Tout savoir sur le BAFA !

Accessible dès l’âge de 17 ans, la formation de BAFA attire de nombreux jeunes. Si l’animation vous intéresse et que vous aimez jouer avec les enfants, voici toutes les infos à savoir avant de se lancer dans le BAFA !

Les enfants vous attendent !

La belle saison de l’été commence. Fin des examens pour certains, début des stages d’été pour d’autres… et recherche de job d’été pour les étudiants. Alors que certains choisissent les champs ou les supermarchés comme lieu de travail, d’autres lycéens ou étudiants se dirigent vers les centres de vacances.

Qu’est-ce que le BAFA ?

Le Brevet d’Aptitude aux fonctions d’animateur en accueils collectifs de mineurs, plus connu sous l’acronyme BAFA, est un diplôme non professionnel délivré par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Incontournable dans le secteur de l’animation, il permet d’encadrer des groupes d’enfants dans les centres aérés et les centres de colonies de vacances.

Pourquoi passer le BAFA ?

Tout d’abord, il n’est pas obligatoire d’être titulaire du diplôme de BAFA pour être animateur auprès des enfants. Ce diplôme est largement favorisé par les directeurs de centres de jeunesse. En effet, la formation pour obtenir le BAFA correspond parfaitement aux attentes des directeurs et des parents qui confient leurs progénitures.

Garder des enfants n’est pas inné ! Pour savoir comment réagir face à toutes les situations auxquelles peuvent être confrontés les animateurs, mieux vaut être bien préparé. Une multitude de raisons diverses et variées entraînent les jeunes à s’inscrire dans une formation BAFA.

En +

Les métiers de 
la petite enfance vous intéresse?

Pour Marine, 24 ans, il s’agissait d’un premier pas vers son projet professionnel : « Je souhaitais travailler avec des enfants. C'était dans mon projet de voir si j’étais capable d’encadrer des enfants dans le but après de devenir professeur des écoles », exprime-t-elle. Pour Salomé, 23 ans, c’est l’amour pour les colonies de vacances : « J’ai choisi de passer mon BAFA lorsque j’étais devenue trop âgée pour continuer à faire des colos mais trop jeune pour devenir animatrice ». Enfin pour Baptiste, 20 ans, la perspective de conjuguer emploi d’été et loisir lui a fait passer le cap : « J’aimais bien les enfants et je cherchais une solution pour gagner un peu d’argent tout en passant des moments sympas ».

Comment passer le brevet d'animation ?

De nombreux organismes, publics ou privés, proposent des formations pour préparer ce diplôme. Pour choisir son organisme, il est important de se renseigner sur les thèmes d’approfondissements proposés et le prix de la formation. Parmi les associations habilitées par décision du ministre chargé de la jeunesse, on retrouve l’AFOLCAL, la CEMEA, la fédération Léo-Lagrange, l’IFAC ou encore le scoutisme français.

La formation se déroule en trois étapes

Quel que soit l’organisme par lequel vous passez, vous suivrez les trois étapes suivantes avant de pouvoir valider le diplôme du BAFA (si les trois étapes sont un succès) ! Ces étapes doivent être suivies chronologiquement sur une période de 30 mois maximum. Ils peuvent être réalisés près de votre domicile ou dans une multitude de lieux en France disposant d’un internat.

session de formation générale  stage pratique session d’approfondissement
8 jours 14 jours 6-8 jours
 Acquérir les compétences indispensable à la fonction d'animation jeunesse. Mise en pratique dans un centre de vacances (centre aéré ou colonie de vacances).  Retour à la formation théorique et choix d'une spécialisation.

Stage théorique

Les formateurs ont 8 jours pour apprendre aux jeunes participants les bases de l’animation :

  • la sécurité
  • la gestion de groupe
  • le travail en équipe
  • la responsabilité
  • l’autorité
  • les mises en place d’activités ludiques
  • le respect de la législation… 

Des temps de réflexion et de partage sont organisés par groupe de 15 à 20 jeunes. De nombreuses mises en situation de jeux sont également expérimentées.

