Liste des formations pour devenir paysagiste

 

Devenir paysagiste : le guide complet pour travailler dans l'espace public

Vous appréciez l’environnement, la nature et l’entretien de votre jardin ? Travaillez dans ce domaine en intégrant une formation pour devenir paysagiste ! 

Le métier de paysagiste

Le paysagiste participe aux projets urbains et aux projets de territoire. On peut le considérer comme un architecte du paysage. Le paysagiste fait appel à sa créativité tout en prenant en compte le cadre de vie afin d’imaginer un espace extérieur végétal, concevoir la création de jardins, s’occuper de lieux verts publics. 

La formation paysagiste est apparue avec la création de la Section du paysage et de l’art des jardins au sein de l’École nationale d’horticulture de Versailles en 1945. En 1976, celle-ci deviendra l’École Nationale Supérieure de Paysage (ENSP).

Cependant, c’est en 1966 que s’ouvre la première école exclusivement dédiée à la formation de jeunes concepteurs maîtres d’œuvre, spécialisée dans l’aménagement des espaces paysagers : l’École Supérieure d’Architecture des Jardins (ESAJ).

Ses missions

Le paysagiste (aussi appelé parfois architecte paysagiste, entrepreneur paysagiste, concepteur paysagiste, ouvrier paysagiste ou jardinier paysagiste) travaille au croisement de l’environnement et de l’architecture du paysage.

Il effectue plusieurs travaux paysagers, tel un maître d’ouvrage : à l’image d’un chef de chantier ou d’un conducteur de travaux, il planifie, conçoit et gère différents projets sur des jardins et espaces verts : zones résidentielles, jardins publics, parcs et jardins, terrains de jeux, campus universitaires, terrains de golf, berges, centres commerciaux, infrastructures routières et zones d’activités.

Il est aussi sollicité sur des projets de gestion du paysage de zones en réhabilitation urbaine ou en renouvellement. Il assure la conception, le calcul des coûts financiers, le choix des matériaux, sélectionne les sous-traitants et suit le chantier.

Avant les travaux, il réalise des documents de préprojet sous forme d’images et de textes (croquis 3D, esquisses, projets d’aménagement extérieur…). Il est aussi celui qui conçoit les documents administratifs nécessaires à la mise en œuvre du projet : clauses particulières, acte d’engagement…

Par ailleurs, il élabore toutes les pièces techniques dont les ouvriers auront besoin : infrastructures, plantations, plans de terrassements, réseaux, irrigation… Son expertise peut aussi être réclamée pour l’analyse de facteurs tels que le climat, le sol, la faune et la flore ainsi que les eaux superficielles et souterraines.

Ses compétences pour aménager

Le paysagiste concepteur maîtrise parfaitement l’utilisation des végétaux et toutes les techniques de conception et d’entretien d’espaces publics verts : élagage, tonte, engazonnement, dallage, ornement d’espaces naturels, maçonnerie paysagère… Le paysagiste a aussi des compétences en architecture urbanisme, travaux publics, génie civil et horticulture. D’autres connaissances, plus éloignées du domaine de l’aménagement paysager, peuvent être nécessaires : maçonnerie, pour les murets, électricité, pour le chauffage et l’éclairage et plomberie, pour les dispositifs d’arrosage automatique.

Où exercer lorsque l’on est paysagiste ?

Le paysagiste élabore son projet après avoir pris connaissance du lieu où il sera érigé et après avoir fait des relevés topographiques. La plus grande partie de son travail s’effectue au sein de son bureau d’études. Il peut exercer dans une agence ou une entreprise paysagiste, ou bien en free-lance et avoir sa propre entreprise du paysage, ou boîte paysagère avec une spécialisation dans un domaine précis. Il peut aussi travailler pour des collectivités territoriales. Tout dépend de l’expérience professionnelle qu’il compte acquérir. 

Selon la taille du chantier entrepris, ce professionnel de l’aménagement du territoire et de l’entretien des espaces verts peut être amené à collaborer avec des architectes, des urbanistes et des ingénieurs. Dans la conception et la réalisation du projet, il s’entoure d’une équipe de spécialistes de la végétalisation œuvrant dans différents métiers de la nature : pépiniéristes, horticulteurs, ouvriers paysagistes…

Cet expert de l’aménagement du jardin et de l’espace extérieur public peut aussi avoir le statut de jardinier-paysagiste. Dans ce cas, il s’occupe également des travaux d’entretien de parcs, l’entretien de jardin, travaux d’élagage d’arbres, l’abattage de haie, le débroussaillage l’arrosage et tonte de pelouse et autres missions selon son contrat d’entretien. 

Quelles études pour devenir paysagiste ?

La plupart des étudiants qui veulent trouver un emploi de paysagiste suivent une formation en aménagement paysager. Les élèves proviennent souvent de baccalauréat S et STAV. Il existe cependant des baccalauréats professionnels spécialisés : Aménagement paysager et Production Horticole. Les formations diplômantes s’étendent du Bac+2 au Bac+6 et se trouvent logiquement dans des écoles du paysage. 

Parmi ces dernières :

Il vous sera également possible de préparer une formation en aménagement paysager dans divers organismes de formation, à l’université, en école d’architectureécole d’ingénieurs et même en école d’art pour l’aspect design d’espace. 

Voici des enseignements pouvant composer votre formation en aménagement du paysage : 

  • techniques de projets d’aménagement
  • gestion de l’entreprise adaptée aux chantiers
  • bases technologiques du paysage
  • management et négociation 
  • acteurs de la filière paysage
  • connaissances des végétaux d’ornement
  • cartographie et topographie
  • matériels en aménagements paysagers
  • croquis de jardin
  • agriurbanisme
  • démarches patrimoniales et gestion des paysages

Consultez la liste des 84 formations pour devenir paysagiste

Nos actualités sur le thème

croupier assistante et livreur
Top 10 des métiers qui recrutent sans diplôme

Les études, ce n'est vraiment pas pour vous et vous avez donc décidé de les arrêter pour travailler... Seulement, quels sont les métiers que vous pouvez faire, dans un pays où le diplôme est un sésame très (très) précieux ? Voici le top 10 des métiers qui recrutent en France, par Diplomeo !

homme avec une tete en buisson
Pourquoi suivre des études dans l’environnement  ?

Qui dit travailler dans l’environnement, dit travailler autour des ressources naturelles qu’offre notre planète et tenter de les exploiter, tout en les préservant. Les métiers de l’environnement sont nombreux et les formations pour y accéder fleurissent.

Les 20 métiers qui recrutent dans l’environnement

De nombreuses professions embauchent dans le domaine de l’environnement et de l’économie verte ? Diplomeo vous dévoile les 20 métiers qui recrutent dans le domaine de l’environnement.

Liste des métiers associés

Les types d’école pour devenir paysagiste

Les filières du métier paysagiste