Apprendre à l'étranger : une aventure inoubliable !

Chaque année de nombreux jeunes Français partent à l'étranger lors d'une formation, d'un stage, ou d'un séjour linguistique. Avant de partir, soyez sûr de connaitre toutes les modalités d'inscriptions et d'admissions des établissements étrangers.

Les raisons de partir étudier à l'étranger

Que ce soit pour effectuer un stage, un semestre voire une année entière de formation, de nombreux étudiants font le choix de partir à l’étranger. Si la décision n’est pas toujours évidente à prendre, rares sont ceux qui regrettent cette expérience unique. Alors n'hésitez à vous lancer, et laissez-vous convaincre pour partir à l’étranger.

Pourquoi aller étudier à l’étranger ?

Se perfectionner dans la langue

Une grande majorité des étudiants partent dans un pays étranger pour apprendre la langue locale. S’ils voient cette nécessité, c’est parce que le monde de l’entreprise exige aujourd’hui la maitrise au minimum de deux langues (l’anglais étant bien souvent l’une des deux).

Maitriser une nouvelle langue (voire être bilingue) peut être déterminant si vous désirez intégrer certaines grandes écoles de commerce, de commerce international, d’ingénierie, etc. Ce peut être également un atout pour accéder aux formations en commerce international comme le Bachelor, la Licence, la Licence Professionnelle, le Master ou le Master Spécialisé
L’immersion dans la vie locale ainsi que de suivre des cours dans la langue peuvent ainsi permettre aux étudiants de maitriser aisément une langue étrangère supplémentaire.

S’enrichir humainement

L’année d’étude à l’étranger, c’est aussi l’année de la découverte de soi et de l’autonomie. Trouver un logement, dénicher les bons plans, prendre un abonnement téléphonique et un abonnement aux transports en commun et pourquoi pas trouver un job étudiant : autant d’éléments qui peuvent vous faire gagner en maturité et en indépendance
Les rencontres au grès des soirées étudiantes, des événements des établissements et les rencontres fortuites dans la ville d’accueil peuvent agrandir le carnet de contact, apprendre à se socialiser davantage et au passage de se faire des ami(e)s qui le resteront à coup sûr.

Avoir une ouverture sur l'internationale

S’ouvrir à l’international, c’est s'ouvrir à des pratiques et des comportements nouveaux. C’est également découvrir d’autres méthodes d’apprentissage.
Les expériences à l’international sont largement privilégiées dans une carrière. Si l’on souhaite travailler à l’international, la maitrise de la culture acquise durant les différentes années d’études à l’étranger augmente largement vos chances de percer dans son domaine. Les expériences vécues durant les années à l’étranger sont stimulantes pour les étudiants. 

Comment s'inscrire ?

Les démarches

Avant de prendre son billet d’avion et faire sa valise, il y a beaucoup de démarches à faire pour partir.
Il faut tout d’abord consulter la liste des formations et des activités au sein des différentes écoles pour lesquelles vous postulez. Pour trouver ce genre d’information, il suffit de se rendre directement sur les sites web des établissements.
Dans le même temps, il faut voir si votre école ou votre université possède des accords bilatéraux avec d’autres écoles à l’international. Vous pouvez également avoir la possibilité de partir avec des programmes d’échanges (sous réserve de plusieurs conditions). Parmi le plus connu, on retrouve :

Par la suite, dans la constitution du dossier, il faut réaliser sa demande en ligne via les sites web des universités ou via un système d’inscription généralisé. 
Voici ce que demandent souvent les établissements d’accueil : 

  • La liste des formations que vous avez effectuées les précédentes années
  • La liste des vos activités professionnelles (choisissez celles en adéquation avec votre demande)
  • Une lettre de motivation en adéquation avec un projet à l'international 
  • Les modes de financement pour l’année à venir
  • Des lettres de recommandation solides (l’une d’entre elles doit être académique)

Enfin, il faut prouver votre aptitude dans la langue. Nombreux sont les établissements qui demandent un score à des tests d’aptitudes dans les langues étrangères. TOEIC, TOEFL, IELTS.

Conditions d'admission

Toutes les personnes réellement motivées et impliquées dans leur projet peuvent prétendre à des échanges internationaux. Il faut bien évidemment un dossier solide, constitué avec minutie. Attention, concernant les résultats scolaires, plus vos moyennes précédemment obtenues sont hautes, plus vous augmentez vos chances d’accès dans les programmes. Mais des résultats qui frôlent la moyenne ne vous empêchent pas pour autant de postuler. Il faut dans ce cas avoir une lettre de motivation et des lettres de recommandation « béton ». 

Financer ses études

Frais de scolarité

Concernant les frais de scolarité, ils peuvent aller du simple au double. Difficile donc d’en faire une moyenne. Tout dépend aussi du programme d’échange avec lequel vous partez. Pour trouver les frais de scolarité, il faut consulter les modalités des programmes ou bien consulter directement les coûts sur les sites web des établissements d’accueil.

Bourse(s)

Les bourses d’études françaises ou du pays d’accueil sont un excellent moyen de partir étudier à l’étranger à moindre coût, mais elles ne sont malheureusement pas accessibles à tous. Il existe plusieurs milliers de bourses d’études disponibles dans le monde, les principales étant la bourse sur critères sociaux du CROUS et la bourse de mobilité internationale délivrée par les conseils régionaux. Il faut donc bien regarder les critères de sélection de chacune d’entre elles. Consultez le plus rapidement possible les modalités de sélection, car les dates limites pour rendre les dossiers se trouvent souvent au mois de février ou de mars. 

Prêts étudiants

L’une des solutions alternatives aux financements de ses études ou qui peuvent être additionnés aux autres, c’est les prêts étudiants ou les prêts étudiants garantis par l’État. Pour plus d’information sur ces prêts.

Palmarès des pays choisis par les étudiants français

Top 10 des pays choisis par les Français en ERASMUS en 2011

Rang Pays Nombre d'étudians
1 Espagne 6 791
2 Royaume-Uni 6 502
3 Allemagne 3 770
4 Italie 1 847
5 Suède 1 801
6 Ireland 1 748
7 Pays-Bas 1 302
8 Finlande 1 122
9 Belgique 1 081
10 Danemark 911

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page