Stage de formation pratique

Durant deux semaines, les futurs animateurs intègrent une colonie de vacances ou un centre de loisirs avec ou sans hébergement. Ils s’exercent entourés par les autres animateurs. « C’est la partie la plus enrichissante d’après moi. C’est lors de ce stage que tu es en contact direct avec les enfants et tu es considérée par le centre comme un animateur à part entière. C’est en général après ces 14 jours que tu sais si tu as vraiment envie de travailler dans l’animation », exprime-t-elle. 

Salomé aime cette période car cela demande beaucoup d’imagination et d'organisation. « Le directeur du centre va te demander de prendre en charge un groupe d’enfants et d’organiser des activités. Il va venir juger si tu es apte à animer et gérer un groupe. Surtout zéro complexe, n’hésite pas à venir déguisée et à jouer la comédie, les enfants adorent ça et ne jugent jamais ! », ajoute Salomé. 

Stage d'approfondissement ou de qualification

Dernière étape avant le diplôme : le choix d’un thème d’approfondissement. Ce stage d’une durée de 6 à 8 jours vient consolider les acquis des jeunes et permet de revenir sur le stage pratique. Les points forts et les points faibles sont ainsi discutés et des solutions sont trouvées. « Il y a en général une bonne ambiance dans les stages et les formateurs sont jeunes », raconte Baptiste.

 Approfondissement  Qualification

jeux de plein air, jeux sportifs et grands jeux

activités manuelles, techniques et plastiques

accompagnement culture

encadrement de séjours à l'étranger

activités de découverte de l'environnement

l'accueil de public en situation de handicap 

camping et randonnée

surveillant de baignade

canoë-kayak

activités de loisirs

motocycliste

L’examen du BAFA

Après chacune des trois étapes, il est demandé aux candidats d’établir un bilan de leur formation. Une appréciation est donnée par les formateurs. L’examen du BAFA ne demande pas de révisions ni de préparation particulière. « C’est un examen ludique qui s'obtient sans soucis si l'on est motivé et qu'on laisse son imagination débordante prendre le dessus», déclare Salomé.
« Ce n’est pas compliqué d’avoir son BAFA, il suffit d’être assidu et d’être motivé. Surtout que les activités principales sont de créer des jeux et de participer à ceux des autres ! », explique Baptiste.

À qui est-il destiné ?

À tous les jeunes de 17 ans et plus qui aiment les enfants. « Les qualités requises sont la patience, être capable d’écoute et savoir coopérer », conseille Marine. Une bonne motivation est également demandée. « N’hésitez pas une seconde si vous aimez les enfants, que vous êtes encore un gosse dans votre tête et surtout que vous aimez jouer "au facteur n’est pas passé" ! Le point le plus important est d’être sérieux et intransigeants sur la sécurité. Mais une fois passé ce cap ce n’est que du bonheur », lance Baptiste.

Quand passer le BAFA ?

Au premier jour de la session de formation, les jeunes doivent avoir atteint l’âge de 17 ans révolus. L’inscription administrative est possible trois mois avant sa date d’anniversaire. Le dossier d'inscirption et les formalités administratives sont détaillées sur le site du ministère de l’Éducation nationale.

Combien coûte la formation ?

Le coût de la formation varie selon les organismes. En moyenne, il faut compter entre 700 et 1 000 euros pour la formation globale. Ce prix peut augmenter si vous effectuez vos stages en internat. Enfin, certaines qualifications lors de la troisième étape comme surveillant de baignade augmentent le coût, car elles demandent un formateur spécialisé. Plusieurs aides peuvent être accessibles. Il est conseillé de se renseigner auprès de la caisse nationale des allocations familiales et du conseil régional ou municipal.

Que faire avec le BAFA ?

Le diplôme du BAFA sert essentiellement à devenir animateur dans les centres de colonies de vacances pour enfants et adolescents ainsi que dans les centres aérés. Votre esprit artistique et créatif sera mis à l’épreuve : préparation de spectacle, invention de jeux de groupe, création des chorégraphies, réalisations de costumes sur mesure, etc.

Si vous voulez évoluer dans l'animation, à partir de 21 ans, il est possible de passer lebrevet d’aptitude aux fonctions de directeur (BAFD). Cette qualificatoin vous permettra d'encadrer les groupes d'enfants et de diriger l'équipe d'animation. 

Anaïs Quillié