Frais d’inscription universitaires : pas d’augmentation pour 2017-2018

par Anaïs Duval

Pour entrer à l’université en septembre 2017, vous n’aurez pas à débourser un centime de plus qu’en 2016. Le prix des tickets de resto U reste aussi le même : 3,25 euros pour un repas.

Pas d’augmentation des frais de scolarité à la rentrée !

Crédit Diplomeo

Les frais d’inscription à l’université n’augmenteront pas

Vivement attendus par les étudiants, les frais d’inscription en établissement supérieur public sont tombés courant juillet. Et ce sont les mêmes qu’en 2016-2017 ! Les tarifs suivants s’appliquent aux établissements dépendant du ministère de l’Enseignement supérieur. A savoir : un étudiant inscrit en double-cursus au sein du même établissement paiera une formation plein tarif et l’autre à tarif réduit.

  • Inscription en licence : 184 euros
  • Inscription en master : 256 euros
  • Inscription en doctorat : 391 euros

Ces montants étaient toutefois prévisibles, car Emmanuel Macron en avait fait un point d’honneur lors de sa campagne présidentielle. Un gel des frais d’inscription en établissement public est d’ailleurs prévu pour les années à venir.

C’est donc un soulagement pour les étudiants, et les syndicats étudiants comme la Fage et l’Unef, déjà fortement préoccupés par la baisse des APL (qui s’appliquera au mois d’octobre 2017). Si de nombreux jeunes vont avoir encore plus de mal à payer leur logement à la rentrée avec la suppression de ces 5 euros mensuels, ils n’auront pas à s’inquiéter en ce qui concerne l’alimentation.

Le tarif d’un repas en restaurant universitaire (CROUS) reste également inchangé pour la rentrée 2017 : 3,25 euros pour un menu complet, avec entrée, plat et dessert.

La sécurité sociale, qui est obligatoire pour tous les étudiants, augmente elle de deux euros et passe de 215 euros à 217 euros. Elle permet notamment la prise en charge partielle des dépenses de santé, comme les consultations chez le médecin ou les hospitalisations.

Les étudiants boursiers exonérés des frais d’inscription

Attribuée sur critères sociaux, la bourse étudiante permet à de nombreux étudiants d’être exonérés, en partie ou en totalité, des frais d’inscription à l’université.

Basée sur le revenu des parents de l’étudiant et le nombre d’enfants à charge, la bourse étudiante s’élève de 1009 euros à 5551 euros annuels, répartis sur 10 mois. Peut également être prise en compte la distance entre le domicile de l’étudiant et son futur lieu d’études. Pour savoir si vous avez droit à la bourse et à quel échelon, rendez-vous sur simulateur.lescrous.fr !

Rappel : les étudiants boursiers sont également exemptés de payer la cotisation à l’assurance maladie (sécurité sociale étudiante).

Retour en haut de page