L’Université du Québec lance un cours sur la course à pied

Dès janvier 2016, il sera possible de suivre un cours sur la course à pied. Intitulé « Principes fondamentaux de la course à pied », ce cours pas comme les autres sera enseigné à l’université du Québec.

une course à pied

Un enseignement sur la course à pied

À Montréal, l’Université du Québec va prochainement proposer un cours encore inédit dans les salles de classes : un cours sur les courses à pied. Les étudiants pourront donc dès janvier 2016 avoir la possibilité de suivre un cours entièrement consacré à la course à pied. Intitulé « Principes fondamentaux de la course à pied », cet enseignement sera à la fois théorique et pratique. Les étudiants qui suivront ce cours se verront donc proposer à la fois des exposés magistraux ainsi que des sorties de course en groupe. Ils devront également construire un plan d’entraînement personnalisé.

Ce cours a vu le jour grâce au Docteur Christian Duval, professeur au département des sciences de l’activité physique de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). «Il n’y a pas de cours sur la course à pied présentement et il y a de plus en plus de gens qui en font. C’était tout naturel pour nous de transmettre des connaissances et de former des étudiants.», explique le professeur Duval, dans une interview accordée à L’Huffington Post Québec. Il ajoute que cet enseignement traitera des notions de nutrition, de physiologie de l’exercice et de biomécanique.

«Certains coureurs ignorent comment leur corps s’organise pour aller chercher de l’énergie, pour courir des longues distances, précise-t-il. S’ils avaient connaissance de tous les principes, ils éviteraient peut-être certaines blessures.»

À qui s’adresse ce cours ?

Cette formation de quinze semaines s’adresse aussi bien aux étudiants de l’UQAM qu’à tous ceux qui souhaiteraient perfectionner leurs connaissances sur ce domaine.

«On vise essentiellement les gens qui voudraient commencer à courir ou encore ceux qui courent des courtes distances et qui aspirent à courir un demi-marathon ou un marathon.»

«Ce cours-là, je l’ai fait par intérêt général, mais aussi parce que je pense qu’offrir un cours à des gens qui aiment courir et qui n’ont pas toutes les connaissances nécessaires, c’était rendre service à la collectivité.»

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page