À la recherche de l'Ecole d'agronomie qui vous fera réussir ?

Trouvez et intégrez votre Ecole d'agronomie

en fonction :

Intégrer une école d’agronomie

De nos jours, le secteur de l’agronomie reste très dynamique face aux questionnements sociaux et scientifiques autour d’une agriculture durable et plus respectueuse de l’environnement. Pour accéder aux fonctions techniques et managériales des secteurs liés à l’agronomie, Diplomeo vous informe sur la vocation des écoles d’ingénieurs agronomes en France.

Trouver son Ecole d’Agronomie

En France, il existe plusieurs types d’écoles d’agronomie : 

Ces écoles ont pour vocation de former les futurs ingénieurs et managers en agriculture, en agronomie, en sciences et technologies du vivant et de l’environnement. Leur but est d’amener les élèves à comprendre et réfléchir sur les mutations et les enjeux socioéconomiques du milieu agricole et de l’industrie alimentaire en Europe et dans le Monde.

Selon les écoles, le cursus ingénieur se fait en trois ans (bac+5, niveau master) pendant lesquels les étudiants fondent leur projet professionnel et découvrent les différentes disciplines de l’ingénieur agronome. Après quoi, les jeunes diplômés peuvent finaliser leur apprentissage avec un mastère spécialisé. Certaines écoles proposent également des licences professionnelles et des masters recherche ou professionnel en agronomie.

La professionnalisation des étudiants s’effectue par le biais de relations avec des entreprises dans le cadre de stages obligatoires et de projets professionnels

Comme la majorité des écoles d’ingénieur, les établissements d’enseignement de l’agronomie fournissent beaucoup d’efforts dans leur ouverture à l’international. Les écoles s’inscrivent ainsi dans une promotion des recherches scientifiques et économiques en agronomie, en pratique agricole et en industrie alimentaire face aux nouveaux enjeux environnementaux et vers une agriculture durable.

Qu’apprend-on en école d’agronomie ? 

Cela semble évident, les écoles d’agronomie ne dispensent pas toutes le même enseignement. 

Néanmoins, on constate que le programme des cursus ingénieurs en agronomie se divise en 4 pôles de matières : 

  • Sciences du vivant, des aliments et de l’environnement (biologie, chimie, biotechnologie)
  • Sciences de l’ingénieur (mathématiques, informatique…)
  • Sciences économiques, sociales et de gestion (marketing, management)
  • Langues vivantes, dont l’anglais considéré comme une langue de travail.

Durant les deux premières années, les étudiants appréhendent et approfondissent les enseignements fondamentaux du génie agronomique. La spécialisation s’effectue ensuite, à mesure que l’étudiant élabore son projet professionnel, grâce au choix de modules optionnels, à la réalisation de projets professionnels et aux multiples stages en entreprise.

Postuler en école d’agronomie

Pour intégrer une école d’agronomie, il existe plusieurs conditions d’éligibilité selon la formation envisagée et le niveau d’études du prétendant. À savoir, si ces cursus sont très demandés, les places disponibles sont quant à elles très limitées et l’admission se fait sur concours

Si vous êtes bacheliers, sachez que vous ne pourrez pas intégrer directement une école d’ingénieur, car le cursus commence à bac+3. Vous pourrez alors vous préparer aux concours en suivant une classe préparatoire (CGPE). Si vous venez d’une filière Scientifique, vous pourrez passer par la prépa agro-véto dite aussi BCPST (Biologie, Chimie, Physique, Sciences de la Terre). Les jeunes diplômés d’un bac STL ou STAV suivront quant à eux une classe prépa TB (Technologie et Biologie).  

Vous pourrez ensuite selon votre profil passer les concours communs aux ENSA et ENITA : 

  • Concours de type A après une classe préparatoire
  • Concours B pour les étudiants scientifiques en deuxième ou troisième année de licence
  • Concours C pour les titulaires de certains BTS, DUT et BTSA (Brevet de Technicien Supérieur en Agriculture) 
  • Concours C2 pour les titulaires du DUT
  • Concours D pour entrer en deuxième année lorsqu’on est titulaire d’un master 1 ou 2.

Les 31 écoles de l’INP (Instituts Nationaux Polytechniques) proposent un cycle préparatoire de deux ans ouvert aux bacheliers. Chaque année 350 jeunes diplômés intègrent ce cursus sur dossier scolaire et entretien, après lequel ils pourront intégrer de fait une école d’ingénieur sans même passer les concours.

Que faire après une école d’agronomie ?

De nombreux débouchés professionnels s’adressent aux jeunes diplômés d’une école d’ingénieurs agronomes. Avec les compétences techniques acquises en génie agronome et alimentaire, et en économie-gestion, les nouveaux ingénieurs peuvent prétendre à une pluralité de métiers que l’on trouve dans l’entreprise (distribution notamment), l’industrie agroalimentaire, les organismes (chambres d’agriculture, collectivités territoriales). 

À savoir, l’alimentaire est l’un des secteurs les plus dynamiques sur le territoire français. Les crises environnementales traversées par le monde de l’agriculture ces dernières décennies et les problématiques du développement durable créent de l’emploi, car le besoin d’expertise scientifique s’accentue en vue de sauvegarder et d’optimiser la production agricole.

Parmi les fonctions accessibles aux jeunes ingénieurs, on trouve : 

  • Les fonctions scientifiques (transformation des produits issus de l’agriculture, amélioration des conditions agricoles)
  • Les fonctions de la production agro-industrielle
  • L’enseignement et la recherche
  • Les fonctions commerciales, managériales et marketing
  • Les études et conseils économiques et financiers

Consultez la liste des 17 formations en Ecole d'agronomie en France

Nos actualités sur le thème

Comment faire un CV lorsque l’on est étudiant ?

Pour un petit boulot, un job d’été, un stage ou encore une alternance, savoir rédiger un CV est souvent primordial lorsque l’on est étudiant. Voici donc quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté face à un employeur.

main qui tient une ampoule
Que faire après un BTS GPN  ?

Vous venez ou allez tout juste obtenir un BTSA Gestion et protection de la nature, et désormais, la question de la poursuite d’études se pose de savoir que faire après… Diplomeo éclaire pour vous les voies possibles après cette formation en environnement  !

salle de cours, avec des adultes
Le contrat de professionnalisation : ce qu'il faut retenir

Contrat de professionnalisation, contrat d’apprentissage, alternance… comment éviter les confusions ? Le contrat pro, voie royale pour les étudiants et les salariés, offre de nombreux avantages. Quels sont-ils et comment y accéder ?

Les villes en France où faire votre Ecole d'agronomie

Ecoles d'agronomie : les types de scolarités