections sont disponibles, mais consultez-les après avoir essayé par vous-même ! N’oubliez pas qu’il est très important de s’octroyer des moments de pause. Que l’on entende par ce mot-là « sport », « dessin », « shopping » ou « cinéma », qu’importe, il faut s’aérer l’esprit !

Impératif : se déconnecter

Autre conseil qu’on peut vous donner pour optimiser vos périodes de révision et réussir le bac : se déconnecter. Alors, on le sait, vous êtes probablement accro à votre smartphone et aux réseaux sociaux… Mais c’est une perte de temps lorsqu’il est aussi précieux qu’en période de révision ! Sur votre bureau, entre un classeur et des fiches de synthèse : votre portable, qui sonne et vous donne envie de le déverrouiller… Mauvais plan.

Des stages de révision existent pour vous déconnecter totalement et vous concentrer, loin des distractions de la ville et des réseaux qui vous appellent !

Vous pouvez aussi prendre l’initiative de vous isoler chez un proche non connecté ou vous forcer à laisser votre portable à quelqu’un, le temps de vous concentrer ! Pas d’inquiétude : la terre ne s’arrêtera pas de tourner pendant votre détox.

Enfin voilà, tout ça pour vous dire : que vous soyez en baccalauréat professionnel, STG-STMG, ES, L ou S, ou autre, ces épreuves s’annoncent comme l’étape obligatoire de la fin de l’année… et de votre lycée. Il s’agit du sésame vous permettant l’accès à un niveau supérieur. Mais qui dit épreuves, dit préparation. Et non pas « talent ». Croyez-moi.

Penchez-vous sur les révisions et tout se passera dans les meilleures conditions. Allez, on croit en vous  !

Alice Meyer et Soizic Meur