Rentrée 2016 : les 10 chiffres clés

Le nombre d’étudiants augmente, cette année encore, selon les chiffres diffusés par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Les bancs de l'université sont souvent surchargés.

Combien y aura-t-il d’étudiants sur les bancs des écoles et des universités en 2016/2017 ? Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, vient d’annoncer de premières prévisions fondées sur les résultats provisoires du baccalauréat 2016 et sur des « hypothèses de continuité ».

Voici les 10 chiffres à retenir pour cette rentrée 2016

Le nombre d’étudiants en hausse

Il était déjà en hausse l’an dernier, il progresse encore cette année. Le nombre d’étudiants attendus à la rentrée 2016 est de 2 596 800, soit une augmentation de 1,8 % par rapport à 2015 (45 600 étudiants supplémentaires).

La majorité des inscrits dans le supérieur sont à la fac

1 550 300. C’est le nombre d’étudiants qui seront inscrits dans les universités hors IUT à la rentrée 2016, soit 60 % de l’effectif total. Une augmentation de 2,1 % par rapport à l’année dernière, soit 32 400 étudiants supplémentaires.

Le nombre d’élèves en IUT augmente très légèrement

Cette année, le nombre d’étudiants en IUT (institut universitaire de technologie) sera de 117 800, soit une augmentation de 0,4 %. Pourtant, le 11 avril 2016, Manuel Valls, Premier ministre, annonçait la création de 2 000 places par an (sur cinq ans) pour les bacheliers professionnels et l’accueil de plus de bacheliers technologiques au sein des IUT.

Les BTS, classes préparatoires et autres établissements

Selon les chiffres du ministère, à la rentrée 2016 :

  • 88 300 élèves seront inscrits en classe préparatoire
  • 268 000 suivront leurs cours en sections de techniciens supérieurs (STS)
  • et 572 400 seront inscrits dans les autres établissements publics ou privés

Une augmentation d’inscrits en première année

Le nombre d’inscrits en première année d’études supérieures augmente de 2,4 % pour la rentrée 2016. Ces inscrits sont des néobacheliers ou des étudiants en réorientation :

  • +3 % à l’université (291 500 élèves)
  • +1,3 % en IUT (52 000 élèves)
  • +2 % en classes préparatoires (44 100 élèves)
  • +1,4 % e, STS (129 800 élèves)

Plus de logements étudiants en 2016

Le ministère de l’Éducation nationale profite également de l’occasion pour préciser que 6 274 places de logements étudiants supplémentaires ont été créées au cours de l’année 2016. Un moindre mal, alors qu’en octobre 2015, une analyse de la démographe Juliette Dupoizat exploitant des données de l’Insee révélait qu’un jeune habitant de région parisienne sur deux habitait encore chez ses parents après 25 ans.

Retour en haut de page