Liste des formations pour devenir coursier

 

Comment devenir coursier ?

Lecture

Vous êtes rapide, efficace, et aimez faire de la route ? Le métier de coursier est fait pour vous !

Qu’est-ce qu’un coursier ?

Le coursier livreur est chargé de transporter des colis (marchandises, objets divers, documents…) d’un point A à un point B pour le compte de clients. On appelle un coursier lorsqu’il existe un besoin urgent de transmission, et/ou un soin particulier à apporter à l’élément transporté : objet de valeur, fragile, de haute importance.

Pour effectuer cette livraison dans les plus brefs délais — souvent compris aux alentours de 45 mn —, le coursier est au volant d’un véhicule léger de type scooter, moto ou même vélo. L’enjeu étant d’être vigilant, respecter le code de la route et assurer sa course dans le temps imparti, sans pour autant prendre de risques.

Le coursier peut donc être urgent mais il peut aussi être un livreur de colis par tournée : dans ce cas-là, la vitesse et la rigueur sont toujours de mise, mais il n’y a pas de notion d’imprévu puisque les livraisons sont programmées et organisées en amont. Le coursier pourra donc être amené à transporter plusieurs objets à la fois.

Le coursier peut parfois être amené à effectuer des tâches diverses telles que des préparations de commandes en amont, des encaissements…

Ce métier peut s’effectuer pour le compte d’une seule entreprise : dans ce cas, le coursier travaille pour le compte d’un établissement donné qui fait régulièrement appel à lui. Mais il peut également faire partie d’une boîte spécialisée dans l’acheminement de colis.

Caractéristiques, rémunération, perspectives d’évolution

Vous l’aurez compris, le métier de coursier livreur est une profession soumise à l’imprévu et au changement : il n’existe donc pas (ou très rarement) d’horaires fixes, mais d’horaires fractionnés, décalés, et le coursier peut être amené à travailler le soir, le week-end ou les jours fériés.

Pour ce qui est de la rémunération, le coursier est payé selon une grille de salaire particulière reconnue par la convention collective des transports routiers, instaurant un SMPG (salaire mensuel professionnel garanti). En début de carrière, le livreur touche environ 1500 € par mois.

Après plusieurs années d’expérience, il est possible de prétendre à d’autres professions dans le secteur de la location de véhicules, de la relation commerciale en vente de véhicule, de la conduite de véhicules sanitaires ou de transports en commun, ou encore de la gestion des opérations de circulation internationale des marchandises.

Les qualités requises pour être coursier

Évidemment, pour être coursier, il vous sera demandé d’avoir une excellente conduite sur la route : être bon conducteur signifie être rapide et efficace mais surtout être prudent et respecter les consignes qui y sont liées. D’autre part, le livreur se doit d’être extrêmement ponctuel pour effectuer ses courses dans les temps : un bon sens de l’orientation et une bonne connaissance géographique de sa ville et de celles environnantes sont demandés pour optimiser cette durée.

Le coursier doit également avoir une très bonne impression car il est en contact avec ses clients : sociabilité et correction sont de mise. Enfin, une bonne condition physique est nécessaire pour effectuer le nombre de courses demandé.

Quelles formations pour être coursier ?

Il est possible d’exercer la fonction de coursier sans diplôme : il est cependant bien sûr nécessaire d’être titulaire du permis A (moto) ou B (véhicules légers), et du BSR. Sachez tout de même que les profils détenteurs de certains diplômes seront privilégiés, tels que :

  • BEP conduite et service
  • CAP conducteur livreur de marchandises
  • CAP distribution d’objets et de services à la clientèle

Consultez la liste des 148 formations pour devenir coursier

Note moyenne des Formation

3.5/5


14 avis d'étudiants

Donnez votre avis